Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Irlande : la crise frappe aussi les animaux abandonnés

Publié le par dan29000

La crise frappe les points faibles : les refuges pour animaux sont pleins à craquer

by liberationirlande

Source : The Irish Times du 7 octobre

Le nombre d'animaux secourus par la Société Irlandaise pour la Prévention de la Cruauté envers les Animaux (ISPCA) a grandement augmenté cette année par rapport à l'année dernière. La société a affirmé hier que le nombre de demandes de secours pour les chiens avait augmenté de 48% par rapport à l'année dernière au même moment. De même le nombre de demande de secours pour les chats a augmenté de 20%, pour une augmentation de 21% de demande d'assistance concernant les chevaux, les poneys et les ânes. Lors d'une déclaration faite à l'occasion de la Semaine Mondiale pour les Animaux, la ISPCA a expliqué que le problème s'était aggravé avec les effets de la récession, car il y avait moins de foyers disposés à adopter ces animaux.

Cette société, qui est la plus grande organisation de protection animale de l'Etat (Free state), a confirmé que cette situation résultait du stress financier ressenti par les gens. Elle s'est néanmoins adressé à la bonne volonté du public, l'appelant à envisager d'adopter un animal secouru, à soutenir son appel aux dons pour les urgences de l'hiver et à faire des donations à la société. Noel Griffin, chef de la ISPCA, a expliqué que la société dépendait de ces dons pour mener à bien son travail, mais que ces dons ne suffisaient pas en l'état actuel des choses à satisfaire toutes les demandes. "Les temps sont durs et le seront encore plus cet hiver, s'il vous plaît aidez-nous à faire en sorte que ces animaux soient soignés, non pas négligés ou abandonnés." La semaine mondiale pou r les animaux, qui court jusqu'au 9 octobre, sera l'occasion de sensibiliser le public aux bienfaits que notre aide peut apporter aux animaux, a expliqué la société. Elle donne aussi l'occasion de montrer à quel point les animaux sont importants pour leurs maîtres. M. Griffin a dit hier qu'il n'y avait pas meilleur moment pour s'engager ou montrer son soutien pour l'ISPCA, "ensemble nous pouvons changer la donne" a-t-il dit.

L'année dernière, la société a dû défendre ses choix lorsqu'il s'avéra que dans ses centres, 3 chiens secourus sur 5 finissait par être abattu. Les chiffres recensés par le ministère de l'environnement montrent que dans les centres tenus par l'ISPCA, on abat proportionnellement plus de chiens que dans ceux qui sont tenus par d'autres organisations de protection animale. Dans neuf centres de l'ISPCA, 59% des chiens ont été abattus en 2009, dernière année où les chiffres sont disponibles. Dans 25 centres tenus par les autorités locales, on enregistre 38% de chiens abattus. Les centres de l'ISPCA du Donegal et de Roscommon ont abattu respectivement 85% et 80% des chiens dont ils avaient la garde.

Voir : http://www.irishtimes.com/newspaper/ireland/2011/1007/1224305388858.html

Publié dans environnement

Commenter cet article