Larzac : festival Clair de luttes 2012, le programme

Publié le par dan29000

Programme du festival Clair de luttes 2012 : les murs

 
Le festival rassemble du 26 juillet au 24 août à Brunas du Larzac (à 20 mn de Millau) des travaux d'artistes – photographie, peinture, cinéma, théâtre, musique – investis dans des luttes, sociales, politiques, économiques, écologiques.

Le thème central de cette année traite des murs dans le monde : frontières, barrières sociales, murs psychologiques, obstacles économiques, préjugés...

A vos agendas, bons débats, bon festival !

La ferme de Brunas se situe sur le bord du Larzac, au dessus de Creissels, à 20 minutes de Millau. Toutes les soirées du festival commencent à partir de 18h, au bistro « Une grande soif, une petite faim ». Les spectacles sont à 21h. Expositions ouvertes tous les soirs de spectacle à partir de 18h. Entrée gratuite sauf si précisé dans le programme.

En avant-festival : jazz à Brunas
Millau en jazz, le mardi 17 juillet à 21h
: Isabelle Cirla à la clarinette basse et Joël Trolonge à la contrebasse.
Billets à prendre sur place : 8€

Inauguration du festival : les murs peints d'Orgosolo 
Jeudi 26 juillet, 18h
, les « murales » de Sardaigne s'exposent avec les luttes qui ont marqué la résistance des paysans contre l'implantation d'une base de l'OTAN dans les années 60.

« Une vie en noir et blanc » : une série de photographies réalisées lors d'un atelier par le photographe Marc Ambrosi avec des détenus de la centrale pénitentiaire d'Arles (association Preface).

Squat, la ville est à nous : projection du film espagnol de Christophe Coello (2011) en partenariat avec l'association Millau pour le cinéma.
Comment de jeunes Barcelonais s'organisent pour lutter contre la spéculation et continuer à vivre dans leurs quartiers.

Le mur Palestine/Israël, cinéma
Samedi 28 juillet à 21h
,
Une bouteille à la mer, film franco-israélien de Thierry Binisti (2010).
Tal, jeune Israélienne, écrit une lettre imaginaire où elle exprime ses interrogations et son refus d'admettre que seule la haine peut régner entre les deux peuples.

Dimanche 29 juillet à 21h, Five broken cameras, documentaire d'Emad Burnat et Guy Davidi, primé au festival du Réel 2012.
La vie quotidienne dans le village frontière de Bilin, en Palestine.

Les murs en poésie
Samedi 4 août à 21h
, on écoute de la poésie, encore et toujours arme de lutte, avec le poète Michael Glück, en partenariat avec l'association Itinérances.
Entrée : 5 €

Les murs de la prison, cinéma
Lundi 6 août à 21h
, Ne me libérez pas, je m'en charge, documentaire de Fabienne Godet sur l'ancien détenu Michel Vaujour (2008).
Braqueur récidiviste, Michel Vaujour a passé vingt-sept ans en prison, dont dix-sept à l'isolement. Il s'est fait la belle à cinq reprises, la légende ayant retenu son évasion de la Santé en 1986, par hélicoptère, avec l'aide de sa compagne Nadine... Rencontre-discussion avec Bernard Bolze, fondateur de l'Observatoire international des prisons (OIP).

Mardi 7 août à 21h, Or, les murs, documentaire de Julien Sallé avec le compositeur Thierry Machuel (2009).
Or les murs
accompagne le déroulement d'un atelier d'écriture inhabituel : sur des textes de détenus, un compositeur de musique crée une œuvre chorale jouée à la fin du film dans une chapelle de Clairvaux... Rencontre-discussion avec Thierry Machuel.

Folie et enfermement : cinéma et théâtre
Vendredi 17 août à 21h
, La moindre des choses, documentaire de Nicolas Philibert (1995).
Tous les ans, pensionnaires et soignants de la clinique psychiatrique de La Borde se rassemblent pour préparer la pièce de théâtre qu'ils joueront le 15 août. Rencontre-discussion avec des psychologues cliniciens et des psychanalystes de la région.

Samedi 18 août à 21h, Un monde sans fous, documentaire de Philippe Borrel (2011). « Un monde sans fous, le monde s'en fout... Le discours néocapitaliste et ses références essentiellement productivistes ont à nouveau décrété que l'heure était à la " rationalité " et, à nouveau, le fou fut pointé comme un dérangé du cerveau dont il fallait à tout prix explorer les causes neurologiques... » Rencontre-discussion avec Hervé Bokobza et Emile Rafowicz, psychiatres et psychanalystes.

Dimanche 19 août à 21h, théâtre : Camille Claudel, l'interdite !, par la compagnie Cornet à dés de Toulouse, mise en scène Jean-Pierre Armand, avec la comédienne Dominique Bru. « Tout sort du cerveau diabolique de Rodin qui a voulu m'enfermer dans son ombre » (Camille Claudel).
Entrée : 10 €

Mémoire et tabous, cinéma
Lundi 20 août à 21h
, artiste plasticien, une œuvre dans la rue.
Suivons Ernest Pignon-Ernest dans le film Parcours, réalisé par Laurence Drummond et Patrick Chaput (2009). Ernest Pignon-Ernest, avant-gardiste de la peinture murale et éphémère, parcourt le monde depuis 40 ans pour témoigner dans des villes ou territoires blessés.

Jeudi 23 août à 21h, Avoir 20 ans dans les Aurès : cinquante ans après la fin de la guerre d'Algérie, voyons ou revoyons ce film de René Vautier (1972). Ce n'est qu'en 1971 que René Vautier a pu mener à bien son film ; il n'obtint le visa de diffusion qu'après une grève de la faim. Prix de la critique internationale au Festival de Cannes 1972. Rencontre-discussion avec René Vautier et Robert Siméon.

Vendredi 24 août à 21h, Sexe, amour et handicap, documentaire de Jean-Michel Carré (2011).
Ce film clame le droit des handicapés à connaître l'amour et la sexualité, au même titre que chacun d'entre nous. Rencontre-discussion avec Jean-Michel Carré.

Respiration : musique, étoiles et ciné-concert
Mardi 31 juillet à 21h
, le Quatuor Octopus revient pour la deuxième année à Brunas. Concert exceptionnel : le Premier quatuor de Beethoven et le Septième quatuor de Chostakovich.

Jeudi 2 aout à 21h, c'est la fête du cinéma et de la musique conjugués avec Olt'up, Tombé de la lune : une soirée cinéma muet accompagné en live par le trio Roberto Tricarri. Court-métrage de Buster Keaton puis Tramp, tramp, tramp , hommage à Harry Langdon, scénario Franck Capra. Soirée en partenariat avec l'association Millau pour le cinéma. Une séance de ciné-concert pour petits et grands, une fois n'est pas coutume !
Place 5 €.

Mardi 14 août à 21h, « Etoiles et toiles » avec Vincent Guillet, maître de conférence à l'Institut d'astrophysique, qui viendra nous parler des murs du ciel, étoiles, galaxies, trous noirs... La soirée se poursuivra en cette nuit sans lune avec une observation in situ sur le plateau du Larzac.


Un plateau sur le Larzac, festival Clair de luttes,
Ferme de Brunas, 12100 Creissels.

Contacts : 06 26 70 39 65
www.clairdeluttes.org

contact@clairdeluttes.org

 

Source : LARZAC.ORG


Publié dans actualités

Commenter cet article