L'Estelle arraisonnée, nouvel acte de piraterie international d'Israël

Publié le par dan29000

estelle equi2c9f-e319dEstelle : un nouvel acte de piraterie

AFPS, samedi 20 octobre 2012


 

Violant bru­ta­lement une nou­velle fois les lois inter­na­tio­nales, l’armée israé­lienne a attaqué ce matin l’Estelle, battant pavillon fin­landais, en route pour Gaza avec à son bord 30 mili­tants de la paix et membres d’équipage. L’AFPS dénonce avec force cette agression que seule permet l’impunité dont béné­fi­cient en per­ma­nence les auto­rités israéliennes.


Cette impunité est scan­da­leuse. Elle est surtout extrê­mement dan­ge­reuse car elle autorise toutes les aven­tures aux va-​​t-​​en guerre de Tel Aviv. Le blocus de Gaza constitue une vio­lation per­ma­nente des droits humains élémen­taires que la com­mu­nauté inter­na­tionale ne peut continuer indé­fi­niment à tolérer.

C’est l’accès à l’ensemble des ter­ri­toires pales­ti­niens qui doit être garanti. Cela pose une nou­velle fois avec acuité la nécessité de la recon­nais­sance de l’Etat de Palestine, ce que la France doit faire sans attendre, et de son accueil au sein de l’ONU.


 

Le Bureau National


Madame Ashton, ceci est inacceptable…


Paris, le 20 octobre 2012


Madame la Haute représentante,

 

Comme il était pré­vi­sible, en raison notamment de votre absence totale d’action, le bateau « Estelle », battant pavillon fin­landais et se diri­geant paci­fi­quement vers le port de Gaza avec de l’aide huma­ni­taire à bord, vient d’être attaqué dans les eaux inter­na­tio­nales par la marine israélienne.

Ceci est inacceptable.

Cette action constitue en droit un acte de pira­terie mais aussi un « acte de terrorisme ».

Nous vous demandons ins­tamment d’user de toute votre influence pour que ce bateau soit relâché et que les membres à bord, dont de nom­breux par­le­men­taires, soient également libérés.

L’Union euro­péenne est fondée sur des valeurs intan­gibles et non modu­lables selon les pays. Votre clé­mence à l’égard d’Israël qui peut tout se per­mettre sans jamais avoir à en subir les consé­quences est intolérable.

Vous dis­posez de moyens pour faire entendre raison aux auto­rités israé­liennes cou­pables de délits répétés.

Vous pouvez exiger de l’ONU, outre qu’elle agisse enfin pour la levée du blocus de Gaza qui est illégal, qu’elle se sai­sisse en urgence de cet acte de ter­ro­risme commis par Israël et qu’elle en tire toutes les consé­quences sur le plan judiciaire.

Vous pouvez aussi, et nous vous le demandons ins­tamment, sus­pendre l’accord d’Association UE-​​Israël qui est fondé, en son article II, sur le strict respect par Israël des droits humains fondamentaux.

Encore une fois cet article « fondateur » est violé par Israël.

Il faut, une bonne fois pour toutes, en tirer toutes les consé­quences pratiques.

L’impunité d’Israël : ça suffit !

Vous portez une lourde part dans cette situation qui, loin de faire avancer les choses, la rend chaque jour plus dif­ficile et inacceptable.

Et vous saliriez d’un seul coup, jusqu’à le rendre tota­lement illé­gitime, le prix Nobel de la paix qui vient d’être décerné à l’Union européenne.

Il ya urgence.

Recevez, Madame la Haute repré­sen­tante de l’Union euro­péenne, l’expression de nos sen­ti­ments déterminés.


 

Le bureau national de l’AFPS

 

 

SOURCE / AFPS

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 


Rassemblement devant le consulat israélien de Marseille
(146, rue Paradis, 13006, Marseille)
DIMANCHE 21 OCTOBRE à 16 H

Réseau Palestine Bouches-du-Rhône

 

 


Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article