La voix des Rroms : lettre ouverte à Ghali et Gaudin

Publié le par dan29000

165549 185315541490024 100000347382869 484168 6157959 nMadame Ghali, 

Monsieur Gaudin, 

 

D’abord, je me permets de ne pas rappeler vos mandats actuels et de m'adresser à vous juste par "Madame" et "Monsieur", exprimant ainsi le seuil minimum de politesse que je m’impose en toute circonstance. En effet, par vos positions respectives suite aux événements de mercredi soir à la cité des Créneaux, vous avez montré à quel point l'intérêt général est insignifiant pour chacun d'entre vous. Et comme l’intérêt général est ce pourquoi des citoyens vous ont confié vos mandats, je trouverais aberrant de les mentionner.

 

Ensuite, je me permets de vous adresser en commun cette lettre ouverte, car vos discours ont aussi beaucoup en commun, quoi que vous en pensiez.  Vous utilisez la même méthode politicienne de basse échelle et populiste en vous renvoyant mutuellement des fautes qui n'en sont pas et en vous attribuant des mérites qui n'en sont pas plus.


M. Gaudin, vous entendez-vous dire: "Il y a quelques mois, nous avions encore 60 campements de Roms dans cette ville et nous avons réussi, sans faire de bruit, à réduire ce nombre à 25" ? Qu’avez-vous fait des habitants des 35 autres, M. le Terminator ?


Quant à vous Mme. Ghali, vous vous trahissez en déclarant d’une part : « Pour moi, c’est un déménagement, pas une expulsion. Le départ des Roms s’est passé plutôt calmement, même si ce n'était pas aux habitants de le provoquer », et d’autre part « Du coup, c'est quand la situation menaçait de dégénérer parce que les riverains voulaient faire partir les Roms que la police est venue, sans doute appelée par les Roms eux-mêmes. C'est la police qui a fait partir les Roms car ils étaient en situation dangereuse. » Est-ce cela que vous appelez « calmement » ? Sans doute auriez-vous souhaité une confrontation et du sang pour mieux taper sur M. Gaudin, trop à gauche pour accepter votre proposition de faire intervenir l’armée pour rétablir la sécurité à Marseille.

 

A l’unisson, vous dites comprendre « l’exaspération » de ceux qui ont chassé les Rroms. Vous voilà dans un antitsiganisme partagé qui dépasse les frontières, déjà floues et parfois superflues de vos partis respectifs. Vous avez tort à exagérer vos différences, vous avez tant à apprendre l’un de l’autre. M. Gaudin pourrait certainement apprendre beaucoup en matière de discours sécuritaire, pour vous enseigner en retour à vous, Mme. Ghali un discours de justice républicaine presque de gauche, qu’importe sa sincérité ! Vous êtes à l’envers et vivez donc bien votre époque. Seulement, puisque vous ne mesurez pas la gravité de vos propos, ne pouvez-vous donc pas juste vous taire ? A vous deux, vous incarnez à la perfection l’UMPS, que le Front national manipule avec brio dans un populisme que vous enviez. Vous qui « comprenez l’exaspération des riverains», si seulement vous saviez combien vous nous exaspérez !

 

En guise de salutations, je vous prie, Madame, Monsieur, d’ouvrir un dictionnaire à la lettre « H » et de consulter l’entrée « honte ». Peut-être y trouverez-vous au moins un souvenir ancien, à défaut d’adopter un sentiment pour l’avenir. 


Saimir MILE

--
Association "La voix des Rroms"
50, rue des Tournelles
75003 PARIS
http://www.lavoixdesrroms.org

Soutenez-nous en utilisant un moteur de recherche solidaire:
http://www.hooseek.com/?recommande_ong=279999

Publié dans actualités

Commenter cet article