Lyon : "marche des cochons" du Bloc identitaire, faire barrage au fascisme samedi 14

Publié le par dan29000

 

 

Ne laissons pas Lyon devenir un laboratoire de l’extrême-droite ! Montons-y Samedi 14 mai !!!

 


lundi 2 mai 2011 par C.L.A.S.H. Grenoble <clash-grenoble (a) riseup.net>

 


Samedi 14 Mai le Bloc Identitaire organise à Lyon la "marche des cochons", nous appelons touts nos camarades grenoblois à se montrer solidaire.

Le 14 Mai montons à Lyon pour faire barrage au fascisme !


JPEG - 717 ko

A propos de la situation à Lyon :

Les attaques fascistes à Lyon ne sont pas nouvelles, un peu d’histoire....http://grenoble.indymedia.org/2011-...

Les fascistes grenoblois montent à Lyon, montons y aussi !http://grenoble.indymedia.org/2011-...

A 1h00 de Grenoble, Lyon c’est Stalingrad !http://grenoble.indymedia.org/2011-...

Lyon ville perdue ? Dernières nouvelles... http://grenoble.indymedia.org/2011-...

Plus d’infos :

Les Voraces : http://www.voraces.net/

Le projet R.A.F.A.L. : http://projet-rafal.c.la/

Rebellyon:http://rebellyon.info/

 


PNG - 530.3 ko

Le 14 mai : une marche des cochons anodine ? Non un test pour les fascistes !

Jusqu’à présent, les fascistes ne s’étaient pas sentis assez nombreux et forts pour défiler dans nos rues et propager leur idées nauséabondes. Aujourd’hui, ils organisent leur marche nationale des cochons surfant sur l’islamophobie ambiante. Il s’agit pour eux de « dénoncer la vente de viande halal » qui incarnerait « l’islamisation de la France ». Utilisant « l’humour » en défilant avec des masques de cochons, ils cachent le véritable but de leur action : stigmatiser une partie de la population et diffuser un discours raciste, se compter et provoquer, tel est leur objectif. Pour cela, une alliance entre les Jeunesses Identitaires et les néo-nazis de Gerland a été scellée.

Un contexte national qui décomplexe les idéologies les plus nauséabondes et les violences physiques La politique actuelle du gouvernement désigne des boucs émissaires : chasse aux sans-papiers, organisation de débats racistes (cette fois sur l’islam), nouvelle réduction des droits des étranger-e-s et délit de solidarité (loi Besson). Ceci afin de casser les solidarités et faire taire la contestation contre l’accroissement des inégalités sociales. Les « dérapages » verbaux de membres du gouvernement se succèdent, la droite décomplexée la plus réactionnaire revient aux affaires. Ces discours contaminent à présent l’ensemble du gouvernement et de l’espace public. Le FN profite de sa nouvelle porte-parole pour essayer de se faire passer pour social, alors que son programme ne vise qu’à diviser les classes populaires afin de briser tout mouvement solidaire et d’ampleur en leur sein. Cette « normalisation » du FN et de ses discours entraînent, par rejeu, le développement de groupuscules encore plus violents. Nous en voyons les conséquences directes à Lyon, où les agressions racistes et fascistes se multiplient. Nous devons combattre cette banalisation des discours racistes, antisémites, islamophobes, sexistes et homophobes qui encouragent la haine de l’autre et poussent à la violence.

Deux locaux pour propager la haine

• Un local néo-nazi à Gerland, impasse de l’Asphalte : Dans ce local, sont organisés des concerts, des entraînements au combat, la diffusion de matchs de l’Olympique Lyonnais pour les interdits de stade et autres « activités culturelles ». Lors des concerts, des groupes néo-nazis français et européens sont invités, les saluts nazis fusent, accompagnés de la formule « Sieg, heil ». Grâce à ce local, ils propagent leur idéologie de haine raciale et de violence qu’ils n’hésitent pas à mettre en pratique dans les rues de Lyon.

• La « Traboule » rue du Change à Saint-Jean

Le nouveau lieu de diffusion des idées de l’extrême-droite a ouvert depuis octobre 2010, mais il n’a été officialisé qu’après une grave agression perpétrée par l’extrême droite à proximité de ce local le 9 avril. Il propose, selon ses occupants, « de faire la promotion de l’identité lyonnaise, française et européenne ». Ce local est en réalité un véritable outil au service d’une idéologie haineuse et nauséabonde : bibliothèque, ciné-club, salle de conférence, bar associatif et bien évidemment une salle pour les sports de combat. Tout est réuni pour une véritable propagande des idées racistes et nationalistes développées par ce groupuscule d’extrême-droite en lien avec le Bloc Identitaire.

De nombreuses agressions perpétrées par les groupuscules de l’extrême droite :

A Lyon, depuis un peu plus d’un an, de nombreuses agressions violentes ont eu lieu. Bilan, pour les seules agressions connues et recensées : une jambe cassée, de multiples fractures à la mâchoire, coups de batte de baseball à la tête, coups de cutter…soit 230 jours d’Incapacité Totale de Travail et des séquelles à vie, pour certain-e-s des agressé-e-s.

Une marche qui va à l’encontre des valeurs que nous portons : Nous, militant-e-s, habitant-e-s, organisations de Lyon et de son agglomération qui nous sommes toujours battus pour la défense des droits humains et la solidarité entre tou-te-s, ne supportons plus que nos valeurs soient ainsi bafouées, la laïcité instrumentalisée au service de la stigmatisation de millions de nos concitoyen-ne-s, la xénophobie banalisée dans les propos de ministres et de députés qui prétendent parler en notre nom. Par notre mobilisation, nous entendons faire barrage à l’implantation de l’extrême droite sous toutes ses formes sur Lyon et à la banalisation des idées racistes et réactionnaires. Au delà, nous entendons replacer le débat public sur le combat pour une réelle égalité entre tou-te-s, sur la solidarité, la tolérance et l’entraide. Ces valeurs communes aux mouvements progressistes, loin d’être dépassées comme d’aucuns semblent le prétendre, sont la seule manière d’en finir avec la logique d’exclusion et de division qui fait le lit de l’extrême droite.

Samedi 14 mai à 14h : manifestation départ Place des Terreaux

Pour la fermeture du local néo-nazi de Gerland et du local des identitaires de Saint-Jean. Pour dire stop à l’extrême-droite et à ses agressions physiques. Pour que Lyon ne devienne pas un laboratoire de la haine de l’autre. Pour dire NON à la propagation de la haine et de la violence racistes et xénophobes. Pour dire OUI à l’égalité des droits humains et sociaux pour tous et toutes.

Mail : apa69@riseup.net

Blog : http://collectifvigilance69.over-bl...

Signataires : CCRASS, CGA, CGT Vinatier, FSE, Gauche Unitaire, Jeunes Ecologistes, JCML, LDH 8ème, LDH Caluire-Rillieux, MJS, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti de Gauche, Parti Socialiste, PIR, Planning Familial, la Rafal, Ras L’Front, Résistance Citoyenne Ouest lyonnais, ROC ML, SUD Éducation, UD CNT, UJFP, UNEF, les Voraces..

Le tract pour le 14 Mai :

PDF - 110 ko
JPEG - 146.4 ko


Source : INDYMEDIA GRENOBLE

 

Publié dans actualités

Commenter cet article