Lille : Prendre conscience des dispositifs de contrôle et de surveillance

Publié le par dan29000

Cycle Out of control au Chat Crevé (Lille) : programme des ateliers 

Depuis début février se tient au Chat Crevé une série d’ateliers ayant pour objectif de partager nos connaissances sur les dispositifs de contrôle et de surveillance. À l’origine de ce projet, une volonté collective de comprendre et de lutter contre les architectures de sécurité, afin de mieux les apréhender et mieux les combattre.

L’espace urbain et les axes routiers sont peu à peu placés sous contrôle permanent. Les caméras, les micros et les robots de surveillance ont élu domicile au-dessus de nos têtes. Les flics assurent la surveillance des espaces intermédiaires, munis d’une panoplie de jouets : matraques électriques, tasers, flash balls, gaz, masques et cuirasses. Les habitants sont invités à contribuer, à améliorer le système de contrôle. Chacun son alarme anti-intrusion et sa caméra. On expérimente en live de nouvelles techniques de traçage et de gestion du vivant : tout doit être contrôlable, manipulable. Scanners, radars, biométrie, nanotechnologies et même nanobiotechnologies. Les robots marchent tout seuls et les caméras parlent, les drones voient et tirent depuis le ciel, la nature est génétiquement transformée et les hommes sont pucés pour améliorer leurs performances… La science vient au secours des industriels et des flics pour mettre sous tutelle tout ce qui ne dépendait pas encore de l’humain. La société se transforme en nid de mouchards.

Nous n’avons plus le loisir d’être paranoïaques, mais nous avons le devoir de prendre conscience de ce qui est. Devant les délires sécuritaires du technomonde et face aux tenants de l’hypothèse cybernétique, il est nécessaire de réagir dans l’urgence et de développer des moyens de résistance et de protection. Dans un premier temps, cette riposte nécessite de bien connaître l’ennemi, de se familiariser avec les dispositifs et d’avoir une connaissance au moins relative des technologies employées, ce qui demande la création de groupes de travail en mesure de se partager les recherches et la réflexion sur chacun des domaines suivants.

Un premier atelier s’est tenu ce vendredi 22 janvier au Chat Crevé avec un intervenant de Paris, afin de nous présenter la vidéosurveillance et quelques astuces pour la déjouer.

Le programme des ateliers est le suivant :
— Mardi 2 février à 18h30 : La Biométrie.
— Jeudi 11 février à 18h30 : Internet et le cryptage.
— Mercredi 17 février à 18h30 : Le Fichage policier.
— Vendredi 26 février à 18h30 : Les Portables.
— Vendredi 5 mars à 18h30 : Les Équipements de police.

En fonction de l’intérêt qu’auront sucité ces ateliers, d’autres suivront, notamment sur l’Enfermement et les prisons, les RFID et les nanotechnologies, les Drones et la vidéosurveillance, les Agences de sécurité privées…

Nous invitons chacun à nous rejoindre au Chat Crevé pour participer aux ateliers que nous organisons dans le cadre de ce cycle de réflexion et d’apprentissage pratique.

Le Chat Crevé se situe à Fives, à proximité de la piscine et derrière le stade de foot, au croisement de la rue de Belle-Vue et de la rue Parmentier. Attention : l’entrée se situe rue de Belle-Vue, face aux locaux du chemin de fer.

Indymedia Lille, 7 février 2010.

Publié dans actualités

Commenter cet article