La saga des Conti, au cœur d'une révolte ouvrière, un film de Jérôme Palteau, en salles ce mercredi

Publié le par dan29000

 

LA SAGA DES CONTI

 

 

 

 

 

 

 

 

  Parmi les nombreuses formes de résistance dont notre site se fit l'écho durant ces quatre dernières années, le combat des ouvriers de Continental fut sans doute le plus emblématique. Pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'il montra que des salariés déterminés peuvent faire reculer une grande entreprise. Ensuite ce combat fut aussi exemplaire sur sa forme. Avec la création d'un Comité de lutte, forme essentielle à la démocratie ouvrière, regroupant syndiqués et non-syndiqués. Ou encore parce que très tôt dans la lutte, les travailleurs comprirent qu'ils ne pouvaient rien attendre des Confédérations. Qu'ils ne pouvaient compter que sur leurs propres forces, et qu'il fallait les montrer.


  Toutes ces idées essentielles passent très bien dans le film de Jérôme Palteau, en salles à partir du 20 mars. Un film représentant trois ans de travail où il a suivi les Conti, depuis la réception de leurs lettres de licenciement en mars 2009, aux assemblées générales, en passant par les réunions du comité de lutte, les négociations avec l'employeur ou les nombreux déplacements, parfois jusqu'à Hanovre avec la jonction chaleureuse avec leurs homologues allemands.


  C'est aussi, au cours de la lutte, des portraits en action, de Conti inconnus ou plus célèbres comme Xavier Mathieu, ou encore de l'indispensable stratège, Roland Szpirko qui mena la grande lutte de Chausson. Pour mémoire, rappelons que Continental appartenait à une multinationale faisant d'énormes bénéfices, et qu'il s'agissait juste de délocaliser cette usine pour la Bulgarie, en laissant choir près de 1200 salariés, afin d'en faire encore un peu plus.


  Si cette lutte exemplaire marqua l'actualité, c'est qu'elle est très symbolique d'une époque où des résistances se font jour face au capitalisme boursier prédateur. Un peu comme le long conflit des Lip le fut durant les seventies. Comme l'on peut apercevoir des traits communs entre les résistances des paysans du Larzac à l'époque des Lip, avec le combat actuel contre l'aéroport de Notre Dame des Landes, près de Nantes. Symbolique aussi comme résistance à l'arnaque du slogan de Sarkozy "Travailler plus pour gagner plus". Et encore plus édifiant en ce moment, que seul un rapport de forces peut faire bouger les lignes, et que les syndicats qui signent tout avec le Medef se fourvoient et trahissent.


  Beau combat aussi que celui du réalisateur qui ne trouva pas tout de suite de distributeurs pour son long métrage. Ce fut donc la diffusion d'un film télé de 52' sur France 3 et Public Sénat l'an passé. Avant cette sortie aujourd'hui dans sa forme originale de 97'. Le réalisateur, en compagnie de Xavier Mathieu, est en tournée avec son film, de belles occasions de débats car le film est aussi une belle et forte affirmation qu'un autre monde est possible, d'autres pratiques aussi. Faire payer au prix fort les multinationales ou résister par d'autres voies comme Fralib en ce moment.


  Signalons enfin que vingt-deux salariés protégés de l'entreprise viennent d'obtenir l'annulation de leurs licenciements. Le combat se poursuit au niveau des Prud'hommes de Compiègne où 680 salariés de l'usine Continental Clairoix contestent ces licenciements, le motif économique avancé par la multinationale du pneu n'étant pas justifié.

 


 

Dan29000

 

 

 

 

LA SAGA DES CONTI

Jérôme Palteau

Vic Production, en coprod avec Les films d'ici et France télévisions

2013 / 97'

 

Voir le site du film


Lire aussi sur le même sujet, nos articles :


Au cœur des Conti

Les Conti, gonflés à bloc

 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

« Celui qui se bat n’est pas sûr de gagner, mais celui qui ne se bat pas a déjà perdu. »


conti1_img.jpg

 

ASSOCIATIONS, COLLECTIFS, PARTIS POLITIQUES, 
SI VOUS VOULEZ ORGANISER UNE PROJECTION, CONTACTEZ-NOUS :  

06 22 31 80 67 / filmsdesdeuxrives@yahoo.fr

 

 

 


EXTRAIT D'UN ENTRETIEN AVEC LE REALISATEUR :

 

Qu'est-ce qui a amené le réalisateur de films industriels que vous êtes à réaliser ce film social ?
J’habite Clairoix, le village où se trouve l’usine. Je passais tous les matins devant avec mes enfants. Le matin du 11 mars 2010, au moment où je tournais devant l’usine, la radio a annoncé sa fermeture et, devant, des ouvriers étaient rassemblés par centaines autour d’un feu de pneus. A travers la vitre c'était comme un film qui commençait. Je suis revenu l’après-midi même.

Comment vous ont accueilli ces ouvriers sous le choc ?
Dans l’ensemble bien. J’ai expliqué que je voulais faire un travail documentaire que je ne diffuserai que très longtemps après la fin du conflit. J’étais tous les jours présents alors petit à petit, j’ai pu entrer dans les coulisses, ils m’ont laissé filmer tout y compris des réunions confidentielles…

Un conflit social de cette ampleur était une découverte pour vous ?
Comme tout le monde je vivais ça par médias interposés, je compatissais mais là c’était une réalité brutale qui me frappait à côté de chez moi.

Ce conflit et son délégué syndical Xavier Mathieu ont été très médiatisés. Est-il la vedette de votre film ?

Il s’impose naturellement par son charisme mais il est plus le porte-parole de gens qui m’ont intéressé par leur détermination. J’ai assez vite vu que j’avais affaire à une bonne histoire et des bons personnages. J’ai construit ce documentaire comme une fiction, dans lequel émergent de véritables personnages de cinéma dont le couple Xavier / Roland (le jeune lion et le vieux renard), mais aussi une tribu autour d’eux. Les acteurs interprètent ici leurs propres rôles comme dans une comédie sociale qui réenchante la lutte.


SOURCE / LA MARSEILLAISE, 11 mars 2013

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

PROGRAMMATION

Espace Saint-Michel (Paris - 75005)
Mercredi 20 et  Vendredi 22, projection du film au cinéma Espace Saint Michel suivie d’un débat en présence du réalisateur Jérôme Palteau et de Xavier Mathieu, porte-parole des Conti


Cinéma Le Castillet - Perpignan (66)
Mardi 26 à 19h, projection du film au cinéma Castillet suivie d’un débat (avec Attac 66) en présence du réalisateur Jérôme Palteau et/ou Xavier Mathieu, porte-parole des Conti

Cinéma Le Palace - Le Vigan (30) 
Jeudi 28 mars à 19h, projection débat au cinéma Le Palace en présence du réalisateur Jérôme Palteau et/ou Xavier Mathieu, porte-parole des Conti

AVRIL / MAI

Cinéma 3 casinos - Gardanne (13) 
Samedi 6 avril projection débat au Cinéma 3 Casinos

Cinéma Utopia - Bordeaux (33)
Lundi 6 mai à à l'Utopia Bordeaux avec Attac 33, projection suivie d’un débat (en présence de Xavier Mathieu, porte-parole des Conti)
 
MARS 2013 PROGRAMMATION
 
Semaine du 20 Mars :
- Cinéma Espace Saint Michel à Paris (75)
- Cinéma Diagonal à Montpellier (34)
- Cinéma Utopia à Avignon (84) 
- Cinéma Le Majestic - Compiègne (60)
  
Semaine du 26 Mars :
- Cinéma Espace Saint Michel à Paris (75)  
- Cinéma Le Castillet à Perpignan (66)

AVRIL 2013 PROGRAMMATION  

Semaine du 3 avril :
- Cinéma Le Palace - Le Vigan (30)   
En cours de programmation :
Avril   
Cinéma Utopia - Saint Ouen L’aumône (95) 
Cinéma Le Palace - Epinal
Cinéma Vox - Langres
Cinéma Saint-Leu - Amiens

Publié dans écrans

Commenter cet article