Journée internationale des luttes paysannes, le 17 avril

Publié le par dan29000

Dites ‘Non!’ à la mainmise des multinationales sur l’Agriculture et l’Alimentation!   

Appel à l’Action de La Via Campesina

17 Avril 2010 – Joignez-vous à la Journée internationale des Luttes Paysannes

Pour commémorer la Journée internationale des Luttes Paysannes, le 17 avril 2010, le mouvement paysan international La Via Campesina lance un appel à toutes ses organisations membres, à ses alliés et à ses sympatisant(e)s pour qu’ils/elles s’unissent contre les entreprises multinationales qui veulent contrôler entièrement les systèmes agricoles et alimentaires dans le monde entier.



Le 17 avril 1996, 19 paysans sans terre du Brésil ont été massacrés par la police militaire alors qu’ils défendaient leur droit à une production vivrière en réclamant l’accès à la terre. Depuis le massacre d’El Dorado dos Carajás, chaque année, à la même date, des actions sont menées par des organisations paysannes, des associations, des groupes d’étudiants, des ONGs et des activistes afin de demander la Souveraineté alimentaire et le droit des paysans et des paysannes à nourrir leurs communautés.



L’année 2009 s’est terminée par trois sommets internationaux: le Sommet mondial de la FAO sur la Sécurité alimentaire à Rome, la Conférence ministérielle de l’OMC à Genève et le Sommet sur le climat des Nations Unies à Copenhague. Lors de chacun de ces sommets les entreprises multinationales ont fait montre de leur intention de contrôler les systèmes agricoles et alimentaires, les marchés, les terres, les semences et l’eau – en fait la nature entière – partout dans le monde. Les entreprises multinationales telles que Monsanto, Cargill, Archer Daniels Midland et Nestlé déploient, lors de ces évenements, toute une armée de lobbyistes qui influencent les mesures politiques en leur faveur.



Par exemple l’entreprise américaine Monsanto fait pression pour que des subventions soient allouées au soja Roundup Ready qui est modifié génétiquement pour résister au glyphosate (vendu par l’entreprise sous le nom de Roundup) et qui est le désherbant le plus utilisé dans le monde. Monsanto prétend que le soja Roundup Ready réduit les changements climatiques car, grâce à sa résistance au roundup, ces graines de soja peuvent être cultivées sans labourer la terre (ce qui produit du dioxide de carbone). Cette technique est connue sous le nom de «zéro labour». Monsanto soutient donc que cela lui donne droit à des crédits carbone de la part du Mécanisme de Développement propre (MDP) de la Convention cadre sur le changement climatique des Nations Unies



Cependant, le fait est que Monsanto et les autres entreprises multinationales sont les premières à contribuer au changement climatique et aux autres crises environementales car elles soutiennent un modèle d’agriculture industrielle qui n’est pas durable.



De plus, les entreprises multinationales aggravent la pauvreté et la récession économique dans le monde entier. En renforçant leur contrôle sur la terre et les marchés agricoles, elles contribuent à l’expulsion des paysan(ne)s de leur terre et à la réduction des emplois en zone rurale. Ainsi de nombreuses familles désespérées vont grossir les rangs des sans emplois dans les bidonvilles urbains.



Les entreprises multinationales engrangent d’énormes profits alors que la faim et la pauvreté augmentent. Une offensive contre les multinationales devient donc une priorité pour La Via Campesina. Notre mouvement envisage un monde où les firmes telles que Monsanto, Cargill, Carrefour et Walmart et leur destruction de la nature et de l’humanité cesseront d’exister. Elles seront remplacées par des milliards de paysans et de paysannes qui, sur des fermes petites ou moyennes, produiront une alimentation saine pour des marchés locaux et régionaux, préservant la biodiversité, protégeant les réserves aquifères, capturant le carbone et revitalisant les économies rurales.



Pour marquer le 17 avril 2010, La Via Campesina lance un appel à tous ces membres et alliés pour qu’ils unissent leurs forces et augmentent leur résistance contre les entreprises multinationales, et que leur voix et leur demande des droits paysans résonnent dans le monde entier.

Que pouvez-vous faire?

Sensibiliser le public sur la destruction causée par les entreprises multinationales et sur les bénéfices de l’agriculture paysanne, en organisant un évènement ou une action dans votre quartier, école, village ou organisation; que cela soit une manifestation, un débat public, une action directe, la projection d’un film, une vente directe, un échange de semences traditionnelles, ou un concours de chansons ou d’art.

Inscrivez-vous sur la liste électronique pour le 17 avril pour être informé des actions organisées dans le monde entier, pour recevoir votre kit de mobilisation et informer les autres de ce que vous organisez. Inscrivez-vous ici : http://viacampesina.net/mailman/listinfo/via.17april_viacampesina.net


Publié dans environnement

Commenter cet article