Le redresseur de clous, une violence révolutionnaire, un livre du résistant Charlie Bauer

Publié le par dan29000

 

 

 

 

charlie.gif

 

 

 

 

 

 

Pas vraiment facile de délimiter Charlie Bauer.

 

Pour les uns, ce fut l'associé de Mesrine afin de détruire une belle saloperie nommée QHS (Quartier de Haute Sécurité), ce fut un prisonnier au long cours, 25 ans d'enfermement, dont 9 années passées dans ces tristement célèbres QUS.

 

Pour les autres, ce fut, très jeune, un adhérent des Jeunesses communistes, puis un peu plus tard un compagnon de route du FLN, rompant alors avec le PC qui votait les crédits de guerre pour cette Algérie que certains, y compris dans la gauche, pensaient française. A ce moment, entré dans un groupe armé, il attaque des trains, des entrepôts, expropriant des marchandises, puis la redistribuant dans les quartiers pauvres de Marseille, aide aux désertions, détourne des armes et des explosifs et collecte de l'argent. Car Marseille fut sa région natale, avec un père résistant FTP, une enfance marquée par la précarité, avec "cette fringale à bouffer n'importe quoi. Même des conserves avariées provoquant une intoxication alimentaire le lendemain. A table il fallait couper le pain au-dessus des assiettes, afin de récupérer les miettes. Et pas de W-C, car pas de tout-à-l'égout dans les quartiers nord de Marseille".

 

Toutes les premières pages du livre sont consacrées à sa jeunesse, une jeunesse entre les confitures de la mère et l'insertion dans le communisme, un communisme blindé des certitudes de l'époque, marxiste-léniniste, on peut dire un communisme stalinien. Un communisme pur et dur, où la notion même de différence n'est pas admissible, un communisme de dictature, dictature du prolétariat. Avec un courage certain, l'auteur ne renie rien, et assume ses choix, ses erreurs, ses dérapages, et fait appel, avec justesse à quelques beaux esprits qui nous sont chers depuis toujours, La Boétie et sa "servitude volontaire", Sartre et son fameux "On a raison de se révolter" et aussi Saint-Just en appelant au devoir d'insurrection en 1793.

 

Vous l'avez compris, l'homme fut un révolutionnaire, demeura un révolutionnaire, et aujourd'hui, reste un révolutionnaire. Sa vie l'atteste, sa vie derrière les murs, et sa vie hors les murs. Bien entendu la vie n'est pas la même dedans et dehors, mais si cet homme évolua sans cesse, jamais il ne fit de concessions au système capitaliste honni.

 

Alors tout cela est présent et fortement présent dans ce livre, on y retrouve le même ton que dans "Fractures d'une vie", une réelle qualité d'écriture, une justesse de la narration, et surtout une incroyable constance dans son parcours de révolutionnaire. L'homme a connu la clandestinité, les armes, la violence, la prison, les humiliations et aussi la torture. Mais rien ni personne ne put venir à bout de sa révolte, une révolte toujours debout, comme lui en sortant.

Une radicalité qui ne lui fit jamais défaut, et qui est bien toujours là, je peux en témoigner ayant la chance de croiser son chemin brièvement en 2009 en Bretagne. L'homme est toujours impressionnant, physiquement, moralement et politiquement...

 

hugo.jpgEternel insoumi, il réussit à ne pas se laisser casser par toutes ses années d'enfermement. Il étudia, et obtint deux licences, en psychologie et en philosophie, avec un doctorat en anthropologie sociale. Impressionnant. Sans oublier deux livres réussis dont le premier se vendit à plus de 150 000 exemplaires et fut réédité par les éditions Agone en 2004. Et depuis quelques années, il intervient dans les facs et les lycées, traitant de l'idée de la liberté, et de l'enfermement, des enfermements que sont aussi l'ignorance, la contrainte, et aussi la culture, la réappropriation de la parole.

 

"Donnez la culture au peuple et il en fera des armes contre les tyrans"

Michelet 1848.

 

Au fil des pages, il sait décrire avec justesse et simplicité, la prison et les humiliations, les fouilles  et la torture, et aussi ses rapports avec Mesrine, et de belles pages sur Pierre, Pierre Goldman, abattu en pleine rue par un groupe nommé "Honneur de la police", flics ou fachos, ou les deux ?

 

Nous avions été nombreux à avoir aimé et à avoir fait lire "Fractures d'une vie", ce nouveau livre est dans la même ligne, aussi prenant, aussi juste, aussi sincère, alors on ne peut qu'espérer qu'il connaisse le même succès.

 

Les années passent, les combats restent, les résistants aussi, Charlie est toujours là, et pour lui comme pour nous :

Résister c'est créer, créer, c'est résister... 

 

La dernière ligne de ce livre magnifique :

 

"Hasta siempre companeros, companeras, la lucha continua ! "

 

 

Dan29000

 

Le redresseur de clous

Une violence révolutionnaire

Editions le cherche midi

2010 / 336 p / 19 euros 

===================================================

EXTRAIT / PAGE 293

 

"Promettre de garantir la liberté par la sécurité, quelle imposture ! Il convient de préserver la liberté, de la défendre, de la protéger, l'alimenter par d'autres conquêtes mais surtout pas de la garantir, la garder, l'assurer à coup de mesures coercitives, oppressives, répressives, l'enfermer dans des barbelés, des murailles, des prisons, des bétons, des inhibitions, des peurs, des menaces, des interdits ! Tout autant de dérives prétendument garantes des libertés mais, par le fait, liberticides." 

___________________________________________

C’est quoi être révolutionnaire aujourd’hui ? Rencontre avec Charlie Bauer, ancien compagnon de route de Mesrine et auteur de "Le redresseur de clous, une violence révolutionnaire".
http://www.bakchich.info/Petite-lecon-de-revolution-avec,12189.html

 

 
Il existe aussi un DVD : 
 
Charlie Bauer , Marathonien de l’espoir
Film documentaire de 60 minutes. Réalisé par Martin Monge. Produit par Dam production[DVD Zone 2 destiné à un usage exclusivement privé. Vente en France uniquement]
En voici un long extrait : 
 

 

 

Et puis on peut aussi écouter l'émission de Daniel Mermet, Là-bas si j'y suis : ICI

 

CEUX QUI VIVENT, CE SONT CEUX QUI LUTTENT (Hugo, Victor) 

 

Et on peut aussi jeter un regard sur MY Space, ICI 

 

 

 

 

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article

lara 08/12/2010 15:45



Charlie, une légende vivante, on va le lire le bouquin en espérant qu'il soit aussi réussi que le précédent qu'était super...espérons un autre dans le sprochaines années...



dan29000 08/12/2010 17:12



OUI, on espère aussi !