La Nobel de Chimie israélienne : Libérons tous les palestiniens

Publié le par dan29000

La prix Nobel israélienne de chimie 2009, Ada Yonath, s'est déclaré samedi pour la "libération de tous les prisonniers palestiniens" détenus par Israël :

"Il faut libérer tous ceux que nous appelons des terroristes et pas seulement pour obtenir en échange le soldat Gilad Shalit. C'est en gardant ces détenus en prison que nous poussons à l'exaspération leurs proches et que nous fabriquons des terroristes. Le meilleur moyen d'empêcher les enlèvements d'Israéliens en vue qu'ils servent de monnaie d'échange c'est de libérer ces détenus".

Selon elle, c'est le désespoir qui pousse des Palestiniens à des opérations suicide: "Cela n'arrive pas à des gens qui ont un horizon et une espérance dans leur vie".

Issue d'une famille juive modeste de Jérusalem, Ada Yonath, 70 ans, qui dit être inspirée par Marie Curie, est le premier prix Nobel féminin d'Israël. Israël a libéré le 3 et 4 octobre, en échange d'une vidéo de Gilad Shalit 20 détenues palestiniennes après un accord conclu avec le mouvement  Hamas. Le symbole est fort pour Israël qui détient dans ses prisons près de 8000 palestiniens, certains depuis plusieurs décennies. Le plus célèbre demeure Marwan Barghouti qui avait été, à l'époque, pressenti pour prendre la succession de Yasser Arafat. Même enfermé, il demeure une référence pour tous les palestiniens et les campagnes internationales pour sa libération se poursuivent un peu partout.
Le prestige du Nobel est grand, surtout quand cela est une femme, gageons que ses paroles vont avoir un poids important dans la société israélienne.

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article