Libertat : Liberté pour Aurore Martin

Publié le par dan29000

Aurore Martin : communiqué d’Esquèrra Revolucionària d’Occitània #auroreMartin

novembre 4, 2012

peg Libertat

 

 

 

Libertat ne se faisait pas d’illusion sur l’arrivée au pouvoir des socialistes français et de leurs alliés verts ou rosissants. Mais l’arrestation d’Aurore Martin, militante de Batasuna au Pays Basque nord (donc dans l’état français) s’assimile à une provocation grave afin de remettre en cause le processus de paix enclenchée par la gauche indépendantiste basque.


Nous, militant(e)s occitan(e)s condamnons fermement l’arrestation d’Aurore Martin et l’application du mandat d’arrêt européen (MAE). Il aura fallu que la gauche jacobine française arrive au pouvoir pour appliquer ce mandat contre cette militante politique qui risque 12 ans de prison dans l’État Espagnol pour avoir participé à des réunions publiques de l’autre côté des Pyrénées. Ce que Guéant ou Hortefeu n’ont pas fait, Valls le fait ! Valls n’est pas tout seul et une si grave décision ne peut avoir été prise qu’avec l’aval du gouvernement.


 
aurore Martin interpellee 300x193 Aurore Martin : communiqué dEsquèrra Revolucionària dOccitània #auroreMartin

 

 

Aurore Martin a été contrainte à la clandestinité depuis le 21 décembre 2010. Et malgré un large soutien populaire, ainsi que des élus de tout bord au Pays Basque et même au delà, Aurore Martin a été expulsée vers Madrid où sa condamnation par les héritiers du franquisme semble assurée. Le mandat d’arrêt européen (MAE) n’aurait pas du s’appliquer. Et Aurore Martin, tout comme l’organisation Batasuna à laquelle elle appartient aurait du pouvoir s’exprimer librement de ce côté-ci de la frontière sans que la police française ne vienne la livrer aux ennemis de la liberté des peuples et de la démocratie, les dignes héritiers de Franco.
 
Libertat a lutté et continuera de combattre le colonialisme sous toutes ces formes, et continuera à défendre le libre droit des peuples à l’autodétermination, à dénoncer les frontières qui divisent un peuple pour mieux l’asservir, à condamner le pouvoir colonialiste qui livre des militants du peuple à un autre pouvoir colonialiste. Nous appelons à une mobilisation forte afin de condamner fermement l’extradition d’Aurore Martin et à soutenir activement la juste lutte du peuple basque pour son indépendance et nous appellerons dans la semaine prochaine à un rassemblement avec les sympathisants, les collectifs, les partis et les associations qui le veulent pour montrer notre désaccord avec cette décision injuste. 
 
Pour l’Indépendance, l’Unité et le Socialisme au Pays basque !
 
Gora Euskal Herria, Aurore askatu !


LIBERTAT Bearn !

Esquèrra Revolucionària d’Occitània !

Suivre la revue de presse du dossier corse sur : Corsicainfurmazione.org

 

 

SOURCE / UNITA NAZIONALE

Publié dans actualités

Commenter cet article