Lorient : Un toit pour tous, manifestation mercredi

Publié le par dan29000

sos-taudis-abbe-pierre-mal-logement 31


APPEL UN TOIT POUR TOUS :


Dans le cadre de la journée nationale d'action pour le droit inconditionnel à l'hébergement d'urgence 24/24h, le collectif « Urgence un Toit pour tous »  comité DAL56


appelle à une manifestation départementale le
30 janvier, à Lorient
à 17h devant la sous préfecture
et à 18h place Paul Bert


( pétition "réquisition de 100 000 logements", vin chaud solidaire, rencontre avec les membres des organisations du collectif)


Dans de nombreuses villes de France, des collectifs de citoyens, de militants associatifs, syndicaux, politiques, de travailleurs sociaux, de sans logis mèneront des actions le 30 janvier afin que l'Etat associe à ses bonnes intentions une réaction urgente à la hauteur de la situation sociale.


Alors que certains mettent leur grande richesse à l'abri, 700 000 personnes sont sans logement. Les plus démunis sont obligés de faire appel aux dispositifs d'urgence (115) totalement engorgés puisqu'en décembre, plus d'un appel sur deux est resté sans réponse.


En Bretagne, ce sont les migrants qui souffrent le plus de cette situation ; des personnes françaises sont aussi concernées. Quelle que soit leur origine ce n'est plus acceptable, cela contribue à opposer entre eux les plus démunis pourtant victimes du même pouvoir financier international.


A Vannes, à Lorient : des familles avec enfants, des personnes isolées ont été laissées à la rue. Des mobilisations importantes ont permis d'en limiter le nombre. Rien n'ayant été fait pour éviter que de telles situations ne se présentent à nouveau, de fortes craintes demeurent pour les semaines à venir.


L'hébergement de toutes les personnes doit être une priorité nationale.


N'acceptons plus que les services de l'Etat se cachent derrière l'argument économique alors que le manque de place l'oblige à financer des nuitées d'hôtels extrêmement coûteuses ou à être condamné à payer des astreintes conséquentes pour non respect des lois sur l'hébergement et le logement.


Exigeons que l'Etat :


- réquisitionne immédiatement suffisamment les logements vacants pour que plus une famille avec enfants, plus une personne isolée, demandeuse d'hébergement d'urgence au 115 ne passe une nuit à la rue et que le recours aux nuitées d'hôtel soit exceptionnel.
- mette en oeuvre une politique qui respecte réellement le droit inconditionnel à l'hébergement d'urgence toute l'année, 24h/24, sans remise à la rue par manque de place. Cet hébergement dans des structures adaptées aux besoins fondamentaux (s'alimenter, être scolarisé, demander l'asile à la France.....) doit être maintenu jusqu'au relogement.
- augmente réellement le nombre de places dans les autres structures d'hébergement ( Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale, Centre d'Accueil pour Demandeurs d'Asile.....) et favorise la construction de logements sociaux afin de désengorger les dispositifs d'urgence.
- attribue à tous les dispositifs des moyens humains supplémentaires afin que les personnes accueillies dans ces structures puissent bénéficier d'un accompagnement social professionnel, les conduisant à plus d'autonomie.
.
Des citoyen(ne)s indigné(e)s et solidaires:


Asceap, Casi, CCFD-Terre solidaire, Celem, CGT Chomeurs rebelles 56, Cimade, CNL, Comité Dal 56, Crisla, CSF 56, EELV, Emmaus Quimperlé-Rédéné, FCPE 56, FSU, Gauche Unitaire, Halem, Mouvement de la paix, NPA, Parti de Gauche, PCF, RESF, SUD Etudiants, UDB, UD CGT, Union Syndicale Solidaires.


tel : 07 80 03 91 43

contact56@untoitpourtous.net

 

 

 

SOURCE / NPA QUIMPER

Publié dans actualités

Commenter cet article