Lyon : projet de cartographie collaborative des caméras de surveillance

Publié le par dan29000

Un projet de cartographie collaborative des caméras de vidéo-surveillance


Pour se balader sans être maté, pour une révolution non-télévisée (sur des écrans de surveillance), le collectif d’animation de Rebellyon lance un projet de cartographie collaborative de ces dispositifs. En voilà un aperçu et un appel à vos idées, connaissances pratiques ou techniques.

Les dif­fé­rents dis­po­si­tifs de sur­veillance se sont accrus dans les rues de Lyon ces der­niè­res années, notam­ment les camé­ras, publi­ques ou pri­vées. Le col­lec­tif d’ani­ma­tion de Rebellyon sou­hai­te­rait qu’une car­to­gra­phie de ces dis­po­si­tifs soit réa­li­sée, afin de per­met­tre de se dépla­cer sans être repéré par ces mou­chards (que ce soit par prin­cipe, par crainte d’être repéré, pen­dant une émeute ou une balade).

Le projet

Cette car­to­gra­phie devra également per­met­tre de visua­li­ser l’aug­men­ta­tion expo­nen­tielle de ces dis­po­si­tifs, par exem­ple en notant l’année d’ins­tal­la­tion d’une caméra quand elle est dis­po­ni­ble, ainsi que l’équipe muni­ci­pale qui l’a déci­dée ou auto­ri­sée pour ce qui concerne les 300 camé­ras de la muni­ci­pa­lité lyon­naise, lau­réate du prix Orwell 2002 [1]. Et de nommer le res­pon­sa­ble de la caméra (la ville de Lyon, les TCL ou encore une bou­ti­que ayant une caméra sur sa devan­ture).

Pour faci­li­ter le repé­rage de ces camé­ras, nous sou­hai­te­rions également asso­cier à chaque caméra une photo per­met­tant de la visua­li­ser faci­le­ment.

Dans l’idéal, nous vou­drions à terme être capa­ble de car­to­gra­phier les espa­ces publics sur­veillés, à partir de la capa­cité tech­ni­que de la caméra, qui change selon qu’elle est direc­tion­nelle ou capa­ble de filmer à 360 degrés, qu’elle est plus ou moins puis­sante, etc.

Enfin, vu qu’il est insup­por­ta­ble de se savoir sur­veillé sans savoir de quel endroit nous le sommes, nous mar­que­rons également sur cette carte où se situe le QG de Big Brother, le Centre de super­vi­sion urbaine de Lyon. Si vous avez des infor­ma­tions à ce sujet, comme sur les carac­té­ris­ti­ques tech­ni­ques des camé­ras, et sou­hai­tez nous les trans­met­tre de manière ano­nyme, vous pouvez uti­li­ser le nou­veau sys­tème de trans­mis­sion d’infor­ma­tion sécu­risé et ano­nyme de Rebellyon.

Si vous avez des idées sur la réa­li­sa­tion de cette carte, tant du point de vue tech­ni­que qu’au niveau des infor­ma­tions qu’elle com­por­tera, le forum ci-des­sous est fait pour ça. Si vous sou­hai­tez nous aider à la réa­li­ser (déve­lop­pe­ment sous Spip, gra­phisme ou infor­ma­tions géné­ra­les sur les camé­ras à Lyon), vous pouvez pren­dre contact avec nous par mail : contact (aro­base) rebel­lyon.info.

Et en atten­dant, on peut tou­jours dif­fu­ser le plan actuel des camé­ras ins­tal­lées par la muni­ci­pa­lité :

Notes

[1] La Ville de Lyon a montré le chemin à suivre, en témoigne le programme d’installation de caméras dans une autre mairie « de gôche », Paris.

 

 

Source : REBELLYON

Publié dans écrans

Commenter cet article