Ivry : un Rrom mort brûlé dans un bidonville, la politique de Sarkozy responsable

Publié le par dan29000

 

 


165549 185315541490024 100000347382869 484168 6157959 n

Incendie dans un bidonville à Ivry : pour le MRAP l’Etat est le principal responsable de ces drames

 


 

C’est le jour même où avait lieu la commémoration de la mort de deux petits enfants Roms dans un incendie à Orly, il y a un an, qu’une fois encore le feu dans un  bidonville a fait une victime parmi les Roms migrants.

Hier, à Ivry sur Seine dans le Val de Marne, un incendie dont la cause est pour le moment inconnue, a détruit entièrement les cabanes qui servaient de maisons à une soixantaine de Roms Roumains chassés de leur pays par la misère et  les discriminations. Un homme de 50 ans a trouvé la mort dans ce sinistre.

La Municipalité d’Ivry et les associations de soutien ont apporté leur aide aux familles en détresse. Quant au représentant  de l’ Etat, en la personne d’ un membre du cabinet du Préfet, après une visite de quelques minutes, il a estimé que ces familles étaient en situation irrégulière et que par conséquent l’Etat n’ avait pas à leur venir en aide !

Depuis un an, les incendies de lieu de vie des Roms se multiplient. Quelle qu’en soit la cause matérielle, l’Etat, en refusant à ces familles la possibilité de trouver un emploi, et par conséquent un logement digne, est le principal responsable de ces drames.

Le MRAP s’indigne du mépris et de la stigmatisation entretenus par les propos tenus au plus haut sommet de l’Etat, à  l’encontre de ces populations.

Il exige que soient levées toutes les mesures discriminatoires à l’égard des Roms, citoyens européens à part entière, et en premier lieu  celles  empêchant   l’ accès à l’ emploi.

Il demande que soient tenues à l’échelon départemental, des tables rondes, regroupant des représentants des collectivités locales, des représentants des Roms et de leurs associations de soutien, ainsi que des représentant des  Préfets, afin de faciliter l’insertion et le logement des familles.

Paris, le 7 février 2011.

 

Source : MRAP

Publié dans actualités

Commenter cet article