La Poste : la grève pour le 09 octobre 2012

Publié le par dan29000

LA POSTE EN GREVE LE 09 OCTOBRE 2012


de : DUPIN Bernard Administrateur CGT Groupe La Poste

 

 

 

 

LIEN : http://dupin-bernard.over-blog.com/

 


 


Monsieur le Président Directeur Général,

 

Notre Fédération CGT Fapt dépose un préavis de grève de 24 heures afin de couvrir tous les arrêts de travail qui seront décidés dans les bureaux, services et centres pour la journée du Mardi 9 octobre 2012. Ce préavis concerne l’ensemble des personnels, fonctionnaires, contractuels de droit public ou privé, cadres ou non cadres, de tous les services de la Poste, et pour tous les régimes de travail, y compris cycliques ou assimilés, à partir du lundi 8 octobre à la prise de service jusqu’au vendredi 12 octobre fin de service des brigades de nuit. Il y a urgence à La Poste, d’ouvrir de véritables négociations sur l’organisation, le contenu, les conditions, la reconnaissance, la finalité du travail. Pour l’essentiel cela passe par un développement et une valorisation du service public postal et notamment :

 le développement de la présence postale et la mise en oeuvre d’un réseau de bureaux de Poste de plein exercice et de centres de tri sur tout le territoire en lien avec la ré industrialisation nationale nécessaire,
 la distribution quotidienne du courrier, des colis et de la presse à J+ 1 sur l’ensemble du territoire, la mise en oeuvre des moyens permettant de tendre vers le H+,
 le développement des activités financières de la Banque Postale au sein du groupe La Poste et de leur rôle social par le droit au compte et à l’épargne pour tous, et pour le financement des besoins collectifs à travers la proposition de la CGT d’un pôle financier public au service de l’intérêt général, l’unité et la complémentarité des activités de La Poste.
 Un service public fort en plus d’être utile socialement l’est aussi à la production industrielle. Les postières et les postiers ont donc toute leur place dans la journée d’action européenne pour le développement de l’industrie et de l’emploi.

Pour améliorer les conditions de vie et de travail des postières et des postiers, il faut ouvrir sans attendre des négociations sur les 4 grands chantiers qui proposent la CGT :
 Organisation, contenu, finalité et conditions du travail,
 Emplois, droit et garanties des salaires,
 Salaires, pouvoir d’achat, social d’entreprise,
 Démocratie et droit de revendiquer.

La direction a la responsabilité et les moyens de répondre aux besoins de son personnel, dont les revendications portent notamment sur :

L’emploi :
 le remplacement de chaque départ, la création des emplois nécessaires, l’embauche à temps plein en CDI de tous les salariés en contrat précaire (intérimaire, CDD) et en contrat de formation (apprentis, contrat en alternance, contrat pro, …), la titularisation des contractuels, l’ouverture de concours de fonctionnaires,
 l’embauche de 21.000 emplois en CDI nécessaires à la déprécarisation,
 le maintien et le renforcement des droits et garanties, communs à tous les postiers pour gagner un nouveau statut de travail salarié et la sécurisation des parcours professionnels.


Le pouvoir d’achat :
 Revalorisation de toutes les grilles indiciaires et de salaires sur la base d’un SMIC à 1700€ brut et, pour les cadres, sur la base du plafond de la Sécu (3031€ brut),
 la suppression de tous les écarts salariaux et leur régularisation sur les 5 dernières années minimum, l’application de la loi à travail de valeur égale, salaire égal
 le versement d’une prime exceptionnelle de 400 €uros à tous les personnels du groupe au titre des résultats de 2011,
 la reconnaissance des qualifications par une revalorisation des grilles indiciaires et salariales,
 la déclinaison des mesures Fonction Publique pour les fonctionnaires rattachés à un niveau équivalent aux catégories B et C,
 une véritable promotion pour tous, classifiés et reclassés et une reconstitution de carrière pour les agents reclassés actifs et retraités,
 le 13ème mois pour tous, la revalorisation des Compléments Poste,
 50 points d’indice coup de chapeau 6 mois avant le départ à la retraite pour les AFO et une mesure similaire pour les ACO,
 la prise en charge par l’employeur des jours de carences,


Les conditions de travail :
 le retour au droit à la retraite à 60 ans à taux plein et aux départs anticipés dès 55 ans avec bonification d’un trimestre par année pour les métiers pénibles,
 la reconnaissance, la prévention et la réparation de la pénibilité pour l’ensemble des métiers,
 des mesures spécifiques permettant aux salariés éligibles au service actif de prendre leur retraite dès l’ouverture de leurs droits,
 le respect des rythmes biologiques et de la vie professionnelle, vie privée,
 l’arrêt de toute forme de pressions,
 la réouverture des négociations sur les questions d’égalité professionnelle


Le service public :
 l’amélioration des conditions de travail et l’arrêt des réorganisations, restructurations qui suppriment des emplois, qui dégradent le service rendu et remettent en cause la santé du personnel,
 le développement du service public postal en s’appuyant sur le savoir-faire des postiers à partir de l’unicité de La Poste et de la complémentarité de ses activités, la distribution 6 jours sur 7, le respect du J + 1, une véritable présence postale sur tout le territoire, la sécurité de l’épargne, l’accessibilité et le droit au compte pour tous.

Publié dans actualités

Commenter cet article

Piyou 11/10/2012 21:25


Pour trouver une poste avec porte close, rul besoin d'attendre un jour de grève, il suffit d'habiter dans un petit village, et lors d'une restructuration, d'abord les horaires sont réduits, puis
on ne plus faire toutes les opérations, puis le bureau de poste ferme.


Autre méthode pour fermer: faire des travaux, dans une petite ville, travaux pendant trois semaines, le bureau de poste, il n'y a même pas eu un avis sur la porte.


Ce sont contre ces fermetures que se battent les grévistes.

dan29000 11/10/2012 22:41



bien d'accord évidemment, idem pour les gens qui en ce moment se plaignent de ne pas avoir de quotidiens dans les kiosques...



frederic 77 09/10/2012 19:28


bonsoir votre cause est surement juste et justifier,mais de là à penaliser les citoyens de leur courriers et colis pendant tout une semaine je trouve celà quand meme exagérer de votre part.


par exemple moi meme victime d'un facteur sans scrupule qui me laisse un pauvre avis de passage pour récuperer mon colis le lendemain sachant qu'il fera la grève.


n'ayant pas pris de pause le midi pour pouvoir partir plutot de mon travail afin de recuperer mon colis et la stupefaction laposte de la commune de serris fermé pour greve nationale sans délai
préalablement signaler sur l'affiche.


encore une fois deçu par vos services qui excuser moi du peu mais,n'etes pas les plus à plaindre.


mon message vous passera surement par dessus la tete,mais au moins  cela aura le merite d'etre évoqué,car c'est ce que pense bon nombre d'entre nous.

dan29000 09/10/2012 20:24



Je ne peux répondre à la place des postiers en lutte, mais juste que si l'on peut comprendre vos ennuis expliqués ci-dessus, il faut savoir que les postiers, comme d'autres d'ailleurs, je pense
aux cheminots, ne font jamais grêve par plaisir, mais par nécessité, défendre le service public qui se dégrade, pour les salariés, mais aussi les usagers comme nous...Quand à savoir qui est le
plus à plaindre lors d'une grave crise comme actuellement, cela serait assez malsain et sourtout vain, de hiérarchiser les uns par rapport aux autres...Quant à évoquer votre problème, vous avez
bien fait, mais ne généralisez pas, cela serait un peu trop facile et je pourrais terminer en disant que ma pensée est celle de bon nombre d'entre nous aussi...