Internet, premier moteur de croissance économique en France

Publié le par dan29000

 

 

 

Exclusif: Internet a créé 25% des emplois en France depuis 1995

Que représente Internet dans l’économie française ? Un rapport du cabinet McKinsey, qu'OWNI révèle en exclusivité, estime qu'Internet est devenu le premier moteur de croissance économique en France.

par Jean Marc Manach Le 8 mars 2011

 

À propos de l'auteur

A 5 ans, j'ai gagné un poste TV. A 15, je voulais faire du ciné. A 17, je lançais un fanzine, underground. A 20, une revue, expérimentale. A 25, un journal gratuit, sur les "arts de l'écran". A 28, je découvrais le Net. Journaliste internet depuis 1999, j'enquête sur la montée en puissance de la société de surveillance, la façon qu'ont internautes et hackers de défendre nos libertés, et fais partie du pôle DataJournalism d'OWNI. Depuis la fin de Transfert.net, j'écris aussi sur InternetActu.net, LeMonde.fr (Bug Brother), Facebook & Twitter.

 

 

Que représente le secteur Internet dans l’économie française ? Comment évaluer la contribution réelle d’un secteur qui n’est pas défini comme tel dans les statistiques nationales ?

Pour répondre à ces questions, le cabinet américain McKinsey & Company a réalisé, avec le soutien de Google, un rapport sur l’“Impact d’Internet sur l’économie française”, sous-titré “Comment Internet transforme notre pays“.

Contacté par OWNI, McKinsey nous a répondu que le rapport devait être rendu public, sur internet-impact.fr, ce mercredi 9 mars à minuit. Nous avons réussi à nous le procurer entre-temps, et ne pouvons pas résister à vous en révéler les principaux enseignements.

Internet est responsable d’un quart de la croissance française

Dans sa présentation, McKinsey avance que “la contribution d’Internet, qui pèse 60 milliards d’euros dans l’économie française, soit 3,2% du PIB en 2009, contribue plus que d’autres secteurs de l’économie tels que les transports, l’énergie, l’agriculture, la finance ou encore le commerce” :

Au delà de cette contribution directe, Internet est responsable d’un quart de la croissance française entre 2004 et 2009.
McKinsey estime qu’en 2015 la part du secteur Internet dans le PIB français pourrait s’élever à 5,5%, contre 3,2% aujourd’hui.

Internet aurait ainsi :

  • créé plus de 700 000 emplois, soit 25% des emplois créés en France depuis 1995,
  • induit le déplacement de plusieurs emplois : en net 2,4 emplois ont été créés pour 1 emploi réalloué,
  • au total, Internet a permis la création d’1,15 millions d’emplois, soit 4,2% de la population active,
  • 28% de ces emplois ont directement été créés par les acteurs de l’Internet.

Internet pourrait représenter ¼ de la progression du PIB

Au sein de cette contribution, note le rapport, la consommation domestique privée (accès Internet fixe et mobile, achats de biens et services sur Internet…) représente “32 milliards d’euros, soit plus de la moitié de la contribution au PIB, dont 25 milliards uniquement pour les dépenses de e-commerce“.

De plus, si la publicité en ligne a représenté 2,5 milliards d’euros, en 2009, “28 milliards d’euros d’achats en magasin ont été effectués suite à une recherche d’informations sur Internet“.

Le rapport estime également qu’en 2010, la “valeur des services gratuits (financés par la publicité)” sur Internet est évaluée à 7 milliards d’euros par les internautes français, soit 11% des dépenses TIC et média, et que “par ailleurs, Internet a généré 2,5 milliards d’euros d’économie pour le consommateur

Internet pourrait créer 450.000 emplois à l’horizon 2015

Le rapport met en avant les marges de progression, en s’appuyant sur les exemples à l’étranger (Etats-Unis, Royaume-Uni, pays scandinaves). Internet pourrait :

  • contribuer au quart de la croissance française des trois prochaines années
  • créer 450.000 emplois à l’horizon 2015
  • et représenter 5,5% du PIB (129 milliards d’euros)

Les experts de McKinsey soulignent plusieurs freins à la croissance numérique, à commencer par celui des PME, qui ne se servent pas assez d’Internet. A titre d’exemple, moins de la moitié des petites et moyennes entreprises (47%) possèdent un site Internet. Autre constat : le secteur public ne s’implique pas assez. Le rapport souligne la nécessité de prolonger le plan France Numérique 2012 initié par Eric Besson lors de son premier passage à l’économie numérique, en incitant les acteurs privés à renforcer les infrastructures.

Les auteurs du rapport ne le disent pas, mais ont du penser très fort que ces enjeux méritent de figurer parmi les principaux thèmes de la campagne présidentielle de 2012.

Téléchargez le rapport McKinsey, ainsi que la plaquette des chiffres clés.

Image CC flyzipper.

MaJ 22h30 : correction du sous-titre du rapport, “Comment Internet transforme notre pays“, et non “avec le soutien de Google” + mention du fait que McKinsey nous avait demandé d’attendre minuit… sauf qu’on l’a trouvé avant ;-)

---

Pour ne rien manquer d'OWNI, suivez nous sur Twitter et sur Faceboo

 



Publié dans écrans

Commenter cet article