Lyon : grève de la faim en soutien aux prisonniers politiques Kurdes

Publié le par dan29000

Grève de la faim à lyon en soutien aux prisonniers politiques Kurdes

Dix grévistes de la faim se rassemblent lundi à Lyon pour manifester leur colère face à la gravité de cette situation. La grève de la faim commencera Lundi 12 novembre à 9h place Bellecour et se terminera mercredi à 19h. Soyons nombreuses et nombreux à venir les soutenir. Un rassemblement aura lieu chaque soir à 18h place Bellecour.


En sou­tien aux pri­son­niers poli­ti­ques kurdes en Turquie, une grève de la faim de sou­tien se déclen­che à Lyon !

 


Des pri­son­niers poli­ti­ques kurdes ont décidé de semer la vie avec leur mort. Au bout de leur 58e jour de grève de la faim, la com­mu­nauté kurde de Lyon réagit. Dix gré­vis­tes de la faim se ras­sem­blent lundi à Lyon pour mani­fes­ter leur colère face à la gra­vité de cette situa­tion.

Ces der­niè­res années, les Kurdes sont confron­tés à une répres­sion sans pré­cé­dent en Turquie. Sous pré­texte de lutter contre le ter­ro­risme, les auto­ri­tés tur­ques ont arrêté près de 10 000 oppo­sants kurdes depuis avril 2009. Parmi ceux-ci, des élus, jour­na­lis­tes, avo­cats, syn­di­ca­lis­tes, défen­seurs des droits humains, ensei­gnants, étudiants. Certains ont été condam­nés à de lour­des peines, les autres sont déte­nus arbi­trai­re­ment, la plu­part depuis plus de trois ans. D’ailleurs, selon le CPJ (Comité pour la Protection des Journalistes), la Turquie détient le record mon­dial de jour­na­lis­tes empri­son­nés. Des mil­liers d’enfants sont également empri­son­nés pour avoir lancé des pier­res au cours de mani­fes­ta­tions kurdes, ou sim­ple­ment pour y avoir par­ti­cipé.

Le conflit armé entre l’Etat turc et le mou­ve­ment de libé­ra­tion kurde (PKK, Parti des Travailleurs Kurdes) ne cesse de s’aggra­ver. Abdullah Öcalan, prin­ci­pal repré­sen­tant poli­ti­que kurde, détenu depuis 1999, a été placé dans un iso­le­ment total en juillet 2011, date à laquelle l’Etat a cessé toute négo­cia­tion avec le mou­ve­ment kurde. Sa libé­ra­tion est pour­tant essen­tielle à la sortie du conflit et au déclen­che­ment des pour­par­lers de paix.

En réac­tion, depuis le 12 sep­tem­bre 2012, plu­sieurs cen­tai­nes de pri­son­niers poli­ti­ques kurdes ont entamé une grève de la faim. Actuellement, ils sont 10 000 dont 683 prêts à conti­nuer jusqu’à la mort. En plus d’une grande partie de la popu­la­tion, les gré­vis­tes sont sou­te­nus par de nom­breux partis, asso­cia­tions et repré­sen­tants de la société civile turque (mili­tants du MLKP en grève de la faim depuis 30 jours, étudiants des deux plus gran­des uni­ver­si­tés de Turquie, …) Cette grève dure depuis 58 jours et face à l’urgence de la situa­tion, de nom­breux mou­ve­ments de soli­da­rité se sont déclen­chés dans le monde entier :

- Des mil­lions de per­son­nes mani­fes­tent régu­liè­re­ment en Turquie, en Iran, en Irak et en Syrie, mais aussi en Russie et à tra­vers toute l’Europe.
- Des grèves de la faim de sou­tien se sont déclen­chées dans toute l’Europe (Allemagne, Pays-Bas, Angleterre, Suisse, Espagne, Belgique, Finlande, etc.) et ne ras­sem­blent pas seu­le­ment des res­sor­tis­sants kurdes.
- En France, des grèves de la faim et des mani­fes­ta­tions ont eu lieu à Vannes, Rennes, Bordeaux, Marseille, et Paris.

Lundi 12 novem­bre à 9h à Lyon, 10 per­son­nes com­men­cent une grève de la faim. Ils deman­dent, comme les pri­son­niers poli­ti­ques kurdes en Turquie :

- Le droit à l’éducation en langue kurde
- Le droit à se défen­dre en langue kurde dans les tri­bu­naux
- La libé­ra­tion de leur leader Abdullah Öcalan

Pour éviter une héca­tombe, les gré­vis­tes de Lyon reven­di­quent également un trai­te­ment humain pour les pri­son­niers en grève de la faim en Turquie.

Interview sur le Canut infos d’un mili­tant kurde :

10mn
mp3 - 9,93 Mo

Télécharger

MP3 - 9.9 Mo
(clic droit ou ctrl-clic (sous MacOS), puis « enre­gis­trer la cible du lien sous »)

Mise à jour du 09/11 : Le ras­sem­ble­ment ainsi que la grève de la faim com­men­ce­ront Lundi 12 novem­bre à 9h place Bellecour

Publié dans actualités

Commenter cet article