Libye désintox : Total et GDF Suez déjà prêts à sauter sur le pactole pétrolier

Publié le par dan29000

 

Total et GDF Suez pourraient revenir en Libye

(Easybourse.com) Les deux titres caracolent en tête du CAC 40 ce lundi. Ils profitent de la perspective d'un rétablissement des exportations de pétrole et de gaz libyens en cas de victoire des insurgés, ainsi que de possibles futurs contrats.

Alors que les combats se poursuivaient lundi matin dans les rues de Tripoli, les compagnies pétrolières européennes semblent prêtes à reprendre la production d’hydrocarbures en Libye, pratiquement arrêtée depuis le début du conflit en mars. L’italien ENI a déjà envoyé des employés pour superviser un redémarrage des installations pétrolières dans l'est du pays, a annoncé le ministre des Affaires étrangères italien, Franco Frattini. «Les installations ont été construites par des Italiens, par la (société de services pétroliers) Saipem, et par conséquent il est clair qu'Eni jouera le premier rôle (en Libye) à l'avenir», a-t-il précisé au micro de la Rai.

Du côté des groupes français, on ne confirme pas pour l'heure la reprise de l'activité en Libye, même si des rumeurs font état de discussions entre GDF Suez et le Conseil national de transition (CNT). 

D’après des analystes interrogés par l’agence Reuters, les entreprises françaises et italiennes pourraient émerger comme les grands gagnants de la redistribution des cartes en Libye du fait du fort soutien dont ont fait preuve Paris et Rome à l'égard des rebelles. Ce malgré leurs liens avec le régime de Kadhafi.

La Libye, quatrième producteur de pétrole d’Afrique, dispose des réserves d’or noir les plus importantes du continent. La perspective d’une reprise des exportations de pétrole libyen a déjà fait reculer le cours du baril ce matin (voir notre article).

Quant à GDF Suez et Total, ils signent les plus fortes hausses ce lundi à la Bourse de Paris (+5% et +4,1%), entraînant avec eux le reste du CAC 40. 





F.S.

Publié le 22 Août 2011

Publié dans actualités

Commenter cet article