Les marées vertes tuent aussi, un livre d'André Ollivro et Yves-Marie Le Lay

Publié le par dan29000

 

marées vertes tuent aussiEn Bretagne, il existe depuis de longues années un grave problème de santé publique, les algues vertes. Un problème qu'André Ollivro connaît particulièrement bien puisqu'il avait déjà écrit "Scandale des algues vertes" et "La Bretagne est-elle une porcherie ?" il y a quelques années. Pour les non-bretons, précisons qu'il est l'ancien président d'Halte aux marées vertes et actuel président de Sauvegarde du Penthièvre. Son action particulièrement efficace lui permit même d'être élu breton de l'année par les lecteurs du Télégramme en janvier 2010. Il est aujourd'hui accompagné pour ce livre par Yves-Marie Le Lay, président de Sauvegarde du Tregor qui est une fédération d'associations.

 

Avec le non moins célèbre André Pochon, les deux hommes forment le trio de choc qui persiste avec courage dans la difficile lutte contre la prolifération des algues vertes.

Prolifération qui ne date pas d'hier et qui est un peu plus préoccupante chaque année.

Ce livre publié en début d'année tombe particulièrement bien durant cet été marqué par une hécatombe de sangliers sur une plage infestée d'algues vertes.

Avant les sangliers, il y eut des chiens, un cheval et surtout un homme.

L'ouvrage est d'ailleurs dédié à la mémoire de Thierry Morfoisse. En préface les parents de celui-ci nous signalent qu'ils ont porté plainte contre X suite à la mort de leur fils.Les associations ont  créé un comité de soutien pour sortir du silence afin de faire la lumière sur cette mort qui fut entourée de mensonges.

Car les mensonges, les manipulations et les pressions ne manquent pas dans cette belle région de France, nommée Bretagne. Pour les parents, les autorités les ont abandonné, et tentèrent de leur faire croire que la mort de leur fils était naturelle.

Un bel exemple de la complicité entre intérêts politiques régionaux et intérêts économiques locaux. Quand les autorités sortirent enfin du déni de réalité, procédant aux analyses nécessaires, l'on put savoir que les seuils critiques d'hydrogène sulfuré étaient dépassés.

Thierry Morfoisse est mort au volant de son camion, ayant transporté et déchargé des tonnes d'algues vertes pourries.

La pollution massive des algues vertes n'est pas seulement un danger pour le tourisme, malgré la propagande des offices de tourisme, mais elle est un danger mortel pour ceux qui s'approchent des marées vertes ayant envahies les plages bretonnes, comme a tenté de le rappeler avec courage la campagne photographique de France nature environnement il y a quelques mois. Campagne alors dénoncée et attaquée de toutes parts. (Voir notre article).

Il est vrai que les intérêts sont puissants, les profits des éleveurs de porcs sont aussi énormes que leurs bêtes polluantes. L'élevage intensif dans des porcheries concentrationnaires sans cesse plus grandes sont la clé du problème.

Le livre s'ouvre sur une essentielle analyse historique d'André Pochon sur les mutations agricoles des années 50 aux années 80. Comment le productivisme engendre de multiples nuisances, avec un rappel utile sur les modèles danois et hollandais.

Autre rappel utile, alors que le gouvernement semble découvrir ce problème à grands renforts de gesticulations médiatiques, le problème existait déjà en 1970 à St Michel en grève ! Des chercheurs de la faculté de Brest nous apprirent que :


"le phénomène d'eutrophisation du fond de la baie de Saint-Brieuc était lié à l'excédent de phosphate et de nitrates développé par l'agriculture intensive."

 

Ensuite Ollivro nous narre son procès contre l'Etat durant sept ans ! Avec pour résultat une condamnation claire de celui-ci pour ne pas avoir respecté les directives européennes !

 

Et ainsi de suite. La forme choisie, un dialogue entre Thierry Jamet et Ollivro et Le Lay, est particulièrement attrayante. Mais c'est en définitive un vrai dossier, avec des coupures de presse, des documents divers, des photographies, des témoignages de médecins, d'agriculteurs, de scientifiques. Un dossier accablant pour l'Etat, mais aussi pour la quasi-totalité des élus bretons qui dans un premier temps pratiquèrent le silence coupable puis le déni, encore plus coupable.

Mais il est vrai que les vrais coupables, les adeptes de l'agriculture et de l'élevage industriel, sont aussi bien introduits dans les structures départementales et régionales et que leur influence nuisible pèse  leur poids dans cette triste affaire.

On ne peut que partager l'avis d'Ollivro dans ses conclusions sur ses dix dernières années de combat. Mettre fin au statut de l'élu tout puissant, avec un maire châtelain de village, un président de Conseil général duc de la contrée et un président de région, roi de Bretagne.

Reconquérir la citoyenneté par commune, par territoire.

La tâche est immense. Certes. Mais ce livre est une belle et forte contribution pour en finir avec l'agriculture intensive, pour en finir aussi avec les souffrances, celles de la terre, mais aussi celles des animaux concentrés par milliers dans des endroits infâmes, dopés toujours plus.(Lire notre article sur le fameux film de JL Le Tacon "Cochon qui s'en dédit ICI).

Dans les ultimes pages de ce livre indispensable, Le Lay pointe bien du doigt les multiples responsables de ce scandale sanitaire, les élus UMP qui voulaient mettre à une époque la Bretagne au service du monde (le ridicule ne tuant pas),  le ralliement des élus PS-PC progressivement, l'acquiescement du FN, tous relayés par l'Etat pliant la loi aux besoins du système. Et aussi les seconds couteaux,  les grosses coopératives, les chambres d'agriculture, les syndicats agricoles à l'exception notable de la Confédération Paysanne, et avec en tête la propagande de masse de la FNSEA.

Un livre essentiel qui doit être lu bien au-delà de la Bretagne car tous ces acteurs nuisibles sévissent dans diverses régions, sous d'autres formes. Espérons que la très petite taille de l'éditeur ne sera pas un handicap pour le nombre de lecteurs...

 

 

Dan29000

 

A découvrir quelques sites :

 

Haltes aux marées vertes, ICI

France Nature Environnement,  LA

Sauvegarde du Penthièvre, ICI

Le blog d'ANDRE OLLIVRO, LA

Sauvegarde du Tregor, ICI

Le CEDAPA, créé par Pochon, LA

 

 

 

Les marées vertes tuent aussi

André Ollivro, Yves-Marie Le Lay

Le temps éditeur

2011 / 188 p / 17 euros

Publié dans lectures

Commenter cet article