Manche : désobéissance civile : stop à la ligne THT, stop EPR

Publié le par dan29000

 

 

 

 

pylones_devissage--50--.pngPremier déboulonnage public réussi !

Posted by pylones under General 

Compte-rendu de l’action de ce samedi 25 septembre à Isigny-le-Buat dans la Manche.

Nous étions plus d’une centaine à participer à cette action de désobéissance civile. La présence policière était assez importante, mais le nombre, la détermination et la solidarité des personnes présentes a permis de rejoindre le pylône sur lequel quelques boulons ont été dévissé.

Des banderoles ont été accrochées au pylône : « Stop à la ligne THT », « Stop-EPR » et « A quoi ça tient ? »

Un pathétique agent de RTE tentait, avec un mégaphone, de nous dissuader « d’altérer ce support du transport de l’électricité ». Il a été éconduit en dehors du champ, suivant le sort de 3 policiers de la préfecture (RG ou ce qu’il en reste) qui ont été gentillement éloignés du pied du pylône.

Mais nous n’avons pas oublié que ces personnes n’étaient pas l’enjeu de l’action. Le message était celui d’une population qui affirme collectivement une opposition à ces projets EPR et THT, malgré le mépris affiché par l’État et les industriels. La résignation n’est pas présente dans l’esprit de tout le monde. Au contraire, ce genre d’action doit nous convaincre que l’on peut toujours entraver ces projets inutiles, coûteux et dangereux.

 


Foire aux questions

Posted by pylones under General
Commentaires fermés

De qui vient cet appel ?

L’appel à l’action vient de celles et ceux qui se battent contre le projet de ligne THT Cotentin-Maine et contre l’EPR, des militants, des riverains, des jeunes, des anciens, des femmes, des hommes… Pour ne pas engager la responsabilité d’associations existantes, il a été décidé de concentrer les appels et informations sur ce site ( http://pylones.noblogs.org ). Le recours à la désobéissance civile implique les gens à titre individuel. En revanche, rien n’empêche telle ou telle organisation de soutenir cette démarche.

Comment on enlève un boulon d’un pylône ?

Avec des clefs, plus ou moins grosses en fonction des boulons : Clef à molette, clef anglaise, clef plate de 30, 36 ou 46… Certains pylônes sont entièrement repeints, ce qui rend plus difficile le dévissage.

Est-ce dangereux ?

Non. Enlever quelques boulons d’un pylône ne le fera pas tomber. Mais cela obligera RTE à repasser derrière nous pour remettre ces boulons.

Les gendarmes vont nous empêcher de faire ça ?

Ils essayeront, peut-être. L’action est préparée pour contourner ce problème , sans violence. Si nous sommes nombreux, partout dans l’ouest et dans le reste de la France, nous avons de grandes marges de libertés. L’intelligence collective nous permettra de trouver des sollutions contre la pression des forces de l’ordre.

 

Pour voir leur site, c'est ICI 

 

Publié dans environnement

Commenter cet article