Le printemps des Sayanim, de Jacob Cohen

Publié le par dan29000

printemps.jpgSans doute ne connaissez-vous pas ce qu'est un Sayanim, alors explication.

 

Les Sayanim, ce qui veut dire en hébreu informateurs, sont des Juifs de la diaspora acceptant de collaborer plus ou moins régulièrement avec le Mossad, ou avec d'autres institutions sionistes. Ceci généralement en fonction de leurs compétences. Rien qu'en France, leur nombre serait environ de trois mille.

 

Donc une vraie réalité en définitive assez peu connue.

 

Ce livre comble donc une lacune dans nos connaissances, même pour ceux qui connaissent bien les méfaits endémiques du Mossad dans le monde entier. Nous sommes face à un récit, c'est dire que l'auteur mêle réalité et fiction, en situant son action à Paris.

 

L'auteur, Jacob Cohen, écrivain franco-marocain est né à Meknès, licencié en droit à Casablanca et est diplômé de Sciences-Po. Il aime bouger, de Berlin à Montréal, puis Casablanca et aujourd'hui Paris. L'auteur est déjà confirmé : Les noces du commissaire, Moi, Latifa S. ou encore Du danger de monter sur la terrasse, ou L'espionne et le journaliste.

 

Nous allons suivre les aventures de deux personnages. Youssef El Kouhen, fils d'immigrés marocains et prof d'histoire. Il espère renforcer son intégration dans notre République en adhérant au Grand Orient de France. Mais il est aussi engagé pour la Palestine, ce qui assez rapidement va lui poser quelques problèmes face aux Sayanim infiltrés dans la haute hiérarchie de l'ordre maçonnique.

Quant à sa compagne, Florence Meyer, elle va être confrontée à d'autres ennuis, ayant rejoint une petite association pro-palestinienne dont le nom n'est pas politiquement correct.

Et ainsi de suite. Les Sayanim hexagonaux sont particulièrement actifs, souvent avec discrétion, dans toute une série d'institutions, menant une violente guerre psychologique aux côtés du Mossad afin de défendre toujours un peu plus le caractère intouchable d'Israël.

Le récit avance vite et nous permet de toucher du doigt une réalité méconnue, même des amis des Palestiniens, dont nous faisons partie de longue date.

Un livre qui donne d'ailleurs envie de lire les précédents de Jacob Cohen.

Ajoutons que le livre est dédié à tous ceux qui se battent pour la justice en Palestine. 

 

Dan29000

 

On peut aussi découvrir  le site de l'auteur et celui de l'éditeur :

 

 http://jacobdemeknes.blogspot.com/

 

 http://www.editions-harmattan.fr/index.asp

 

 

Le printemps des Sayanim

Jacob Cohen

Editions L'Harmattan

2010 / 174 p / 16,50 euros

 

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article

luc nemeth 13/07/2010 14:21



il y a longtemps que l'on sait que les juifs sont des gens comme les autres, et parmi lesquels il y a la même diversité d'opinions que parmi les autres ; et c'est bien la meilleure réponse
qui puisse être donnée à l'antisémitisme. Mais le grand public, parfois victime de l'illusion selon laquelle les juifs s'aident entre eux, serait très certainement surpris
s'il était au courant des comportements d'infâmie dont on peut être capable dans le milieu des juifs-de-droite, vis-à-vis de ceux qui refusent d'emboîter le pas.