La Poste, rassemblement contre la répression anti-syndicale,soutien à Olivier Rosay

Publié le par dan29000

 

 

 

Rassemblement contre la répression anti-syndicale mercredi 15 décembre




Mercredi 15 décembre, Olivier Rosay, secrétaire départemental de SUD-PTT à Paris passera devant un conseil de discipline. Lui sont reprochés son soutien aux salariés en lutte d’Alternative Post, concurrent de la Poste, ainsi que deux prises de parole “non autorisées” et une occupation du Siège pendant la grève des facteurs des Hauts-de-Seine. La Poste demande sa révocation pour des activités syndicales, fait inédit depuis 1953.

Cette menace s'ajoute à d'autres actes de répression de militants syndicaux qui se multiplient ces dernières années : à la Poste, déjà, en 2005 lors de l'occupation du centre de tri de Bègles-Bordeaux ou dans les Hauts-de-Seine l'été dernier; à France Telecom à Alès où des salariés ont été mis à pied pour avoir oser s'élever contre des suppressions d'emploi; ou encore à Kéolis à Rennes où la création d'une section syndicale est contestée par l'entreprise. Cette répression prend des formes multiples (actes d’intimidation, procédures disciplinaires, harcèlement, mise a pied, licenciement) et va jusqu'à des poursuites judiciaires. Il est temps de dire stop !

Nous dénonçons un contexte de criminalisation du mouvement social. Alors que la mobilisation contre les retraites a permis de faire prendre conscience à des millions de gens de la puissance de l'action collective, le gouvernement montre clairement ce qui attend ceux qui pourrait en tirer énergie et détermination pour poursuivre la mobilisation dans les semaines et les mois qui viennent.

Ainsi, c'est d'un mouvement social à terre dont rêvent Sarkozy et ses ministres pour poursuivre sa politique de destruction des services publics et de liquidation de tous les droits sociaux. La feuille de route est claire : détricoter une à une les conquêtes sociales arrachées par des décennies de luttes sociales.

Nous appelons tous les habitants du 14ème arrondissement à manifester leur solidarité avec Olivier Rosay, et à travers lui à tous les militants syndicaux victimes de cette répression. Ensemble, nous disons au gouvernement que, malgré ces menaces, nous sommes déterminés à nous mobiliser pour refuser la sanction qui menace Olivier et faire entendre notre voix !


Rassemblement de soutien à Olivier Rosay,
menacé de révocation par la Poste
Mercredi 15 décembre - 13h00
devant la direction du courrier,
115, boulevard Brune, Paris 14ème


Publié dans actualités

Commenter cet article