Hadopi, Pascal Nègre, riposte graduée et réponse assurée, par James Climent

Publié le par dan29000

 

 

james.jpgSi vous suivez notre site depuis le début, vous savez qui est James Climent, ou si vous êtes lecteur de Libération qui lui avait consacré sa fameuse dernière page en forme de portrait. Il fut bien avant la mascarade répressive d'Hadopi, une victime de l'industrie des médias pourris.C'est un vrai combattant de l'internet libre, pour un accès a la culture pour tous.

Et puis c'est aussi un excellent photographe, et en plus comme chez lui, une qualité n'arrive jamais seule, il aime Godard, la musique, et les chats, comme nous.

Il nous a envoyé ce texte dimanche dernier, auquel nous ne  pouvons que nous associer.

Et puis jetez donc un regard sur son site, pour en savoir plus, le gars gagne à être connu : ICI.

Et si la photographie vous intéresse, son autre site, c'est LA


S'il y avait un peu plus de James Climent dans le monde, et un peu moins de Pascal Nègre, nos vies seraient meilleures, car elles valent plus que leurs profits...

En fait, on pourrait même se dispenser totalement de gens comme Pascal Nègre...

 

Dan29000

 

==========================================

Réplique assurée

On est dimanche et j'ai entendu une voix. C'est souvent le dimanche qu'on entend des voix. C'est Pascal qui me cause. Pascal Nègre, dit Rascal la Pègre, big boss d' universal france. Le petit coco -pour reprendre le jargon des producteurs- s'adresse au « pirate du dimanche »e et ça tombe bien parce que je commence cet arthttp://www.blogger.com/img/blank.gificle un dimanche et , à ce qui paraît, je suis un pirate.


J'entends donc la voix de Rascal :
la phase 1 de l' HADOPI à l'air de marcher...

Oui mais, me dis-je, mon bon Rascal, l' HADOPI à 'l'air' mais est-ce qu'il a la chanson ? Dis...Hein ? Et puis peut-on faire marcher une loi cul-de-jatte ? Crois-tu donc aux miracles ?!
Mais certainement fréquentes-tu quelque Saint des Saints financier, l'un de ces endroits cossus et discrets où des miracles d’imbécillités sont patiemment enfantés dans le plus grand mépris de tous et au profit d'une minorité dont tu fais partie.

Ceci dit, il serait bon que tu t'interroges vu que ton boulot c'est quand même la musique et qu'elle est sensée adoucir les mœurs... Enfin, pas vraiment la musique, plutôt la vente...? Plus sensible, j' imagine, à la symphonie du tiroir-caisse...


La phase 2 c'est que l' HADOPI a commencé à envoyer des courriers aux internautes qui partagent. Et là plusieurs voix entonnent un chant étrange : comme d' un concert de langues léchant à la chaîne des timbres :
Slup, slurp, slurp....
Bougre nom d'une turlute, c'est un truc de timbré !  M' écriai-je devant mon écran.

2000 léchouilles de timbre par jour : la voilà la marque de tendresse et d'affection de l'état français et des majors adressée à ses concitoyens !
Tu la vois ici la prochaine grande production d' Universal ? Symphonie d'un gang bang postale!http://www.blogger.com/img/blank.gif
Je pressentirais bien Laurent PetitGirard à la direction de l'orchestre. Et pour la première disons que ça se jouerai sur un paquebot version Titanic 2.0. D’ailleurs, savais-tu que l'orchestre jouait encore lorsque le paquebot ,qui faisait l'orgueil des nations 'civilisées ', sombrait ? Souvint-en mon Bon Pascal et peut-être sauras-tu éviter le naufrage de ton Universal de boîte... ?
http://www.blogger.com/img/blank.gif
Et voilà, c' est cela d'entendre des voix et surtout la tienne, ça pousse au délire. Mais ce n'est rien comparé à l'employé lambda en CDD précarité-colleur-de-timbre de l'HADOPI, qui après une journée de frénésie salivaire trempe sa langue desséchée râpeuse et boursouflée dans une tasse de café pour lui rendre un aspect humain et offrir à son cerveau deux trois brindilles d'air frais....

Phase 3 :tu racontes que je suis dingo et que j'ai le beignet qui part en tartine. Mea culpa Pascal, je collectionne comme un fou, un dingue , un malade (choisis le terme que tu veux) et là j'ai un disque dur avec plus de 15000 titres dedans. Ça a été plus rapide qu'en 2005, les vitesses de connexion offerte par l'ensemble des FAI et la chute des prix des disques durs m'ont grandement facilité la tâche. Et voilà aussi que tu me menaces :
« ...nous allons continuer à faire des actions et je ne serai pas étonné que dans les semaines qui arrivent qu' il y ait un certain nombre d'internautes qui eux sont des malades, là on est dans le kleptomane, aient des problèmes...»

Puis, juste un peu après, un artiste bossant pour ta société, Louis Bertignac, affirme pouvoir télécharger 5000 chansons et là ça te fait sourire. Son raisonnement est simple à Louis : 'on partage 12000 de mes chansons alors je peux bien en télécharger 5000. Imagine un peu si l'ensemble des ouvrier(e)s, cadres, intérimaires devaient récupérer tout ce qu'on leur vole au quotidien ce serait un sacré tohu-bohu ! Et va savoir, nous risquerions de vivre dignement sans se crever la truffe dans le merdier de l'emploi tel qu'on le connaît aujourd'hui. Le petit Louis, je crois que je l'aime bien, au final.

On te sent à peine gêné et tu essaies de t'en sortir par une pirouette des plus bancals en répondant :
- L'artiste dit : L' HADOPI, montrez-nous que ça marche'.

T'as entendu ça où ? Car, le petit Louis, c'est pas du tout ce qu'il disait. Ou alors, toi aussi t'entends des voix ? Ou peut-être est-ce l'écho de ta propre voix que tu entends et là ça patine grave dans ton raisonnement...
Ou as-tu placé ton talent 'de mentir vrai' ? En cinq minutes, le petit Louis t'envoie dans les cordes. Un gars de chez toi, de la Universal, vous manquez de briefing pour au moins ébaucher quelque chose de crédible.

Par contre, je crois savoir que toi aussi t'es un peu collectionneur sur les bords ? Je me suis laissé dire que tu collectionnais les euro sur ton compte. De ce côté-là, on te sent plus discret. 83330 euro par mois. T'es une sorte de gagnant du loto à vie toi, non ?

Alors je te retourne l'appréciation, mon bon Pascal, si avec mes 15 000 mp3 je suis un dingo-kleptomane selon toi avec tes 83 000 euros tu te sentirais plutôt universérial-voleur ou un névrosé obsessionnel compulsif du compte en banque?
Ah... tu vois bien... c'est pas terrible les jugements de valeur à l'emporte-pièce.. Je te laisse le temps de réfléchir à mes conclusions si tant est que tu sois animé de cette capacité rarissime à se remettre en question.http://www.blogger.com/img/blank.gif

Et, de nous deux, je laisse le soin aux internautes de savoir qui a les fils qui se touchent le plus?
Que vaut-il donc mieux, mon bon Pascal, de doux dingues ou des fous furieux de la tune ?

Mais voilà qu'un nouvelle voix se fait entendre et je crois que cette fois-ci elle s'adresse à toi !

c'est l'Ooooor, il est 8 Oooorrr, l'or de se réveilloor, Monseignoooor.... 

Surprenant hein !?

Donc, puisque tu nous partages ta pensée toute unique, que je trouve un brin teintée de Mépris vis-à-vis de tous les internautes et notamment de celles et ceux qui partagent. Donc, puisque tu donnes ce 'la' là , je me mets au diapason de ce fameux ton que tu emploies (en CDD, CDI ou seulement en stage?). Et cela, pour une fois, tu ne l'auras pas volé.

Que tu sois animé d'un schéma petit-bourgeois, égocentrique et archaïque je n'en doute pas... Que des personnes comme toi s'occupent à détruire le monde et soient royalement rémunérées, ce n'est plus à démontrer, il suffit d'ouvrir le johttp://www.blogger.com/img/blank.gifurnal, son poste de radio ...
Que tu véhicules des valeurs dangereuses de profit, de perte, de rentabilité, de cynisme, de démagogie, c'est, dirait-on, attaché à la nature même d'un big boss lambda.
Qu'il n' y a aucune once de bon sens dans tes propos et que tu te refuses à l'évidence de l'évolution de notre monde, on pourrait bien te laisser le bénéfice du doute, on pourrait bien se dire ce coco-là c'est un mal comprenant, une sorte de Thomas Dutronc sous-caféiné... Mais, lorsque j'écoute tes interviews, je crois que, plus que quiconque, tu as l'art de nous rouler dans la farine et cela tout en sourire comme tu as appris dans ton métier, sous réserve de pouvoir appeler ça un 'métier', bien sûr.


Réfléchis trente secondes, mon bon Pascal. Car il est important que tu comprennes cela un jour : notre société c’est aussi ta famille, tes amis, les gens que tu aimes. Oui, c'est eux que tu sabotes sciemment tous les jours. Tu penses les mettre à l'abri du besoin et tu leur construis des cercueils d'ennui, de méfiance et de haine. Et tu trimes dur tous les jours à ça. Il doit t'en falloir des kilomètres d'amphétamines et des litres de champagne pour ne pas trop y penser.
Un de ces quatre, et Dieu je ne te le souhaite pas, la vie pourrait bien t'offrir un joli retour de flamme, un pied de nez dont elle a le secret. Et, te regardant en face ce jour-là, apercevras-tu derrière ce bronzage des îles Canaries un visage, le tien, et seras-tu alors peut-être saisi d'y reconnaître ta terrifiante part de responsabilité dans ce retour de flamme ?

Car sache bien que le monde dont tu rêves est la fabrique à cauchemar de milliard d'individus.

Mais pour l'instant tout ce que je peux bien t'écrire ne doit pas beaucoup t'effleurer : le bond de puce que je suis n'atteint pas le vautour que tu es et qui voles si bien et si haut. Vole, vole, mon bon Pascal, vole de tes propres ailes, vole d'un point à l'autre du monde... Les vois-tu les charniers de culture que tu organises partout où ton ombre traîne?
Ça y est, tu as gagné, tu me rends lyrique ! Le doux dingue que je suis croît à mesure de ton voyage au bout de la nuit.


Profite donc bien de ta situation de privilégié, uses en autant que ta mauvaise foi te le permet, mais sache aussi que nul n'est censé ignoré sa propre médiocrité. Notamment pour les gens de ton 'profil' se prenant pour des gagneurs et des personnes d'exception, et il est juste de constater : vous gagnez en prenant soin de détruire des vies et cela revêt un caractère tout à fait exceptionnel.
L'histoire ne retiendra rien de vous, toi et la cohorte de tes pairs animés d' arrogance et de sournoiserie et nourrissant l'idée d'un monde dominés par l'argent et la soif de pouvoir, et grand bien vous en fasse, car elle raconterai l' odyssée de pauvres types hâtant notre monde dans la haine et la misère.


Je ne sais pas si tu t'y entends en cinoche mon bon Pascal mais sache aussi que vous inventez un nouveau genre en continuant dans cette voie : la tragédie musicale !


Te voilà donc instruit et fort de mes conseils de doux dingues, mais élargissons un peu le débat, car ta personne n'a strictement rien de remarquable, elle est tout juste symptomatique d''une époque
dénuée d' humanité et de bon sens.
La plupart les industries et des états, œuvrent à détruire le lien social via un lot de lois, de taxes, de mesures impensables même il y a une vingtaine d'années. Nous sommes passés dans une ère de racket institutionnalisé.
L'état citoyen est mort, définitivement. Aujourd'hui, c'est un état banquise-à-la-dérive.
Et ce n'est plus un fossé qui se creuse, mais un abîme que vous enfantez.

Malgré ce constat amer, l'ensemble des internautes tend encore au dialogue, à l’entente, à l' écoute et l'idée de 'neutralité du net' est assez répandue. Cependant, un peu plus chaque jour la répression prends corps dans notre société.

Et une meute hors pair d'imbéciles patentés émettent l'idée d'un internet civilisé, tels les Conquistadors face au nouveau continent, ils se voient nous convertir, nous autres bons sauvages, aux vertus de la civilisation, de leur civilisation.
Et pour bien faire, ils veulent introduire variole et rougeole de l' HADOPI dans nos ordinateurs, un mouchard dans nos bécanes, et de la peur et de l'infantilisation dans leurs programmes, leurs discours, leurs lois... Ils projettent de décimer tout espoir d'un monde plus juste et pour cela de châtier d'une manière ou d'une autre celles et ceux qui refuseront d'obéir à cette infamie.

Seulement voilà, nous sommes en capacité de répliquer, car, cette fois-ci, nous sommes des millions, suffisamment instruit(e)s, lucides et autonomes, et nous défendrons coûte que coûte un internet libre. Libre et riche de partage. Vous pourrez en condamner ou en éliminer quelques un(e)s et c'est dix autres qui prendront le relais. Car nous sommes des millions, des millions à vouloir vivre heureux et libres. Et la partage de connaissance est le fer de lance de nos nouvelles sociétés. Il nous reste tout à inventer, à redéfinir, à créer. Et cette vague-là n'aura de cesse de balayer votre vieux monde archaïque et résolument obsolète.http://www.blogger.com/img/blank.gif
Nous aurons toujours une longueur d'avance, car nous sommes citoyens et partisans et nous n'avons d’autre intérêt que notre devoir au bonheur et à l’épanouissement de chaque individu.


Et, pour garantir un minimum nos libertés, nous nous dirigeons très certainement droit vers un WEB PARTISAN. Avec tout ce que cela suggère d'actions et de représailles si un seul d'entre nous devait subir les conséquences de lois anti-citoyennes.

Les Anonymous marquent le pas d'une nouvelle ère, et ils feront des émules, et il déferleront comme un torrent car, hormis le parti pirate, ils ne faut pas compter aujourd'hui sur quelques anciennes formations politiques pour défendre nos libertés. Toutes baignent dans une omerta de mauvais ton privilégiant leurs potes des industries et du show-biz à leurs citoyens.

C'est donc à nous, simples internautes à œuvrer dans le silence et le courage pour nous porter garant d'un monde plus respectueux et plus juste. D'un internet où les révolutions s'organisent, où les peuples s'affranchissent des systèmes pourris et de la misère où il sont maintenus.
Et les pavés numériques vont voler jusque dans le centre nerveux de toutes organisations coupables de violences vis-à-vis de ces citoyens.

Par là, j'encourage à ce que chacune et à ce que chacun d'entre nous agissent dans la mesure de ses moyens et dans le respect de toute vie humaine de façon à préserver un web libre, sauvage et riche de partage.

Car nul n'est censé ignorer la médiocrité de certaines lois et nul n'est censé y obéir aveuglément.




Avis à ceux qui nous prennent pour du bétail :


À riposte graduée réplique assurée


James Climent.




Mes chats et moi vous souhaitons un joli premier Mai.

Publié dans actualités

Commenter cet article

Mitsuko 03/05/2011 07:43



Bonjour Dan,


Wahou, deux beaux sites ... celui des photos est mon préféré, bien sûr car la qualité de photos est extraordinaire et toutes sont originales ... et
c'est vraiment très agréable.


Bon mardi à toi, Dan. A bientôt. Bisous, bisous.


Mitsuko



dan29000 03/05/2011 09:14



Tu as raison, un très bon photographe qui a l'œil...