Khaos, les visages humains de la crise grecque, un film d'Ana Dumitrescu, en salles ce mercredi

Publié le par dan29000

 

khaos 

 

 

 

 

 

 

 

  L' Europe est en crise, surtout l'Europe du sud, et particulièrement la Grèce qui subit depuis de longs mois la dure et injuste loi de la Troïka. De plans d'austérité en plans d'austérité, le peuple grec subit, mais résiste. Mais qu'en savons-nous vraiment en France ? Certes parfois, lors des grèves générales, les médias nous montrent des images fugaces, celles de manifestants, celles de policiers brutaux et d'hommes politiques toujours aussi impuissants face aux diktats mortifères des organisations internationales, FMI, BCE et UE.

 

  Mais les Grecs sont toujours les grands absents de cette information aseptisée, déversée en boucles... Alors Ana Dumitrescu a eu la belle idée de faire un film afin de leur donner la parole. Pour cela, elle a passé cinq mois à voyager et filmer, en écoutant la parole du peuple. Car le peuple a des visages, c'est l'aspect humain de cette longue crise. Une parole riche et vrai. Celle d'un pêcheur, ou celle d'un tagueur politique. Ou encore cette jeune Grecque fonctionnaire et mère de famille assise sur le balcon de son immeuble prête à sauter dans le vide ayant appris son prochain licenciement et celui de son mari. Et aussi l'anti-fasciste historique Manolis Glezos qui avait en 1941 arraché le drapeau nazi de l'Acropole, et qui est toujours dans la résistance malgré ses 90 ans !

 

  Ana Dumitrescu, grand reporter, fut collaboratrice de l'agence Gamma et du National Geographic. Elle traite de sujets de société, des survivants de la déportation Rrom durant la seconde guerre mondiale aux sans-papiers en France ou encore des Indignés à La Défense.

 

  Elle nous propose ici un road-movie, de Trikala à l'île de Kea, en passant bien entendu par Athènes, avec pour lier tous ces propos, la parole d'un historien, anthropologue et aussi blogueur (Greek crisis), Panagiotis Grigoriou. Au fil des images surgissent clairement les préoccupations et interrogations de nos amis grecs subissant les mesures destructrices de ce qui pourrait bien arriver demain à l'Espagne, l'Italie, le Portugal ou la France. Une sorte de laboratoire de destruction programmée de tous les acquis sociaux. L'un des interlocuteurs d'Ana Dumitrescu pense peut-être partir, l'autre se demande s'il pourra bien semer l'an prochain...

 

  La grande force de ce documentaire est le choix de la réalisatrice. Une formidable spontanéité que l'on ressent bien à la vision du film, sans scénario préalable, sans sélection des habitants interrogés. Le choix aussi de ne proposer aucune thèse. Juste un constat à un moment donné.

  Cela fonctionne, et souvent émeut, avec une vraie justesse de ton.


  L'esprit et le cœur du peuple grec en résistance imprègnent les images de Khaos qui sera visible dans une centaine de salles dans l'hexagone durant les mois qui viennent.


  Voir ce film est indispensable pour mieux comprendre et mieux ressentir.

 

 

  Dan29000

 

 

KHAOS, les visages humains de la crise grecque

khaos_manif_site.jpg

Auteur / Producteur/ Réalisateur : Ana Dumitrescu

Caméramen : Jonathan Boissay, Ana Dumitrescu, Jennifer Aujame
Monteurs : Ana Dumitrescu, Jonathan Boissay, Axelle Malavieille

Production / distribution : EIRL Ana Dumitrescu

France • 2012 • 1h33 • Couleur et Noir et Blanc • 1:85 • copie numérique 2K • son 5.1 français, anglais, grec • vostfr

khaos_ouvrier_site.jpg

 

Voir le site de la réalisatrice, anadumitrescu.com

Voir le site du film, ICI

Panagiotis Grigoriou : son site : greek-crisis.gr

Lire aussi l'article de PAUL JORION, ICI

 

================================================================

khaos-photo.JPG

Entretien avec Ana Dumitrescu, extraits

 

Comment se sont passés la préparation et le tournage du film ?


J’ai volontairement ignoré toutes les informations qui concernaient la Grèce. Je n’étais jamais venue en Grèce et je souhaitais la découvrir, ainsi que sa population, sans a priori, sans idée préconçue. C’est d’ailleurs la façon de fonctionner que j’utilise pour tous mes reportages ou documentaires. Je suis dans un courant journalistique qui est dans l’immersion. Hormis le fil conducteur avec Panagiotis Grigoriou, j’ai préféré construire le film autour des différentes rencontres sans rien prévoir. Bien sûr, le film suit une narration et raconte une histoire mais je n’aime pas cette idée qu’un documentaire doit suivre une sorte de scénario avec une idée ou un postulat de départ.
Cela oriente le réalisateur et je voulais vraiment montrer ce que pensent les Grecs et comment ils vivent cette situation. C’est le travail du réalisateur de donner une forme à ces rencontres. Je me suis parfois retrouvée seule avec l’équipe dans des villages. La discussion aux terrasses des cafés permettait de sortir du contexte du tournage et la caméra en devenait invisible. Intimiste.


Pourquoi ce titre, Khaos ?


Le titre n’est pas là pour faire dans le sensationnel. Il y a 3 phénomènes issus de la théorie du chaos qui s’appliquent, à mon sens, à la crise grecque : la théorie des dominos, l’effet papillon et la transformation du boulanger.
La transformation du boulanger c’est le fait d’étirer la pâte jusqu’au point limite où elle risque de se rompre, de la replier pour ensuite revenir à l’état initial de la boule. Dans le cas de la Grèce, les mesures d’austérité et la crise sociale qui en découle font craindre ce point de rupture. L’état initial ? Cela peut être un retour à la terre ou vers des valeurs différentes. Seule l’histoire pour l’instant nous le dira... Ce qui est sûr c’est que le chaos n’est pas forcément une notion négative. Le chaos peut donner naissance à des choses positives, et nous pouvons trouver des éléments positifs au sein même du chaos.

 

As-tu conscience que ton film sortira probablement au moment où le risque d’explosion sera réel ?

 

L’actualité grecque malheureusement reste mouvante et cela depuis un moment. 

 

 

================================================

 

La LDH soutient le film documentaire « Khaos, les visages humains de la crise grecque », de Ana Dumitrescu


La plupart des films documentaires sur les questions sociales, le chômage, la précarité, adoptent un ton et un type d’images conformes à la noirceur de leur sujet. Khaos est un film profondément original, en ce qu’il montre la profondeur et les dangers de la crise grecque au moyen d’images, de couleurs, de musiques toujours vivantes, souvent joyeuses, mettant ainsi l’humain – le cinéma, l’art, la vie – au-dessus du malheur vécu et dénoncé.

 

================================================

 

Nous avons désormais le plaisir de vous annoncer les programmations pour la semaine du mercredi 10 au mardi 16 octobre 2012

Sorties le 10 octobre

Paris
- Cinéma La Clef (5e)
Voir les horaires
- Le Reflet Médicis (5e)
Voir les horaires

Rennes
- Ciné TNB
Voir les horaires

Nantes
- Le Concorde
Voir les horaires

Biarritz
- Le Royal
Voir les horaires

Clermont-Ferrand
- Le Rio
Voir les horaires

La Rochelle
- CGR Olympia
Voir les horaires

Grenoble
- Le Meliès
Voir les horaires

Séance unique

Prades
- Le Lido
séance unique le 12 octobre 2012
Voir les horaires

Publié dans écrans

Commenter cet article