Israël : Hana Shalabi, 33e jour en grève de la faim, des détenus la rejoignent

Publié le par dan29000

Plus d’une trentaine de prisonniers palestiniens sont en grève de la faim en solidarité avec Hana Shalabi qui en est à son 33ème jour, et qui vient d’être hospitalisée lundi. Une centaine de Palestiniens en "détention administrative" ont par ailleurs entamé une grève des tribunaux militaires israéliens.

Le père de Hana Shalabi manifeste devant son domicile, près de Jénine

Hana Shalabi vient de repousser une nouvelle "offre généreuse" du gouvernement israélien qui proposait de la libérer, mais de la déporter dans la bande de Gaza, alors qu’elle est de la région de Jenine en Cisjordanie.

Elle avait auparavant refusé une réduction de 2 mois de sa détention administrative, — détention sans charge et sans procès— système contre lequel elle proteste par le biais d’une grève de la faim illimitée, tout comme l’avait fait Adnan Khader.

Sa santé se détériore gravement avec des pertes de conscience qui ont entraîné son hospitalisation hier lundi. L’organisation isralienne PHR estime que sa vie est en danger.

L’agence de presse palestinienne Maan indique que des dizaines de prisonniers l’ont rejointe dans sa grève de la faim, et que certains comme Nael Halabi ont été transferés de la prison d’Ofer vers une destination inconnue quand ils ont entamé leur grève de la faim.

Dans cette prison d’Ofer, 70 prisonniers palestiniens en détention administrative boycottent les tribunaux militaires depuis le 1er mars, refusant de s’y présenter, et les détenus de la prison de Maggido comptent en faire autant à partir du 1er avril.

Et le 17 avril, journée internationale des prisonniers palestiniens, c’est la totalité de ceux qui sont en détention administrative, soit plus de 300 Palestiniens, qui se joindront au mouvement.

Une audience devrait se tenir ce mardi pour qu’un juge statue sur le cas de Hana.

 

CAPJPO-EuroPalestine

 

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article