Manche, Le Chefresne : week-end de résistance à la ligne THT

Publié le par dan29000

vendredi 22 juin 2012 à 10h    

Week-end de résistance contre la ligne THT Cotentin-Maine

Week-end de résistance contre la THT (ligne Très Haute Tension)

 

N'en déplaise à la naïveté de certains qui comptaient uniquement sur des recours à la justice partiale, les travaux de la future ligne T.H.T. Cotentin-Maine ont bien commencé. Il s'agit d'une attaque en ordre dispersée de notre territoire.
Depuis septembre 2010, les pelleteuses ont commencés leurs sales besognes du côté de St Sébastien de Raids, dans la Manche, pour la construction du poste de transformation de Taute, point de départ de la ligne THT Cotentin Maine. Cet hideux chantier est aujourd'hui quasiment achevé sans avoir été inquiété. Il est dorénavant protégé, à l'image du reste de cette société nucléaire, avec palissades, vigiles et barbelés. La suite, vue une résistance devenue trop faible, épuisée par les années de manifestation, procédures et autres recours résistance à l'époque, fut marqué par l'arrivée du décret préfectoral pour les permis de construire en Manche le lendemain de l'action du camp de Valognes.

La résignation est loin d'être celle galvaudée par la presse bourgeoise entre l'été 2010 et janvier 2012. Force fut pour elle de constater le sursaut de cette lutte lié à l'arrivée des travaux dans les champs. Outre la contestation des permis de construire par quatre communes pour l'instant, ont lieu des occupations régulières de chantiers ; des entreprises qui bousillent les sols et souillent la terre par le bétonnage des fondations des structures métalliques mortifères ont été visées, de nombreux engins ne démarrent plus, des pylônes pré-assemblés au sol sont démontés voire endommagés, etc.

Cette lutte a besoin d'un nouvel élan pour éviter qu'elle ne s'épuise et pour se renforcer. S'ouvrir dès à présent sur des objectifs plus larges, plus déterminés et plus ambitieux que la problématique antidémocratique et sanitaire : voilà ce sur quoi nous devons lutter pour reprendre prise sur notre futur, pour ne pas rester sur une stratégie de l'échec et du symbolisme qui n'a que trop durée depuis 5 ans. Il faut remettre en cause la dépossession de nos vies par le quadrillage des territoires au moyen d'infrastructures qui nous « dépassent » et ne servent que des intérêts du capitalisme et du pouvoir à ses pieds.

C'est pourquoi nous organisons un week-end de résistance contre la THT du 22 au 24 juin 2012. Venez prendre part à des discussions, ateliers et actions, il y en aura pour tout le monde !

Programme :

Vendredi 22 juin
* *Discussion / débat :* • Histoire de la lutte contre la ligne THT cotentin maine, comment cette lutte s'inscrit contre le développement d'un marché international de l'électricité dans une opposition au monde nucléarisé. *Jeux de piste & ateliers pratiques.* *

Samedi 23 juin
* *Discussion / débat :*

• L'écologisme en critique : du capitalisme vert à la passion gestionnaire (contrôle et administration du vivant, place de l'Etat).

• Les luttes territoriales locales et internationales (Lignes THT, lignes TGV, aéroports, centrales de production électrique, etc) et la convergence possible des luttes contre la dépossession.

• Fukushima et l'accident nucléaire : une gestion programmée de l'absence de gestion.

• Perspectives autour des luttes anti-THT et antinucléaires : retour sur les perspectives imaginées à Valognes telles le transport de la matière première, celui des déchets radioactifs, l'enfouissement…

• Assemblée de préparation de la journée d'action.

*Ateliers pratiques sur les actions d'interférence aux chantiers de la THT.

* *Soirée musicale* *

Dimanche 24 juin
* *Journée d'actions de « diversions » massives*

Espace & animations enfants le samedi 23 & le dimanche 24 juin

Prochaine assemblée de préparation du WE de résistance le dimanche 3 juin au Chefresne (50). Soyons nombreux !

Publié dans actualités

Commenter cet article

pylones 23/06/2012 21:03


RDV pour se divertir massivement ce dimanche 24 juin 2012 : 8 h sur les lieux du WE de résistance.


A noter que les contrôles d’identité avec fouilles des véhicules sont de plus en plus systématiques juste aux abords du camp (virage en haut de la butte et hamel godard).


plus d'info sur antitht.noblogs.org/199