Islamophobie d'Etat

Publié le par dan29000

 

  
    
 
 25 janvier 2012

Islamophobie d’État

Par Jérôme Anciberro

 


  La loi de 2004 sur le voile concernait l’espace scolaire, celle de 2010 touchait l’espace public. En 2012, c’est l’espace privé qui est désormais sous surveillance.

On finirait presque par s’y habituer. Votée en première lecture par le Sénat le 17 janvier, la loi « visant à étendre l’obligation de neutralité aux structures privées chargées de la petite enfance et à assurer le principe de laïcité » n’a pas suscité d’excitation médiatique particulière.

Pas de « une » de nos grands quotidiens, pas d’émission spéciale… Bien moins de bruit en tout cas que pour la fermeture du site MegaUpload ou pour l’offre Free à 19,90 euros.

Résumons : l’article 3 de cette loi dispose que, désormais, les assistantes maternelles accueillant des enfants chez elles sont soumises à une « obligation de neutralité en matière religieuse dans le cours de son activité d’accueil d’enfant ». Cela sonne de manière anodine. Avouons-le, cela sonne même « laïque ».

Ce qu’on demande pourtant ici, c’est que le contrat de travail qui lie deux personnes donne des indications sur l’engagement religieux d’une des deux parties. En d’autres termes, l’État s’immiscerait désormais dans les relations entre personnes privées.

sous surveillance

Tout cela se fait au nom de la liberté de choix, de la protection de l’enfance, du droit des parents à être informés, et même – le ridicule ne tue pas – de la laïcité. Bien sûr, rien dans le texte de la loi ne se rapporte à l’islam.

Bien sûr, personne n’est forcé de répondre. Mais, dans ce cas, l’environnement dans lequel les enfants est accueilli devra être « neutre ». Attention aux crèches de Noël, aux mezouzot accrochées à l’entrée des pièces et, surtout, aux photos de La Mecque sur les murs !

On nous dira que nous caricaturons. Sans doute. Mais qui, il y a encore quelques années, aurait imaginé les débats stupéfiants qui se sont tenus récemment au Sénat ? Et qui aurait pensé il y a encore quelques semaines que la Gauche, qui y est désormais majoritaire, aurait comme priorité de faire voter cette loi (1) dont l’annonce suffit à entretenir le climat islamophobe qui pèse sur notre pays ?

La loi de 2004 sur le voile concernait l’espace scolaire, celle de 2010 touchait l’espace public. En 2012, c’est l’espace privé qui est désormais sous surveillance. Il faut bien le constater – et nous pesons nos mots – : la France est en train de basculer dans l’islamophobie d’État.

(1) Le groupe Europe Écologie-Les Verts a voté contre, le groupe communiste républicain et citoyen s’est abstenu.

Lire aussi :

Quand la gauche a peur des nounous

 

Source : Témoignage chrétien

Publié dans actualités

Commenter cet article