Le RAC...Mais c'est quoi ?

Publié le par dan29000

biches.37131--50--.jpg Rassemblement Anti Chasse est une association (loi 1901) créée en 2002 et qui fut déclarée d'intérêt général en 2005. A ce titre, tous les dons que reçoit le RAC font l'objet d'une réduction d'impôt égale à 66% des sommes versées (dans la limite de 20% du revenu imposable).

 Il est composé de personnes sensibles à la souffrance des animaux, de naturalistes, de photographes animaliers, de promeneurs et autres personnes s’étant unis dans le but de lutter contre la chasse afin de protéger la faune sauvage et de pouvoir exercer ses loisirs sans être soumis à la pression et à la dangerosité des chasseurs.

 Face au puissant lobby de la chasse, notre seule défense est l'union, de façon à avoir du poids auprès des politiques et faire entendre nos idées. Si vous n'acceptez pas la mainmise des chasseurs sur la nature et que vous aimeriez changer les choses, aidez-nous en devenant adhérent au RAC.

 Que voulons-nous ?

Nous sommes résolument contre la chasse, et notre but est l'abolition de toutes les formes de chasse.

Chasser n'est plus une nécessité, mais un plaisir malsain.

 

La chasse date de la préhistoire, et son rôle premier était alors la recherche de nourriture. Invoquer aujourd'hui la tradition ou autres prétextes pour maintenir la chasse est ridicule. Le plaisir de tuer est la motivation principale des chasseurs actuels.

 

Ils tentent de justifier leur perversité en prétendant gérer la faune, alors que régulièrement, ils effectuent des lâchers de "gibiers" (lièvres importés de Pologne, faisans « de tir », etc.), détruisent les prédateurs, etc. Ils sont même allés jusqu'à effectuer des croisements entre porcs et sangliers (les cochongliers ont des portées plus nombreuses que les sangliers) pour avoir davantage de cibles.

 La Nature appartient à tous, nul n'a le droit de se l'accaparer. 

 

La nature et même les environs immédiats des villages sont accaparés par quelques individus armés, au mépris des autres usagers. Les activités de nature deviennent alors dangereuses et sont gâchées par la présence des chasseurs : il est difficile d'allier une promenade avec des enfants ou l'observation de la faune à la présence de meutes de chiens et des bruits des coups de fusil.  Demain il paraîtra ridicule, intolérable que 2% de notre population aient eu le droit de mort par simple plaisir, sur des animaux sauvages n'appartenant à personne.

 

La chasse doit être abolie.

 

La chasse est éthiquement condamnable : un loisir consistant à tuer des animaux n'est pas acceptable. Elle est source d'insécurité et gène (voire empêche) les autres utilisateurs d'effectuer leurs loisirs pacifiques. De plus, la chasse n'est pas justifiée d'un point de vue écologique (au contraire, les chasseurs causent des préjudices écologiques importants). Ainsi, l'objectif final du RAC est l'abolition de tout type de chasse en France.

Et s'il s'avère qu'une espèce devienne en surpopulation, nous pourrions tolérer quelques tirs sélectifs effectués par des fonctionnaires compétents, pour lesquels tuer n'est pas un jeu et ne provoque pas de réjouissance. Bien sûr, ceci seulement après avoir réintroduits et protégés les prédateurs, effectués des déplacement d'individus trop nombreux dans des zones à repeupler, interdit le nourrissage, etc.

 

 

Publié dans actualités

Commenter cet article