Les inrockuptibles : une nouvelle formule entre banalité et médiocrité

Publié le par dan29000

Depuis mercredi dernier dans les kiosques, la nouvelle formule attendue (?) des Inrockuptibles, un des hebdos qu'on aimait bien. Moins que lorsqu'il était mensuel il y a quelques lustres, mais on l'aimait bien, malgré une bonne dose de germanopratisme et de "branchouille" éhontée...

 

Vous savez comment cela se passe dans la presse. Un jour il y a un type qui arrive avec un gros chéquier, et puis après un coup de baguette magique en forme d'euros, le journal se métamorphose...C'est réellement magique...

 

La magie du libéralisme expliquée aux lecteurs...

 

Bref, un peu inquiet nous avons acheté ce numéro 772 des Inrocks.

Première surprise, une baisse de prix : 2,50 euros pour 148 pages, avouez que c'est pas cher, non ?

 

Non c'est pas cher, mais, heu, 148 pages vraiment ?

 

Heu, oui, c'est copieux, quoique, enfin 148 pages, mais dans les 148 pages, ce bel hebdo nouvelle formule contient 38 pages de pubs (et on a pas compté les pubs en tiers de page !).

Feuilletons l'objet, ouvrons donc :

Page 2 et 3 : Dior Homme, double page de pub...

Tournons la page :

Page 4 et 5 : Audi talents awards, Audi l'avance par la technologie...

Retournons :

Page 6 : Air France...

Donc si vous aimez l'avion, vous déplacer en Audi, en vous aspergeant de Dior, vous allez adorer les Inrocks nouvelle formule. Si en plus vous écoutez Europe 1 et Demorand, appréciez Galliano, SFR, Bouygues, Lacoste, et une petite Volkswagen Scirocco à partir de la modeste somme de 19 000 euros, cet hebdo est pour vous.

 

Enfin quand vous le refermerez, en dernière page, si vraiment vous n'aimez pas acheter l' eau de toilette Dior, vous pourrez opter pour Chanel, bleu, splendide ultime page, bleue nuit...

 

Ahrrgh !

 

Bon soyons honnête, il y a entre les pubs, du  sujet, du lourd.

 

Exemple :

 

Fillon écrase Sarko, page 45, c'est dans la rubrique (nouvelle) intitulée :

la politique toute nue...

Avec un sondage, oui, les sondages c'est vraiment indispensable à un bon hebdo...BVA, le sondage.

Devinez la question posée aux sympathisants UMP ?

Entre Sarko et Fillon, qui serait le meilleur candidat en 2012 ?

Passionnant, non ? En prime une interview du directeur général adjoint de BVA.

Encore plus passionnant, non ? 

Dans la même rubrique politique : une page sur Paillé, porte-parole de l'UMP...

 

Je sais cela commence à vous gaver, alors on va abréger.

 

La couverture étant titré "Brésil, le pays où la gauche a réussi", ne riez pas...Nous nous attendions à un dossier Brésil,c'est vrai, c'est intéressant le Brésil...Quand même une dizaine de pages, sans doute le meilleur de ce numéro (si on pense vraiment que la gauche a réussi au Brésil bien entendu).

 

Passons sur un "reportage" à Grenoble, on veut pas être méchant, et arrivons sur the reportage, la question que tout le monde se pose en cette rentrée :

 

Qu'est-il arrivé à TF1 ?

 

Avouez que cette question vous taraude en ce moment...L'affaire Woerth, l'affaire Bettencourt, les retraites, le pays ridiculisé à l'étranger, la France montrée du doigt par le Vatican et l'ONU ou la DCRI qui espionne le Monde, aucune importance vraiment, mais que se passe-t-il à TF1 ?

 

Soyons honnête, arrivés là, nous étions un peu déprimés et nous n'avons pas lu l'article. Faut dire qu'on s'en tape un peu de la chute de TF1 et de Nonce Machin. D'ailleurs nous ne regardons jamais TF1 et on s'en porte bien...Quand même six pages sur ce sujet vraiment crucial...

J'espère que cela vous donne envie d'acheter le canard, non ? 

 

Sinon il y a encore quelques critiques de livres et de films, comme avant. Et un bon article sur Chabrol...

 

Et cerise sur le machin indigeste, songeant sans doute que la presse quotidienne et hebdomadaire, voire mensuelle parle trop des malheurs de l'UMP en ce moment (faut dire qu'entre la chasse illégale aux Rroms, les écoutes illégales de journalistes, la censure à l'Assemblée nationale et les mensonges de Woerth et compagnie...) les Inrocks donnent un coup de projecteur sur l'affaire du PS à Marseille avec les subventions de la région Paca.

On comprend mieux quand on nous dit que les Inrocks vont donner de la place à la politique, maintenant on distingue bien de quel bord cela sera... 

 

J'ai gardé le meilleur pour la fin, of course.

 

L'édito en page 7 du boss qui nous dit qu'il croit "aux idées qui bougent le monde"...

Ahrggh encore...

 

Bon c'est vrai que l'UMP, TF1, Bouygues et Chanel ou Audi bougent fortement le monde, mais bien loin, très loin du numéro un des Inrocks mensuel.

 

Un nouveau et banal news magazine est né pour venir jouer dans les allées clairsemées du Nouvel Obs et du Point...Gageons qu'il saura faire autant de fric, vu le volume publicitaire, que ceux-là...Malgré un tassement des ventes vu la médiocrité ambiante de ces news magazine consternants...

 

L'info sur le web va encore prendre des lecteurs...

 

Les Inrockuptibles sont morts le 15 septembre 2010. Snif snif...

 

Dan29000 

Publié dans lectures

Commenter cet article