23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 00:46

Le concept d'écologie de la nutrition

Qu'est-ce que l'écologie de la nutrition ?
 
Le terme d'écologie de la nutrition a été inventé en 1986 par un groupe de nutritionnistes de l'université de Giessen, en Allemagne. Il s'agit d'une science interdisciplinaire qui étudie les conséquences globales de nos modes alimentaires et par incidence leur viabilité à plus ou moins long terme.
En effet, notre façon de nous nourrir impacte directement non seulement notre santé, mais également l'environnement, et a des répercussions sociales et économiques considérables.
L'écologie de la nutrition étudie l'ensemble de ces interactions dans une perspective systémique, c'est-à-dire en prenant en compte toutes les étapes du système alimentaire : production, récolte, conservation, stockage, transport, transformation, conditionnement, commercialisation, distribution, préparation, composition et consommation des aliments, ou encore élimination des déchets.
 
 
Pourquoi l'écologie de la nutrition ?
 
De nos jours, la nutrition en tant que discipline scientifique se cantonne principalement à l'étude des conséquences des aliments sur la santé. Les recommandations nutritionnelles reposent donc uniquement sur des considérations physiologiques et toxicologiques.
Pourtant, les conséquences de nos modes alimentaires actuels sont beaucoup plus complexes et il apparaît aujourd'hui nécessaire, dans une perspective de "développement durable", d'intégrer d'autres paramètres, comme la préservation de l'environnement ou le problème de la faim dans le monde, avant de formuler des recommandations nutritionnelles susceptibles d'influencer les comportements alimentaires des consommateurs.
 
En cela, l'écologie de la nutrition se veut être un outil permettant d'éclairer les acteurs de la nutrition, et notamment d'engager les décideurs à adopter des politiques publiques nutritionnelles cohérentes au regard des enjeux sous-jacents.
A l'heure actuelle, la nécessité d'adopter un point de vue plus global sur ces questions est confirmée de façon dramatique avec la crise alimentaire qui touche de nombreux pays en développement.

 
L'écologie de la nutrition a pour but une alimentation "durable" et la sécurité alimentaire mondiale. Pour atteindre ce but, il est nécessaire que les professionnels de la nutrition informent le public sur les principes de l'écologie de la nutrition. Des consommateurs informés et sensibilisés seront en effet davantage en mesure de peser les conséquences de leurs choix alimentaires et d'adopter ainsi des comportements responsables.
 
 
Les apports de l'écologie de la nutrition

De nos jours, le "développement durable" est défini comme un développement assurant la satisfaction des besoins des générations actuelles sans compromettre ceux des générations futures.
Du point de vue de la nutrition, le "développement durable" passe nécessairement par une répartition équitable des réserves alimentaires mondiales à travers des habitudes alimentaires écologiques et bonnes pour la santé. Sept critères apparaissent déterminants :

  •  L'alimentation devrait être principalement d'origine végétale
  •  L'alimentation devrait provenir d'une agriculture biologique
  •  L'alimentation devrait être produite localement et en respectant le cycle des saisons
  •  Les aliments devraient être les moins transformés possible
  •  Les aliments devraient être emballés et/ou conditionnés écologiquement
  •  Le commerce des denrées alimentaires devrait être équitable
  •  Les aliments devraient être savoureux

 
Une des voies les plus efficaces pour atteindre les impératifs d'écologie de la nutrition, assurant une alimentation bénéfique pour la santé et "durable", est l'adoption d'un mode de vie végétarien.(1-9)
Les recherches montrent en effet que les alimentations végétariennes sont favorables à la protection de l'environnement, à la réduction de la pollution et minimisent le processus de réchauffement climatique. Le recours à des aliments régionaux, de saison, issus de l'agriculture biologique(10-11), peu transformés et emballés écologiquement permet d'optimiser les bénéfices des alimentations végétariennes sur la santé et l'écologie. Les alimentations végétariennes reposant sur ces principes sont de plus socialement et économiquement acceptables.
 
L'explication des avantages écologiques et sociaux des alimentations végétariennes est assez simple : en moyenne, l'espace requis pour la production de protéines animales est 10 fois supérieur à celui requis pour la production de protéines végétales, conduisant à une déforestation massive. 40% de la production mondiale de céréales sert à nourrir les animaux d'élevage. Si ces céréales étaient utilisées pour nourrir directement des êtres humains, cela suffirait amplement à nourrir l'ensemble des personnes sous-alimentées de la planète ! La consommation d'aliments d'origine animale est responsable du gaspillage, pour la production de ces aliments, de ressources considérables en énergie et en eau, du surpâturage et de la surpêche.

 
Pour aller plus loin...
 
Conférence de Rajendra Pachauri, Président du Groupe Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat
  
REFERENCES
 
1- Claus Leitzmann. Nutrition ecology: the contribution of vegetarian diets. Am J Clin Nutr 2003;78(suppl):657S–9S.
2- Gussow JD. Ecology and vegetarian considerations: does environmental responsibility demand the elimination of livestock? Am J Clin Nutr 1994;59(suppl):1110S–6S.
3- Fox MA. The contribution of vegetarianism to ecosystem health. Ecosys Health 1999;5:70–4.
4- Hahn NI. Growing a healthy food system. J Am Diet Assoc 1997;97:949–50.
5- Gussow JD, Clancy KL. Dietary guidelines for sustainability. J Nutr Educ 1986;18:1–5.
6- Gussow JD. Mediterranean diets: are they environmentally responsible? Am J Clin Nutr 1995;61(suppl):1383S–9S.
7- Messina VK, Burke KI. Position of the American Dietetic Association : vegetarian diets. J Am Diet Assoc 1997;11:1317–21.
8- Key TJ, Davey GK, Appleby PN. Health benefits of a vegetarian diet.Proc Nutr Soc 1999;58:271–5.
9- Rajaram S, Sabaté J. Health benefits of a vegetarian diet. Nutrition 2000;16:531–3.
10- Reganold J. Farming’s organic future. New Sci 1989;122:49–52.
11- Reganold JP, Glover JD, Andrews PK, Hinman HR. Sustainability of three apple production systems. Nature 2001;410:926–30.
 
  Source : alimentation-responsable.com

Partager cet article

Published by dan29000 - dans environnement
commenter cet article

commentaires

Clovis Simard 09/07/2012


Blog(fermaton.over-blog.com),No-2. THÉORÈME DE CLOVE. - Mathématiques des aliments.

AGENDA

GAZA : + de 1031 Palestiniens tués en 20 jours de bombardements israéliens.

ROUBAIX, grand place : Rassemblement Palestine, mardi 29 à 18 h

AUBAGNE / Manifestation de soutien à GAZA, le 01/08 à 18 h, cours Foch

DIGNE LES BAINS / Rasseblement Palestine, mercredi 30 à 11 h, préfecture

============================================

SAILLANS (Drôme) : 7e édition de l'ALTERVILLAGE d'ATTAC, du dimanche 27 juillet au dimanche 03, inscriptions ICI

 

COUIZA (AUDE) : foire bio, débat avec Pièces et main d'œuvre samedi 02 à 14 h

 

PARIS, 7e, Champ de mars : 06/08, Journée de jeûne international contre les armes nucléaires durant 3 jours de 10 à 18 h, mur de la paix, face Tour Eiffel

 

MARSEILLE (13003) Infokiosque : mardi 5 à 19 h 30, NO BORDER, info-discussion sur les luttes des réfugiés en Europe, 38 rue Clovis Hugue

 

MARSEILLE, le Molotov, place P. Cézanne : Jeudi 07/08, soirée-hommage à CHARLIE BAUER, à partir de 20 h, projo, interventions et concerts, entrée à prix libre

 

AIX EN PROV, place rotonde : Cercle de silence contre l'enfermement des étrangers et les expulsions quotidiennes, samedi 9/08 à 11 h 30

 

PARIS, 13e, université Paris 7 Diderot : Université européenne ATTAC, du 19 au 23/08/14

 

Recherche

LECTURES

RESISTANCES

Tags

RADIO

FRANCE CULTURE :

UNIVERSITE POPULAIRE DE CAEN DE MICHEL ONFRAY

DU LUNDI AU VENDREDI A 19 H

A PARTIR DU LUNDI 28 JUILLET

LA PENSEE POST-NAZIE

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog