La Face B, un livre d'Akhenaton aux Editions Don Quichotte

Publié le par dan29000

akhenaton.jpegFaut-il encore présenter Akhenaton, auteur-compositeur-chanteur de rap français. Son groupe IAM est le groupe de rap qui a vendu le plus d'albums en France, notamment avec le très fameux "L'école du micro d'argent". Déjà vingt ans cette année pour cette belle histoire humaine et musicale qu'est la IAM story. Mais Akhenaton est aussi producteur de plusieurs groupes de rap et réalisateur de films (Comme un aimant).

 

Qui est donc en réalité Akhenaton ?

 

Ce livre qui se lit comme un roman est un autoportrait attachant de Philippe Fragione qui fonda ce groupe mythique IAM. Qui ne connait pas "Je danse le Mia" ? Le groupe bien entendu valait mieux que ce tube. L'homme étant assez introverti et fréquentant peu les médias, il était utile d'en savoir un peu plus sur lui. C'est réussi avec ce livre où l'auteur nous révèle les contours de son enfance campagnarde, de sa vie à Marseille, ville attachante s'il en est. Puis c'est New York où il se forme très jeune, vers seize ans.

Akhenaton est né en 1968, l'année de l'assassinat de Luther King, du printemps de Prague écrasé sous les chars soviétiques, du poing levé de Tommy Smith...Naissance donc à Plan de Cuques, petit village provencal sur les hauteurs de Marseille, noyé dans les oliviers.Enfant issu de l'immigration italienne.

 

Dès les premières pages du livre, des textes d'Akhenaton. Sans doute le point fort de ce livre. Il y a assez peu de chanteur, toutes catégories confondues, dont les textes peuvent être imprimés pour la lecture. Souvent cela passe bien avec une musique, mais pas au-delà. De nombreux textes sont donc éparpillés au fil des chapitres. Cela commence avec "Entrer dans la légende" :

 

Extrait :

 

"L'été, j'avais des nuits de fou, j'allumais les clopes, j'étais saoul

De notes, qui résonnaient dans ma tête, accroupi dans le trou

Entouré de plein de vies, d'amours échoués

De rêves de gosse floués, de personnes proches écrouées

Style de mec sage, plein de pages dans le cahier

Souvenirs émaillés, flashes détaillés

Soleil dans les yeux, équilibré, posté dans le milieu..."

 

Au fil des pages, nous avons le plaisir de découvrir un homme derrière le prolifique chanteur ( 5 albums avec IAM et 4 en solo). C'est Eric Mandel qui a réalisé une vingtaine d'entretiens dans le studio de La Cosca. Une ancienne bergerie sur les hauteurs de Marseille qui fut dans les années 80 le siège d'une radio libre, puis l'antre de IAM.

 

Après les années d'enfance, c'est la dure loi du collège, ennui et stress, avec tout de même les colonies de vacances où il va découvrir la Tunisie, la Grèce ou la Sicile. Ensuite quelques critiques judicieuses sur l'éducation nationale, sur la violence et les ravages de la dope dans les quartiers de Marseille quand la ville s'enfonce dans la récession et l'ennui, fragilisé par la perte de son statut de port colonial.

 

Puis ce fut New York  New York, la ville de ses rêves, avec des battle de breakdance. Il découvre toute l'essence du hip-hop, la créativité, le dépassement de soi, la positivité. Il y retourna par la suite avec ses deux cousines afin d'infiltrer le milieu du rap.

 

Extrait :

 

"Mes phrases dérangent toujours aux alentours

J'arrêterai peut-être le jour où les êtres

Elus au deuxième tour cesseront de faire les sourds

Je donne ma vision des choses, pa roses

Aux écoutés qui veulent la prose

Et parfois morose

Qu'est-ce que j'y peux

Mon âme déclame ce que voient mes yeux

C'est ce que j'aime faire

C'est ce que j'aime écrire, ce que j'aime entendre

Des textes vrais, sur des faits qui donnent envie de rendre

Faut pas vous méprendre

Le délire loue mon cerveau à l'année, basané

Je perds pas de vue ceux qui veulent m'étendre

Prêt à zapper, c'est mieux que de se rendre

Il fallait pas nous chercher

Fallait pas croire qu'on allait rester là, les bras croisés..."

 

Puis Akhenaton nous explique que le rap n'est pas une musique comme les autres, cela implique un mode de vie spécifique. C'est en 1987 que se produit le basculement lors de la tournée avec Massilia. Stop aux études, vive le rap. Il va vivre de la musique. Ensuite une succession de moments difficiles comme pour tous ceux qui font un choix de vie différent jusqu'à la sortie de "Concept" qui va permettre les premiers articles de presse, dont Actuel.

 

Ennfin la sortie du premier album en mars 1991 "La planète Mars". Le projet réhabiliter Marseille. Trois institutions à Marseille, l'OM, IAM et les films de Guédiguian. Puis la tournée avec les menaces de l'extrême-droite.

 

Et ainsi de suite, la vie passionnée et passionnante d'Akhenaton.

Signalons aussi un très beau cahier photos en milieu de volume.

 

Dan29000

 

AKHENATON, la face B

avec Eric Mandel

Editions Don Quichotte

2010 / 462 p / 19,90 euros 

 

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article