Journée de la femme le 8 mars

Publié le par dan29000

On attend depuis si longtemps :préparons la journée du 8 mars

 


 

de : MARTINE LOZANO

 

 

 


On attend depuis si longtemps :préparons la journée du 8 mars

 


 

 

JPEG - 121.9 ko
JPEG - 58.1 ko

On attend depuis si longtemps l’égalité des salaires, l’égalité des retraite, la parité politique , la parité domestique et dans tous les domaines de la société. En 1945 la notion de salaire féminin est supprimée de la législation pour être remplacée par « à travail égal , SALAIRE EGAL ». En 1946 le principe « égalité des droits entre les hommes et les femmes » est inscrit dans le préambule de la constitution. Rappelons que Sur les salaires en France les femmes sont payées en moyenne 27% de moins que les hommes pour un même emploi, ce taux est identique en Europe. Les femmes représentent 80% des travailleurs pauvres. La précarité domine les métiers féminins. 17% des actifs sont employés à temps partiels dont 80 % de femmes, Plus d’un millions de salarié(e)s à temps partiel déclarent vouloir travailler plus , Ce taux est plus élevé chez les employé(e)s et les ouvrières. les pensions des femmes sont déjà inférieures de 40 % à celles des hommes . La retraitée touche 900 euros par mois environ. Les métiers de service à la personne occupés à 97% par des femmes risquent de voir se développer une « violence économique et sociale comprenant surexploitation, humiliation, isolement avec un durcissement des conditions de travail. » En effet, les secteurs financés par les pouvoirs publics sont actuellement très fortement touchés par la crise. Enfin, les travailleuses migrantes employées comme auxiliaires maternelles subissent de plein fouet la baisse du pouvoir d’achat de leurs ‘employeuses’.

Sans compter que la pénibilité des métiers touchent les femmes , 58% des troubles musculo squelettiques touchent les femmes dans le travail répétitif . Les troubles musculo-squelettiques(TMS) qui augmentent de 20 % par an depuis dix ans. Rappelons que ces pathologies se caractérisent notamment par des fourmillements dans les doigts ou une perte de sensibilité, des articulations raides ou douloureuses, ainsi que des difficultés à faire de grands mouvements. Dans tous les cas, elles affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres ou de la colonne vertébrale. Les travailleurs concernés sont les travailleurs manuels, des salariés précaires ou des femmes qui restent le plus souvent exposées aux tâches répétitives. On constate une augmentation des pressions sur les conditions de travail , une intensification de la charge de travail , le travail du dimanche ,la tentative de suppression des pauses , l’intensification du travail.


On pense aux caissières ,aux femmes de ménage , aux employés mais aussi les cadres et agents de maitrise, aux employés car ces mesures de régressions concernent toutes les catégories socio professionnels.


l’ austérité et la dette aggravent l’ oppression des femmes :


Au sein de l’Europe et du monde mobilisons nous contre les plans d’austérité qui aggravent l’oppression des femmes . La dette est sexiste elle renforce l’oppression des femmes , les bas salaires, le chômage , la précarité, le temps partiel subi, la retraite à faible pension . Elle met en cause les acquis sociaux des femmes comme par exemple le droit à l’avortement, l’austérité est sexuée car elle s’abat sur les femmes majoritairement et renforce leur oppression. La casse des services publics (fermeture des crèches ,des hôpitaux ,des établissements scolaires ) remet en cause les acquis sociaux des femmes et fait reculer leur émancipation. La violence économique dite violence sociale et la misère gagnent du terrain chez les femmes ainsi que la violence domestique.


Dans le secteur de la santé on constate la fermeture de nombreux centres d’interruption volontaire de grossesse, rendant l’accès à l’avortement de plus en plus difficile. Les acquis féministes sont menacés ; En effet dans la précarité les femmes ne bénéficient d’aucune prévention contre les Grossesses non désirées et le sida. l’Impacts des mesures d’austérité sur les femmes en terme de santé est désastreux .


On ne peut pas dire aujourd’hui je suis épargné, je serai épargné encore demain, l’ avenir est incertain ;

Il y a aussi le travail dans les centres d’appels, Avec l’œil sur l’écran ,le chronomètre qui défile, Pas question de dépasser trois minutes qui ont été imparti pour répondre à la demande du client, Faire rentrer du chiffre d’affaire et atteindre son objectif commercial, Quelque soit la demande du client.

Face à Ces mesures d’austérité qui font reculer l’émancipation des femmes par la casse des services publics, de la protection sociale, la dégradations des conditions de travail sans compter que Les femmes restent plus vulnérables pour affronter la crise de part leurs situations économiques.


les femmes s’organisent, les femmes sont en lutte :


DES FEMMES EN LUTTE CONTRE LES LICENCIEMENTS : les licenci’elles


« Les 149 salarié-e-s qui travaillaient dans les boutiques des 4 SUISSES S’étaient constituées en association – Licenci’Elles – pour soutenir les salariées de toute la France qui attaquent aux prud’hommes pour licenciement abusif ; communiquer sur leur lutte et faire pression sur la direction du groupe »

Rappelons que Les licencié-e-s des 3 Suisses étaient investies dans leur travail depuis plus de 15 ans. Avec une relation clientèle forte, elles devaient Informer ,renseigner, gérer les commandes, ,Echanger ,gérer les réclamations, Faire valoir l’ image de la marque de l’entreprise, Elles furent récompenser par de la désinvolture et du mépris de leur direction lors du licenciement. Elles se battent aux côtés des salariés d’entreprise en difficulté pour combattre les plans de licenciements. ,,GOODYEAR, FRALIB , Faurecia , , Samsonite, La Redoute ,la Fnac … aujourd’hui elles font des propositons de lois pour interdire les lienciements pour les entreprises qui font des profits ;

les FEMEN : nouveau visage du féminisme

A l’origine, le mouvement puise ses racines dans la lutte contre la prostitution, en réaction au tourisme sexuel qui explose en Ukraine lorsque le pays entre dans l’Union Européenne ; Elles protestent seins nus et partent en guerre contre le patriarcat, les dictateurs, la prostitution,

des femmes s organisent contre les mesures d’austérite

Face à ces attaques des mouvements de lutte s’organisent en Europe notamment en Grèce mais aussi en France, Irlande, Portugal, Espagne par un mouvement dénommé l’Initiative « Femmes en mouvement contre la dette et les mesures d’austérité »A l’instar des féministes françaises ayant lancé un appel contre le Pacte budgétaire, " nous refusons ce Pacte qui condamne l’avenir, sacrifie la démocratie et le bien-être des populations à la satisfaction des exigences des marchés financiers". les féminsites belges sur les traces des féminsites de France ont lancé un Appel de féministes belges contre le Pacte budgétaire.


Martine Lozano militante associative

 

 

 

 

SOURCE / BC

Publié dans actualités

Commenter cet article