Le Havre : lecture des Chroniques carcérales de J-M Rouillan

Publié le par dan29000

ROUILLAN.JPGLe Havre - 30 avril - Campagne 2010 pour la libération des militants d’Action Directe 
Dans le cadre de la campagne pour la libération des militants d’Action Directe, le groupe Zéro de conduite va proposer, le 30 avril au Havre, une lecture des chroniques carcérales de Jann-Marc Rouillan. 



« En introduction à l’un de nos procès, il y a bien longtemps, un magistrat prit la parole pour rappeler qu’ils étaient réunis ici non pour juger des idées politiques, ni des pensées, aussi condamnables soient-elles, mais des actes. Seulement des actes. Concluant que le jour où ils condamneraient à la prison, nous ou d’autres, pour des prises de parole, alors ils seraient les premiers à justifier nos actes… C’était il y a vingt ans. Et je suis emprisonné depuis treize mois pour une phrase. Sans que les porte-parole de notre « démocratie » ne semblent s’en émouvoir. Ce qui en dit long sur l‘évolution de l’“ordre” social et politique républicain. » (Jann-Marc Rouillan, Paul des Épinettes et moi, éditions Agone 2010). 


Le 1er avril, Georges Cipriani a enfin obtenu une semi-liberté après vingt-trois ans de prison non-stop. Une décision qui ne rassure pas totalement les militant-e-s des comités de soutien. Depuis la mésaventure de Jean-Marc Rouillan en octobre 2008, on sait qu’une telle mesure ne tient parfois qu’à un fil. Pendant un an, tout peut donc arriver selon les envies ou les humeurs d’un État qui a la vengeance tenace. 


Où en est Jean-Marc Rouillan ? Au printemps 2009, alors qu’il était incarcéré aux Baumettes à Marseille, il a été hospitalisé d’urgence. Après de douloureux examens, une maladie grave et évolutive – le syndrome de Chester-Erdheim – a été diagnostiquée. De retour aux Baumettes, Jean-Marc Rouillan pensait être hospitalisé à la Pitié Salpétrière, à Paris. Au lieu de ça, sans l’ombre d’un traitement, il a été transféré à Muret, près de Toulouse. Fin janvier 2010, Jean-Marc Rouillan a passé six semaines au Centre national d’observation de Fresnes suite à une demande de semi-liberté. Après un bref passage à la Pitié Salpétrière, il a été reconduit à Muret où il est toujours. 


Jean-Marc Rouillan a purgé sa peine de sûreté en février 2005. Écrivain remarquable et éditeur chez Agone, il a donné toutes les garanties d’une insertion professionnelle pendant sa semi-liberté entre décembre 2007 et octobre 2008. Aujourd’hui membre du NPA, il a tourné la page Action Directe sans la déchirer pour en faire un bilan critique le moment venu. Sans la suspension arbitraire de sa semi-liberté il serait aujourd’hui en liberté conditionnelle. Atteint par une maladie rare, il devrait bénéficier de la loi Kouchner. Pour toutes ces raisons, Jean-Marc Rouillan doit immédiatement sortir de prison. 

Le vendredi 30 avril, à 19h30, Lecture des chroniques carcérales de Jann-Marc Rouillan (Lettre à Jules, Paul des Épinettes et moi…) à la librairie Le Bouqui’n’oir, rue Casimir-Delavigne (place Danton) au Havre. Une rencontre animée par le groupe Zéro de conduite. Entrée libre. Il est conseillé d’apporter sa chaise. 

Bibliographie de Jann-Marc Rouillan :
Je hais les matins, Denoël, 2001.
Paul Des Épinettes ou La Myxomatose Panoptique, L’Insomniaque , 2002.
Glucksamschlipszig, le roman du Gluck, L’Esprit frappeur, 2003.
Lettre à Jules, Agone, 2004.
La Part des loups, Agone, 2005.
De Mémoire (1), Agone, 2007.
Le Capital humain, L’arganier, 2007.
Chroniques carcérales (2004-2007), Agone, 2008.
De Mémoire (2), Agone, 2009.
Les Viscères polychromes de la peste brune, Editions de La Différence, 2009.
Paul des Épinettes et moi - Sur la maladie et la mort en prison, Agone, 2009.

Autres dates de la campagne de solidarité :
Dimanche 18 avril, à 17h, projection du film Retour sur mon parcours militant (entretien avec Joëlle Aubron) et d’un entretien filmé avec Miguel Benasayag + un concert avec René Binamé (anarcho punk disco song) et Mopish Moment (dub punk reggae hardcore) au CICP, 21ter rue Voltaire 75011 Paris. Entrée : 5€.
Vendredi 23 avril, à 18h, projection du film Retour sur mon parcours militant à la librairie libertaire La Niche, à Tours. Repas collectif.
Mardi 4 mai, à 19h, rencontre avec Thierry Discepolo, directeur éditorial des éditions Agone autour de Paul des Épinettes et moi à la librairie Terra Nova, 18 rue Léon-Gambetta à Toulouse.
Vendredi 14 mai, à 19h, projection de Rouge Bandit, film de Fred K. Nicolas sur Charlie Bauer, à la MJC de Clapiers, près de Montpellier.
Mercredi 26 mai, à 19h, projection de Rouge Bandit et d’un entretien filmé avec Miguel Benasayag à la librairie La Renaissance, 1 allée Marc-Saint-Saëns à Toulouse.
Samedi 5 juin, à 15h, rassemblement national devant la prison de Muret pour exiger la libération de Jean-Marc Rouillan.

 
Pour écrire à Jean-Marc Rouillan 9590 B 139 centre de détention de Muret, route de Seysses, 31600 Muret. 
Source : PACO sur Le Post

 

Notre site va prochainement chroniquer le livre :

PAUL DES EPINETTES ET MOI / AGONE

Publié dans lectures

Commenter cet article