La machine de guerre américaine, un essai décapant de Peter Dale Scott

Publié le par dan29000

 

AmericanWarMachine-WEB.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Depuis bien des années, les essais sur la politique étrangère américaine ne manquent pas. Idem sur les implications de la CIA, des récents sites noirs aux multiples tentatives d'assassinat de Castro, en passant par les nombreuses interventions de soutien aux dictatures sud-américaines, avec en ligne de mire le Chili. Et pourtant ce nouveau livre de Peter Dale Scott innove fondamentalement, en choisissant un axe d'étude vraiment excitant, à savoir l'implication des États-Unis dans le trafic de drogue mondial, et cela sur le long terme.


 

   Avec une surprenante ténacité et un sens du détail significatif, ce docteur en sciences politiques, auteur de multiples essais dont "La route vers le nouveau désordre mondial", nous propose ici un vaste panorama à la croisée des chemins entre essai politique, mais de la politique profonde, et enquête sociologique sur deux guerres médiatiques, la guerre à la drogue et la guerre à la terreur. Enfin des soi-disant guerres. Car entre ce que nous assènent régulièrement depuis des décennies les médias dominants, américains ou européens, et la réalité, souvent l'abime est grand...


 

  Cet ancien porte-parole du mouvement anti-guerre durant la guerre américaine au Vietnam estime à juste titre qu'il y a deux États. L'État public, bien visible à tous, et l'État profond, qui lui est dissimulé au sein du premier. En une dizaine de chapitres, souvent effarants, mais toujours très documentés (conspirationnistes s'abstenir) celui qui fut enseignant à Berkeley, fait surgir de spectaculaires concordances de faits geo-politiques étalés sur un demi-siècle. Dès le début de la guerre froide, la CIA prit la terrible habitude de nouer des alliances, non seulement avec les trafiquants de drogue, mais aussi avec leurs banquiers, permettant de mieux soutenir des gouvernements de droite ou d'extrême droite. De la Thaïlande et la Birmanie hier, à la guerre en Afghanistan aujourd'hui, violence légale et illégale s'enchevêtrent, réseaux officiels et clandestins se croisent, avec une constance qui traverse les décennies, avec pour dénominateur commun, la corruption.

 

  Cette longue succession de faits rapportés par Peter Dale Scott semble parfois tellement incroyable que le lecteur ne manque pas de faire appel à la centaine de pages de notes proposées en annexe. Un formidable travail de documentation qui est une des raisons de lire ce livre. La seconde étant qu'il permet de mieux comprendre comment fonctionne le monde, les États-Unis ayant été au centre de ce monde impérialiste depuis la dernière guerre mondiale. Depuis la fameuse guerre à la drogue lancée par Richard Nixon en 1971, le trafic de drogue n'a jamais cessé de se renforcer. En lisant ce livre on comprend mieux pourquoi. Guerres impérialistes, opérations secrètes, narcotrafics, corruption et violences illégales sont en totale imbrication et trop souvent nous ne percevons que la petite partie visible de l'iceberg.

 

  Le livre de Scott permet de mieux décrypter notre monde, et en cela il doit être lu comme étant une contribution essentielle à une meilleure compréhension des phénomènes géopolitiques actuels de plus en plus complexes.


 

Dan29000

 

 

La machine de guerre américain

American war machine

Peter Dale Scott

Traduit de l'américain par Maxime Chaix et Anthony Spaggiari

Collection Résistances

Editions Demi-lune

2012 /  501 p / 23 euros

 

 

Voir le site de l'éditeur

 

 

===========================

 

 

« J’avais dit du précédent livre éblouissant de Peter Dale Scott traitant de ce sujet, (Drugs, Oil and War) ‘qu’il faisait passer la plupart des explications journalistiques et universitaires concernant nos interventions passées et présentes pour une propagande gouvernementale écrite pour les enfants’. Son dernier ouvrage est encore meilleur. Lisez-le ! »

 

- Daniel ELLSBERG, « l’homme qui fit tomber Nixon »,
auteur de Secrets: A Memoir of Vietnam and the Pentagone Papers

 

 

 


« Peter Dale SCOTT est notre chroniqueur le plus courageux et le plus enrichissant en ce qui concerne les réseaux violents, mystérieux et dangereux liant le gouvernement au crime organisé, au trafic de drogue, à la violence d’État mais aussi aux dernières guerres désastreuses. Lisez ce livre extraordinaire afin de comprendre pourquoi ce pays se retrouve dans l’impasse en Afghanistan, un nouveau bourbier, parce qu’une petite faction au sommet de l’État reste fascinée par l’illusion de la domination globale américaine. »

 
- Richard FALK, professeur émérite de Droit international à l’Université de Princeton, et à l’Université de Californie, (Santa Barbara) ; Rapporteur spécial du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies pour les Territoires palestiniens.

Publié dans lectures

Commenter cet article