Les brebis font de la résistance, en DVD

Publié le par dan29000

BREBIS--320x200-.jpgLa résistance est la raison d'être de notre site, alors quand même les brebis en font, nous sommes obligés d'aller voir de quoi il retourne !

Quelques décennies après, personne parmi les plus âgés n'a oublié la longue et victorieuse lutte du Larzac.

Le causse du Larzac s'est une vaste superficie  à cheval sur l'Aveyron et l'Hérault. Une terre plutôt rude au climat parfois difficile. La brebis, surtout la brebis de résistance y vit, donnant son lait, qui depuis toujours sert à la fabrication du délicieux Roquefort. Avant la lutte contre des militaires bornés (pardon du pléonasme), le plateau comptait une petite centaine d'agriculteurs.

Ce fut en 1971 que tomba la décision d'agrandir le camp militaire existant et donc d'exproprier 103 familles de paysans.

Cent cinquante "comités Larzac" furent créés qui multiplièrent les actions au niveau local et national, souvent avec une forte originalité, avec quelques montées sur la capitale, avec nos amis les brebis résistantes. Il y eut aussi des constructions de bergeries, sans permis, l'achat collectif de terres convoitées par la grande muette et maintes occupations illégales de bâtiments.Et un rassemblement historique de 100 000 manifestants sur le causse !

Bref ce fut un grand, long, juste et original combat qui marqua les seventies, avec une belle alliance entre les méthodes traditionnelles des anciens et les néo-ruraux. Il s'agissait de stopper l'extension du camp mais aussi de préserver une agriculture paysanne basée sur le respect de l'environnement et la solidarité.

 

Après la victoire en 1981, une gestion originale du foncier s'est mise en place au milieu d'une atmosphère chaleureuse qui est bien restituée dans le documentaire de Catherine Pozzo di Borgo.

Au centre de cette lutte emblématique, un homme, anti-militariste, José Bové. Pas encore député européen à cette époque. Dès le début, en 1973, il fut présent et s'installa en 1976 à Montredon sur des terres SCTL (Société civile des terres du Larzac). Il est aujourd'hui en GAEC (Groupement agricole et d'exploitation en commun) avec un jeune couple. Militant altermondialiste et militant syndical, porte-parole durant longtemps de la Confédération paysanne, il s'occupe des terres entre deux voyages au bout du monde, laissant à ses associés le soin du troupeau et de la vente sur les marchés. 

 

La réalisatrice Catherine Pozzo di Borgo est professeur associé  à l'Université d'Amiens et documentariste développant un intérêt spécifique pour le monde du travail. En 1991 elle tourna "Les vaches bleues" au sujet des familles de mineurs frappées par le cancer et se battant pour la reconnaissance de leur maladie comme étant issue du travail. Trois ans plus tard, elle parcourt la France avec des salariés des entreprises sous-traitantes chargées de la maintenance des centrales nucléaires : "Arrêt de tranche ou Les trimardeurs du nucléaire".

 

Les brebis font de la résistance est un film qui respire, en forme de bouffée d'oxygène, à l'image des personnages filmés. 

 

Dan29000

 

LES BREBIS FONT DE LA RESISTANCE
DVD 5 / FRANCE / 2009 / 19,90 euros
90 minutes - format 16/9 - son stéréo - Version française
Bonus : Livret entretien
Réalisatrice : Catherine Pozzo di Borgo

Les films du paradoxe 

 

PRESSE /

Première - Véronique Le Bris
Un bel exemple de réussite porté sans naïveté par une simple mais belle réalisation.

Télérama - Mathilde Blottière
Une savoureuse galerie de portraits, des utopistes inventifs aux têtes de mule à grand
coeur, en passant par les ex-citadins ravis de la crèche...

Brazil - Tony Grieco
La beauté des paysages et la sérénité des intervenants pourraient bien provoquer
quelques vocations paysannes et engendrer l'exode de la ville vers la ... campagne !

 

 

Et pour finir, la bande-annonce :

 

 

 

 

 

 

 


 Pour visiter le site / Les films du paradoxe :

 

http://www.filmsduparadoxe.com/ 

 

Publié dans écrans

Commenter cet article