Journée européenne contre les armes nucléaires samedi

Publié le par dan29000

Siglevuduciel--320x200-.JPG

Communiqué du Collectif Non au missile M51


Le 3 avril, dans le cadre de la journée européenne d'action contre les armes nucléaires et à un mois de la conférence de révision du Traité de Non Prolifération à New York, le collectif 'Non au missile M51' appelle au blocage de toutes les bases nucléaires françaises et à une inspection citoyenne de la base nucléaire de Mont de Marsan (40), base aérienne 118.

En 2010, la France, après l'entrée en service du missile air-sol ASMP-A et du nouveau missile nucléaire d'attaque intercontinental M51, aura entièrement renouvelé son arsenal nucléaire.

L'attitude de la France qui, tout en violant les règles définies par le traité de non prolifération, par le renouvellement et la modernisation de ses armes nucléaires, voudrait se poser en gendarme du monde et imposer ses règles au reste de la communauté internationale, est inacceptable.

Nous appelons tou-te-s les citoyen-ne-s, décidé-e-s à rappeler au gouvernement français ses engagements internationaux, à nous rejoindre dans la journée d'action du 3 avril ou à soutenir les actions du collectif 'Non au missile M 51' par des rassemblements.

Parce que le désarmement nucléaire, c'est maintenant ou jamais, pour qu'on en finisse avec l'ère de l'extermination massive, faisons qu'il devienne une réalité.

En Allemagne, Belgique, France, Grande-Bretagne, Pays-Bas et en Turquie se préparent des actions non-violentes contre les bases qui accueillent les armes nucléaires.

Le 3 avril, dans toute l'Europe, mobilisons nous, dans le respect de la non-violence, pour faire entendre la voix de la raison.

Contact: Jean-Charles
Collectif non au missile M 51
05 58 04 81 60 / 06 47 19 71 89 / svasti [à] no-log.org

Celles et ceux qui souhaitent prendre part à l'inspection citoyenne peuvent rentrer en contact avec nous.
Des ateliers de préparation à cette journée seront assurés les 1er et 2 avril dans les Landes.

Publié dans actualités

Commenter cet article