Lyon et sa région : 50 ans de presse alternative

Publié le par dan29000

50 ans de presse alternative à Lyon et dans sa région


Libre, indépendant, autonome, collégiale, révolutionnaire, parallèle, satyrique, incendiaire, « poélitique », à contre-courant, espace de liberté ouvert à la critique, à la réflexion et aux dynamiques du contre-pouvoir favorisant les pratiques horizontales de démocratie, poil à gratter des grands et petits chefs, bouffée d’oxygène, source d’informations et d’expertises des acteurs des mouvements sociaux...

 

- Présentation
- Programme complet

 

JPEG - 420.3 ko

Libre, indé­pen­dant, auto­nome, col­lé­giale, révo­lu­tion­naire, paral­lèle, saty­ri­que, incen­diaire, « poé­li­ti­que », à contre-cou­rant, espace de liberté ouvert à la cri­ti­que, à la réflexion et aux dyna­mi­ques du contre-pou­voir favo­ri­sant les pra­ti­ques hori­zon­ta­les de démo­cra­tie, poil à grat­ter des grands et petits chefs, bouf­fée d’oxy­gène, source d’infor­ma­tions et d’exper­ti­ses des acteurs des mou­ve­ments sociaux, ancrée en dehors des shémas tra­di­tion­nels et pro­mou­vant la prise de cons­cience indi­vi­duelle et col­lec­tive, un autre son de cloche favo­ri­sant le plu­ra­lisme des idées et des démar­ches, bref une vitrine non mar­chande de nos uto­pies.

Voilà quel­ques-uns des termes pou­vant défi­nir celle que, désor­mais, on a cou­tume de nommer « presse alter­na­tive ».

À la base, il s’agit de feuilles de choux, de petits bul­le­tins, ou encore de jour­naux à paru­tions plus ou moins régu­liè­res qui ont accom­pa­gné l’his­toire de l’émancipation sociale. Elle a frappé le cœur et l’ima­gi­naire de plu­sieurs géné­ra­tions, dans un peu toutes les régions du monde, en deve­nant une richesse cultu­relle incontour­na­ble pour com­pren­dre le deve­nir de nos socié­tés. Pour s’en rendre compte, il suffit de se plon­ger dans les cen­tai­nes de titres que nous avons le plai­sir de vous pré­sen­ter dans cette expo­si­tion.
Celle-ci est née d’un dia­lo­gue impromptu avec un retraité actif, Gilbert François (1936-2009), fas­ciné par les livres, l’écriture, la pensée, les idées et les démar­ches visant une meilleure com­pré­hen­sion du monde. Un jour que nous clas­sions une énième revue alter­na­tive au CEDRATS il s’est exclamé : « Mais cela méri­te­rait que l’on fasse connaî­tre ces tré­sors ! »

Voilà donc une partie de ces tré­sors dans une expo­si­tion qui n’a natu­rel­le­ment pas l’ambi­tion de vous raconter l’his­toire mon­diale de cette presse, ni même celle de la France tout entière, mais celle que nous avons vu naître et se répan­dre à Lyon et sa région depuis le début des années soixante à aujourd’hui.
Nous avons tenté un recen­se­ment et dressé une liste de plus de 250 titres cepen­dant encore pro­vi­soire, d’un côté parce qu’il reste des jour­naux, dont on nous a parlé mais dont nous n’avons pas encore trouvé d’exem­plaire, et de l’autre, parce que de nou­veaux titres conti­nuent à être lancés dans l’espace public.

L’expo­si­tion vous invite à par­cou­rir quel­ques grand thèmes allant de l’écologie à l’anar­chisme, en pas­sant par la soli­da­rité inter­na­tio­nale, la contre-culture dans toutes ses formes, le fémi­nisme et la libé­ra­tion sexuelle, l’anti­mi­li­ta­risme, la non-vio­lence, la citoyen­neté, etc. Issue prin­ci­pa­le­ment des col­lec­tions du CEDRATS, mais aussi de la Bibliothèque muni­ci­pale, du CDL (Centre de docu­men­ta­tion liber­taire) et du CDRPC (Centre de docu­men­ta­tion et de recher­che sur la paix et les conflits) ou des Archives muni­ci­pa­les, elle a pour ambi­tion de faire connaî­tre la richesse et la diver­sité de la presse alter­na­tive, en espé­rant déve­lop­per en tout un chacun aussi bien de la curio­sité que de l’inté­rêt pour une telle œuvre, tou­jours néces­saire à la vie démo­cra­ti­que au quo­ti­dien. De plus, l’expo­si­tion dévoi­lera les témoi­gna­ges audio­vi­suels d’une dizaine d’acteurs qui par­ti­ci­pent ou ont par­ti­cipé à faire vivre cette presse.

Et pour appro­fon­dir les ques­tions qu’elle sou­lève, nous avons voulu l’accom­pa­gner de plu­sieurs ren­contres avec les rédac­teurs de quel­ques- unes de ces revues ainsi que par un col­lo­que inter­na­tio­nal et des expo­si­tions en écho qui se tien­dront dans quel­ques uns des lieux alter­na­tifs lyon­nais.

Ce tra­vail est le fruit d’une démar­che col­lec­tive et nous ne man­que­rons pas de remer­cier nom­mé­ment les nom­breu­ses per­son­nes pro­ches de la mou­vance alter­na­tive qui nous ont apporté leur sou­tien, ainsi que les Archives muni­ci­pa­les qui nous ont accueillis ami­ca­le­ment et sans réser­ves.
Aux Archives muni­ci­pa­les, l ’ouver­ture de l ’expo­si­tion s’ ins­crit dans le nou­veau fes­ti­val Label soie, des canuts à la créa­tion contem­po­raine. Les germes lancés par l’Echo de la Fabrique, l’esprit coo­pé­ra­tif et mutua­liste se déve­lop­pent dans cette presse plu­rielle et foi­son­nante au ser­vice de l ’émancipation sociale, aujourd’hui par­ti­cu­liè­re­ment dyna­mi­que à la Croix-Rousse .

Mimmo Pucciarelli
Coordinateur du CEDRATS

PROGRAMME COMPLET

PDF - 416 ko
Programme 50 ans de presse alternative
cliquez sur l’image pour ouvrir le programme en .pdf


Source : REBELLYON

Publié dans lectures

Commenter cet article