Lyon : CEDRATS, les utopiques villages-universités de Thoreau, résister par la culture

Publié le par dan29000

 

 

 

 

Les utopiques villages-universités de Thoreau : résister par la culture 
Association Atelier de création libertaire
Samedi 11 Decembre 2010 de 15 h 0 à 18 h 0

Adresse >CEDRATS> Centre de documentation et de recherches sur les alternatives sociales 27 montée Saint-Sébastien, métro Croix-Paquet, 69001


Lyon Croix-Rousse. - Tél 04 78 29 90 67 courriel: cedrats.actions@laposte.net

 

 


Description
« Il est temps que les villages soient des universités… » exhorte Henry D. Thoreau dans Walden en 1854. Dans son célèbre livre de résistance à l'emprise des institutions aliénantes, de rejet des traditions et des stéréotypes qui altèrent la pensée, Thoreau se lance dans un plaidoyer véhément en faveur de la lecture des grands livres qui ont enregistré « les plus nobles pensées humaines ». Il s'agit pour lui de provoquer l'Amérique inculte, fascinée par le « progrès » technologique et la recherche effrénée de l'enrichissement, afin de l'inciter à se choisir des objectifs plus élevés.
Un siècle et demi après, alors qu'il est devenu plutôt de bon ton de ne pas lire des livres sérieux et que l'avenir des Humanités est grandement menacé parce qu'elles ne sont désormais pas jugées rentables à court terme, la proposition de Thoreau apparaît comme un utile rappel de la fonction émancipatrice de la culture écrite. La réflexion de ce dissident peut nous aider à ne pas tomber dans les pièges de la « révolution numérique » et de la « société de la connaissance », à préférer l'exercice de l'interprétation qui protège des séductions anesthésiantes de la culture de divertissement et des simplifications de « l'information » fabriquée par les médias. À une époque où de plus en plus d'individus se sentent dépossédés de leur capacité à conduire dignement leur vie et de mener à bien leur mission professionnelle, la pensée de Thoreau, avec son exigence d'un effort soutenu de lecture, prépare à une plus grande vigilance face aux discours manipulateurs.


Pour en discuter nous avons invité Michel Granger, professeur de littérature américaine du XIXe siècle à l'université de Lyon, spécialiste des écrivains de la «Renaissance américaine», en particulier Hawthorne, Melville et Thoreau. Sur ce dernier écrivain, il a notamment dirigé le Cahier de l'Herne, Henry D. Thoreau (L'Herne, 1994), publié une monographie, Henry D. Thoreau. Paradoxes d'excentrique (Belin, 1999). Il se consacre actuellement à l'édition française des œuvres de Thoreau, Essais (traduction de Nicole Mallet ; Le Mot et le Reste, 2007) et Walden (traduction de Brice Matthieussent ; Le Mot et le Reste, 2010).

>CEDRATS> Centre de documentation et de recherches sur les alternatives sociales 27 montée Saint-Sébastien, métro Croix-Paquet, 69001
Lyon Croix-Rousse. - Tél 04 78 29 90 67 courriel: cedrats.actions@laposte.net
Source : Rebellyon 

Publié dans actualités

Commenter cet article