Inde : Superbe victoire des Dongria Kondh contre les prédateurs du géant Vedanta resources

Publié le par dan29000

dongria.jpgDavid contre Goliath : la stupéfiante victoire d’une tribu sur un géant minier

Une tribu en Inde a remporté une éclatante victoire sur l’une des plus importantes compagnies minières au monde. Dans un geste extraordinaire, le ministre indien de l’Environnement, Jairam Ramesh, a gelé le projet controversé de Vedanta Resources d’exploitation de bauxite sur les collines sacrées des Dongria Kondh.                                  © Survival

M. Ramesh a déclaré que Vedanta avait fait preuve d’un ‘choquant’ et ‘flagrant mépris pour les droits des groupes tribaux’. Le ministre a également mis en doute la légalité de l’énorme raffinerie que Vedanta a déjà construite au pied des collines.

Cette décision représente une écrasante défaite pour le milliardaire indien Anil Agarwal, fondateur et actionnaire majoritaire de Vedanta.

Pour des vidéos libres de droits sur les Dongria Kondh et interview de la chargée de campagne de Survival : contacter mr@survivalinternational.org ou (44) (0)20 7687 8734/ (44) (0)7583 249 275/ (+44) (0)7504 543 367

Depuis quelques années, le projet a été l’objet d’attaques sans précédent. Les gouvernements norvégien et britannique, l’Église d’Angleterre, des organisations telles que Survival International, jusqu’au géant des assurances Aviva ont unanimement critiqué la compagnie et son éthique.

Survival International est à la tête de la campagne mondiale contre la mine depuis plusieurs années. L’organisation a mobilisé des personnalités telles que Michael Palin et Joanna Lumley pour défendre la cause de la tribu, ses sympathisants ont écrit plus de 10 000 lettres de protestation au gouvernement indien et plus de 600 000 personnes ont visionné le film de Survival ‘Mine’. La situation désespérée de la tribu a même été portée à l’attention de James Cameron, le réalisateur d’‘Avatar’, et les Dongria sont désormais connus comme la ‘réelle tribu d’Avatar’.

La lutte a opposé la tribu de 8 000 personnes, dont la quasi-totalité est analphabète, à la puissance d’une compagnie pesant 8 milliards de dollars et à son fondateur, lui-même à la tête d’une fortune de quelque 6 milliards de dollars. Les Dongria Kondh ont organisé de nombreuses manifestations, et deux de leurs leaders ont récemment été enlevés et frappés avant d’être libérés, le tout dans un climat de violence croissante.

Une commission d’enquête, récemment mise en place par le ministre Ramesh, a recommandé l’arrêt du projet minier, affirmant que Vedanta avait agi illégalement et avec un ‘total mépris de la loi’.

Jo Woodman, chargée de campagne à Survival, qui a personnellement vécu le climat d’intimidation que fait régner la compagnie dans les collines des Dongria, a déclaré : ‘C’est une victoire que personne ne croyait possible. La campagne Dongria était devenue un test décisif pour savoir si une petite tribu marginalisée pouvait résister à une énorme compagnie multinationale avec une armée de lobbyistes, des cabinets de relations publiques et l’appui du gouvernement. Le courage et la ténacité des Dongria, alliés au soutien de nombreuses personnes en Inde et des sympathisants de Survival dans le monde entier, ont heureusement triomphé.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a ajouté aujourd’hui : ‘L’époque où les compagnies minières pouvaient détruire en toute impunité ceux qui se trouvent sur leur chemin se termine, mais il reste significatif que Vedanta se soit battue pour arriver à ses fins, au mépris constant des Dongria Kondh. Nous devons rester vigilants sur ces projets dits de développement – nous ne pouvons tout simplement pas faire confiance aux entreprises pour respecter de leur plein gré les droits de l’homme, en particulier lorsqu’il s’agit de peuples indigènes qui ne peuvent généralement pas savoir ce qui se trame contre eux’.
Source : SURVIVAL

Publié dans environnement

Commenter cet article