Luttes XXX : inspirations du mouvement des travailleuses du sexe au Québec

Publié le par dan29000

 

 

LUTTES.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

   Depuis quelques années se développent en France, les luttes des travailleuses et travailleurs du sexe. Certes les articles de presse ne manquent pas, mais encore aucune étude en langue française. Cette lacune vient d'être réparée récemment par les éditions du remue-ménage basées à Montréal.

 

   Un ouvrage particulièrement complet, se situant à l'intersection du féminisme et du droit du travail, puisqu'il est de plus en plus évident qu'il existe un travail du sexe, allant d'ailleurs bien au-delà de la prostitution. Cette étude tente donc de répondre, avec réussite, à quelques questions de base :

 

   Qui sont ces personnes, et aussi pourquoi et comment s'organisent-elles ?

 

  Ce mouvement, international va bientôt avoir quarante ans, alors il serait peut-être temps qu'un large public comprenne pourquoi elles revendiquent, d'abord, la décriminalisation de leur travail. Et qu'ont-elles à dire sur le syndicalisme, la lutte contre le sida ou encore la violence et aussi les migrations ?

 

   Tout cela est traité en huit grands chapitres : s'organiser, travailler, bâtir des alliances, se raconter, décriminaliser, migrer et enfin se représenter.

 

   Mais pourquoi cette anthologie d'écrits sur le travail du sexe provient-elle du Québec ? Tout simplement parce qu'en 1992 naissait à Montréal, l'Association québécoise des travailleuses et travailleurs du sexe (AQTS) qui se transforma en STELLA trois ans plus tard, un lieu de solidarité "par et pour" les travailleuses du sexe, offrant accueil, soutien et information, dans une perspective de justice sociale. Tout cela ayant de profondes racines issues des mouvements sociaux des seventies et plus précisément de COYOTE (Call off your old tired ethics), groupe créé à San Francisco, par Margo St. James, suivi de près par l'occupation de l'église Saint-Nizier à Lyon en 1975. Personne n'a oublié l'œuvre de Grisélidis Réal.

 

   Une anthologie qui fera date, notamment par la diversité de formes des documents publiés, article, charte, tract, dépliant, manifeste, lettre ouverte, témoignage, analyse ou entretien...Et aussi par la diversité des formes, la diversité des origines, car le mouvement est réellement international, une de ses forces d'ailleurs. Canada, Etats-Unis, France, Mexique, Inde, Thaïlande, Nouvelle-Zélande, Suède...

 

   Sans oublier quelques textes de l'incontournable Annie Sprinkle et de nombreuses illustrations.

 

   A lire, faire lire, afin de mieux comprendre, et mieux résister aux offensives de ceux qui veulent toujours plus stigmatiser et criminaliser cette fraction de la population qui travaille.


 

Dan29000 

 

 

 

Luttes XXX


Inspirations du mouvement des travailleuses du sexe

Maria Nengeh Mensah, Claire Thiboutot, Louise Toupin

Les éditions du remue-ménage, Montréal

2011 / 456 p / 40 euros


Diffusion Europe : la librairie du Québec à Paris

 

Découvrir le site de l'éditeur

 

===========================

Mensah, Maria Nengeh

Maria Nengeh Mensah est professeure à l’École de travail social et à l’Institut de recherches et d’études féministes de l’Université du Québec à Montréal. Elle s’intéresse aux dynamiques de l’exclusion sociale et aux stratégies - individuelles et collectives - de lutte pour contrer la mise en marge des minorités sexuelles et de genre .

Thiboutot, Claire

Claire Thiboutot est l’un des membres fondateurs en 1992 de l’Association québécoise des travailleuses et travailleurs du sexe (AQTS). À ce titre, elle collabore à la création et à la mise sur pied de l’organisme Stella en 1995. Elle en est la directrice générale et la principale porte-parole. 

Toupin, Louise

 

Militante du Front de libération des femmes du Québec (1969-1971), cofondatrice des Éditions du remue-ménage, Louise Toupin est chargée de cours en études féministes au Département de science politique de l’UQAM et chercheuse indépendante. 

Publié dans lectures

Commenter cet article