Malgré la censure de Guéant, Copwatch est de retour !

Publié le par dan29000

cop.jpgBonjour à tous,

Nous avons bien reçu tous vos mails de soutien et
d'encouragement. Nous les avons tous lu et y avons tous accordé de
l'importance, c'est pourquoi nous prenons enfin le temps de vous
répondre.

Comme vous savez, COPWATCH NORD-IDF a été censuré par la clique
de Guéant. Jusqu'à maintenant, il n'était plus accessible depuis
le réseau français, mais restait accessible de l'étranger et par le
biais du protocole Tor (protection des connexions, relativement simple
à installer: https://www.torproject.org/). Ainsi, nous avons pu être
lu hors des frontières où d'autres collectifs du même type que le
notre se sont solidarisés avec nous.

Nous n'avons évidemment pas dit notre dernier mot et notre
plate-forme est loin d'être morte ! Elle renaît aujourd'hui à
l'adresse suivante : https://copwatchnord-idf.eu.org/

- PROPOSITIONS DE CONTRIBUTION :

Nous avons été sensibles à vos demandes de contribution et
de participation au site. Pour autant, il nous est actuellement
très difficile d'y répondre, dans la mesure où nous devons nous
garantir un maximum de sécurité : la moindre faille pourrait nous être
fatale. Certaines personnes nous ont fait part de leurs problèmes
personnels avec la police, ce que nous avons lu avec grand intérêt.
Cependant, nous ne sommes pas des justiciers et ne pouvons pas donner
de suites juridiques à des plaintes. Par contre, nous pouvons relayer
les informations PROUVEES concernant l'impunité avérée des flics,
à conditions d'avoir suffisamment d'éléments entre les mains. Par
ailleurs, l'interface privée située à droite de notre site n'est pas
ouverte à qui le veut, ce n'est pas un forum. De la même façon, nous
ne donnons pas de codes d'activation pour la création d'une adresse
mail riseup.

- CONSEILS ET SUGGESTIONS :

Nous allons tout faire pour prendre en compte les critiques
et propositions faites, à commencer par la correction de l'orthographe
et coquilles. Nous allons également veiller au ton utilisé dans nos
articles, pour éviter au plus possible les comparaisons agressives
et animalières.

- CREATION D'AUTRES SITES COPWATCH :

De la même façon, nous n'avons actuellement pas les épaules
pour mettre en place des sites similaires dans d'autres régions (comme
cela nous a été suggéré pour Lyon, le Grand-Est ou la Belgique).
Pour autant, nous invitons toutes les personnes de bonnes volonté et
armées en
informatique à faire naître d'autres plate-formes ailleurs, que nous
nous ferons une joie de mettre dans les liens de notre site.

- NOS SOURCES :

Les infos que nous publions ont été recueillies sur le terrain
ou grâce à nos contacts. Nous sommes conscients qu'il ne s'agit
pas forcément d'informations exclusives, notre but n'étant pas de
faire du  buzz, mais de pointer du doigt la vraie nature de la police,
en la montrant telle qu'elle se comporte au quotidien et pas
seulement lorsqu'elle « dérape ». Nous recevons aussi des infos et
images de personnes sympathisantes, mais nous ne publions que des
informations que nous avons vérifiées, pour éviter au maximum la
diffamation.

- CONSEILS SECURITE :

Si vous nous faites parvenir des images, effacez leurs
métadonnées (informations sur l'appareil qui a pris l'image, date et
coordonnées GPS de prise, nom de l'ordinateur, etc.) avec EXIFTOOL ou
QUICKFIX. Si vous voulez envoyer du lourd, uploader sur un site comme
MEDIAFIRE.COM ou TOOFILES.COM et envoyer nous le lien de
téléchargement. Pour toute communication sécurisée, installez et
activez TOR (https://www.torproject.org/) avant d'envoyer vos mails.

Nous conseillons également d'utiliser le live CD Tails
(https://tails.boum.org), qui est selon nous un des meilleurs outils
en terme de sécurité informatique. La base de ce projet est de ne pas
laisser de traces sur l'ordinateur utilisé (sauf si la personne qui
l'utilise le choisi volontairement). Il met à disposition une panoplie
de programmes utiles pour l'anonymat sur internet et pour les
différentes utilisations de base d'un ordinateur.

Bien évidemment, quant à votre moyen de connection, nous rappelons
qu'utiliser un cable réseau (éthernet) est plus sécurisé que le wifi
(facilement interceptable). Par ailleurs, si Tor anonymise les
connections (l'adresse IP), il ne permet pas de se priver de
l'utilisation du SSL, qui se traduit souvent par une url du type:
https://lesite.com, et non http://lesite.com. Une connection SSL, dite
sécurisée, à un site, permet le cryptage des données que vous envoyez
(à commencer par vos mots de passes).

- QUESTIONS ET CONSEILS RELATIFS AU RAPPORTS AVEC LA POLICE :

Nous sommes ravis de pouvoir répondre à certaines questions dans
la mesure de nos connaissances et de notre expérience. Nous avons
notamment reçu des demandes concernant le droit à l'image, le
contrôle   d'identité et la fouille corporelle :

Au regard de l'avis répondant à la saisine 2005-29 de la
Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité (abolie par
Sarkozy, mais ses avis restent valables), il est tout a fait permis de
filmer un agent de la force publique dans le cadre de ses fonctions.
Ce dernier n'a pas le droit de contrôler vos images ni de les
supprimer. Il peut vous demander de le faire, mais pas vous
y contraindre.
Un policier est actuellement en droit, même si c'est très règlementé,
de contrôler qui il veut quand il veut. Il est très difficile de
s'opposer à un simple contrôle d'identité. Cependant, le flic ne peut
vous demander que des informations concernant votre état civil et
adresse. Toute question concernant votre profession, vos proches, vos
idées, votre orientation sexuelle, la raison de votre présence sur le
lieu du contrôle, ne le regardent pas.

La « palpation de sécurité » doit être effectuée par une personne
du même sexe. Le flic ne peut en aucun cas vous demander d'enlever
vos vêtement. Au regard strict de la loi, sauf mandat rogatoire
spécifique, le flic peut vous demander de regarder dans votre
sac, mais ne peut vous y contraindre. La fouille à nu, même dans le
cadre d'une garde-à-vue, est totalement illégale.

- NOTRE POSITIONNEMENT VIS-A-VIS DE LA POLICE :

Nous n'agissons pas dans le but de « moraliser » la police.
Nous partons du principe que la police est une institution violente
et attentatoire aux libertés par nature. Nous ne nous considérons
pas comme citoyens, dans la mesure où la « cité » contemporaine
nous apparaît comme contraire dans la plupart de ses fondements à
nos aspirations libertaires. Nous sommes conscients qu'il y a dans
la police des « personnes de bonne foi », mais nous considérons que
leur présence dans la police constitue une erreur de jugement et
une collaboration implicite avec les violences commises par
l'institution et l'Etat qu'elle protège. Dans le monde actuel, avec
les humains tels qu'ils sont, un bon flic est un flic qui démissionne.

En espérant avoir répondu à la plupart de vos interrogations,
nous vous souhaitons une bonne année 2012, pleine de
bouleversements politiques et de changements en faveur de la liberté.
Nous souhaitons la fin de l'occupation policière, de l'hypocrisie
politicienne et vous invitons au rejet des élections !

Cordialement,

COPWATCH NORD-IDF
https://copwatchnord-idf.eu.org/
_____________________________________________
ZPAJOL liste sur les mouvements de sans papiers

Publié dans actualités

Commenter cet article