Lyon : radio Canut, entretien avec deux anciennes militantes de la RAF

Publié le par dan29000

 

 

La Fraction Armée Rouge sur Radio Canut



En 2007, les derniers prisonniers de la Fraction armée rouge ont été libérés en Allemagne. A ce moment, les médias d’abord, puis la justice allemande, se sont acharnés contre les anciens et anciennes de l’organisation de lutte armée. Trois ans plus tard, les procès recommencent.

Christa, qui a déjà passé 15 ans en prison, a été menacée d’y retourner six mois, pour refus de témoigner dans une très vieille affaire. Avec Gisel, elle aussi une ancienne de la RAF, et leur ami Uli, elles ont répondu à une longue interview pour Radio Canut.

Première partie le mardi 2 février 2011 à 20h, sur le 102.2 de la plus rebelle des radios.

En Allemagne, pas de pres­crip­tion pour les « ter­ro­ris­tes ». C’est ainsi que la jus­tice alle­mande pré­tend aujourd’hui retrou­ver qui tenait l’arme, lors des exé­cu­tions par la RAF du pro­cu­reur Siegfried Buback et du patron des patrons Hans-Martin Schleyer, en 1977.

Au mois de sep­tem­bre 2010, le procès de Verena Becker (qui avait déjà passé plus de douze ans en taule dans les années 1980) s’est ouvert. En amont, un cer­tain nombre d’ancien­nes et anciens de l’orga­ni­sa­tion ont été convo­qué-es chez les flics, où on leur a demandé leur témoi­gnage. Tou-tes ont refusé, malgré la pos­si­bi­lité offerte par la loi alle­mande de les envoyer jusqu’à six mois en prison pour ce refus.

Au cours de l’inter­view qu’elles ont accordé à Radio Canut, Gisel et Christa revien­nent sur les enjeux de ce nouvel achar­ne­ment.

Elles nous par­lent de la volonté de l’Etat de détruire mora­le­ment l’héri­tage de la RAF, vingt ans après son auto-dis­so­lu­tion. Elles par­lent aussi de res­pon­sa­bi­lité col­lec­tive, de luttes des pri­son­nier-es, des pro­ces­sus de déci­sion à l’inté­rieur de l’orga­ni­sa­tion armée, de la défaite poli­ti­que, de la résis­tance morale, de l’impor­tance de ne jamais rien dire aux flics, « ni à l’époque, ni aujourd’hui »…

 


L’inter­view sera dif­fu­sée sur Radio Canut
(102.2 à Lyon ou en direct sur inter­net ici)
en deux par­ties
les mardis 2 et 9 février 2011, à 20h.

 

Source / rebellyon.info

 

Publié dans actualités

Commenter cet article