Le huitième évadé, un roman de Roger Knobelspiess

Publié le par dan29000

huitieme-evade.jpgRoger Knobelspiess né en 1947 à Elbeuf est acteur, écrivain et ancien braqueur. Il a vécu une jeunesse de petit voleur avec en prime son frère Jean  abattu par un commerçant suite au vol d'un autoradio.
En 1972, il est condamné à 15 ans de prison pour un braquage qu'il n'a pas  commis. En prison, il rencontre Jacques Mesrine avant d'être grâcié par François Mitterrand en 1981.
 De nouveau arrêté et réincarcéré en 1983, pour un hold-up qu'il nie avoir commis et dont il sera acquitté en janvier 1986.


Et ainsi de suite, entrées en prisons, sorties de prison... Au total, 26 années derrière les murs. Pas facile à vivre quand on sort et ressort. De ce parcours atypique on retiendra surtout ici l'aspect positif de l'homme, un acteur excellent avec des réalisateurs marquants comme Durringer, Mocky, Tavernier ou encore Karmitz (du temps où il était de gauche, version Coup pour coup) ou encore Ravalec et Stévenin. 

Pas mal.

On retiendra surtout l'écrivain qui a réussi à se faire une petite place dans le monde des lettres (voir la liste de ses bouquins ci-dessous).

 

Celui qui nous intéresse a d'abord été publié chez Flammarion en 1994. C'est aujourd'hui une nouvelle édition augmentée d'une préface caustique par l'auteur. Il rappelle que très régulièrement la France est condamnée par la Cour européenne de justice pour l'état scandaleux de ses prisons. 

Dans ce roman bien entendu inspiré de faits réels, le personnage principal s'invente lui-même,mais quand il se retrouve dehors, la réalité est dure, très dure, car personne ne l'attend. La France continue à prôner de belles choses, comme l'Etat de droit ou les Droits de l'homme, mais dans nos prisons ce ne sont plus que de brumeuses idées lointaines. Si la peine de mort n'existe plus depuis 1981, les longues peines ne sont que des morts lentes. 

Alors il y a les mutineries, les mutilations, les projets de "belle" et les évasions réussies, parfois pour pas très longtemps...

Ce roman est une réussite car des les premières pages nous sommes plongés dans un terrible univers carcéral, que l'on ressent même sans l'avoir jamais connu.

Sans doute le talent produit par une tragique réalité.

J'avais lu, il y a déjà longtemps, son livre sur les QHS, l'Acharnement. C'est lointain mais il demeure quand même une forte impression. Impression retrouvée dans ce nouveau roman.

 

Un roman qui avance vite et bien, à lire d'une traite et ensuite à méditer, car le combat contre les inhumaines prisons françaises n'est pas fini...

 

Dan29000

 

Le huitième évadé

Roger Knobelspiess

Edition Alphée/Jean-Paul Bertrand

2010 / 186 p / 19,90 euros 

=========================================================================

Livres


QHS, Quartier de haute sécurité, France Loisirs, 1980 ; Editions du Rocher, 2007
L'Acharnement ou la Volonté de l'erreur judiciaire, Stock, 1981
Le Roman des Ecameaux, Grasset, 1984
Le Huitième Évadé, Flammarion, 1994
Voleur de poules, une histoire d'enfant, Flammarion
Le Dépanneur, Le Masque, 2003
Désordres de mémoire, Editions du Rocher, 2004
Voleur de poules (BD) avec Chabane, Carabas, 2007

 

Publié dans lectures

Commenter cet article