Langue occitane : pour une signalétique en occitan, communiqué de Arri !

Publié le par dan29000

 

 

 

http://www.wmaker.net/mobbe/photo/art/grande/2940025-4167942.jpg?ibox

 


COMMUNIQUE DE PRESSE de ARRI!

ARRI!, nous sommes un collectif de jeunes du Limousin qui souhaitent faire connaître l’existence de la langue et de la culture occitanes et faire (re)naître l’intérêt pour celles-ci chez la jeunesse de Limoges et ses environs : en organisant des évènements,en faisant de la communication et de l’information,en étant une force de proposition.

Au mois d'octobre 2009, Arri!, collectif de jeunes Limousins, lançait la campagne « Limòtges en occitan », demandant à la Mairie l'installation de panneaux en occitan à l'entrée de Limoges.
Fort du soutien affirmé de nombreux Limougeauds ayant signé sa Lettre au Maire, relayé par de nombreux articles de presse et reportages audiovisuels, le collectif avait bon espoir que la capitale limousine déclare enfin ouvertement son appartenance à l'espace occitan.
D'ailleurs, fin 2009, Monsieur le Maire, interrogé par France bleu Limousin, se déclarait « favorable » au principe de poser des panneaux en occitan.

A l'eau les panneaux ?


Panneaux en occitan à Limoges : « j'y pense et puis j'oublie... »
Plus d'un an s'est écoulé, au cours duquel on n'a cessé de nous poser cette question bien naturelle : « Et alors, ces panneaux ? ». Plusieurs coups de fils et courriers aux services concernés laissaient entendre que « le dossier suivait son cours », il était toutefois bien difficile d'en savoir plus.
Début 2011, suite à plusieurs appels, la vérité éclate : le projet a été mis de côté, et pas de date d'éventuelle reprise de celui-ci...

D'où vient le blocage ?

Blocage financier ? Soyons clairs, l'investissement que représente une telle mesure est une goutte d'eau dans un budget comme celui de la Ville de Limoges : aux alentours de 6000 € pour une trentaine de panneaux, soit environ 0,002% du budget municipal...

Alors ? Blocage politique ?

A l'heure où la double-signalisation gagne du terrain – récemment 9 communes de Charente Limousine, les exemples se multiplient en Dordogne et se généralisent en Aveyron, à l'heure où des grandes villes comme Toulouse (métro en occitan) ou Pau (panneaux en occitan) affichent leur identité occitane, serons-nous les derniers ?

« Limòtges en occitan »

* Pour découvrir et participer à la campagne « Limòtges en occitan », rendez-vous sur :

http://arrilemosin.free.fr/limotges/

Par FPL - Publié dans : Occitania

Publié dans environnement

Commenter cet article

keruzien 27/05/2011 21:45



Oui ça existe en Bretagne et j'avoue que je ne vois pas trop l'intérêt de voir écrit "Quimper" et "Kemper" sur le même panneau. Ca coute cher, le prix du panneau étant proportionnel à sa taille,
ça fait des panneaux directionnels longs à lire, bon comme on a des ronds-points on peut faire le tour trois fois pour tout lire. Autant changer le nom officiel de la commune et le bretonniser,
on n'aurait plus qu'un seul nom.



dan29000 27/05/2011 23:22



Le développement scolaire, universitaire ou signalétique des langues dites minoritaires devraient être une priorité dans chaque région, seul le bel ensemble jacobin de la droite et de la gauche
de collaboration permet d'imposer partout le Français, mais déjà présentes en mai 68, les luttes sur ces terrains se poursuivent et renaissent meme notamment en Occitanie avec nos amis de
LIBERTAT ! Heureusement, une langue qui meurt et un peu de la mémoire du monde qui disparait...



Mitsuko 27/05/2011 17:53



Bonjour Dan,


Intéressant article autour des langues régionales ...


Sans doute ce serait bien d'avoir quelques parts dans chaque région, à la Mairie par exemple ... un peu de la langue de chaque département ou région
...


Pour que ceux qui auraient envie de parler cette langue ou simplement lire cette langue ...


Bonne soirée et douce nuit à toi, Dan. Bises.


Mitsuko



dan29000 27/05/2011 18:49



Cela existe en Bretagne par exemple...