MAP et Keny Arkana : appelle moi camarade + interview de SAID

Publié le par dan29000

keny2

INTERVIEW DE SAID PAR LIBERATION POUR LA FIN DE LA TOURNEE FRANCAISE DE MAP


Lille, dernière date d'une tournée d'un mois en France : alors, à quoi ressemble la France sous Nicolas Sarkozy, vue de scène ?
Un concert, c'est un espace de décompression, on crée un espace d'exorcisme, de solidarité, on est avec des gens qui ont des sensibilités proches, des valeurs qu'on partage. Ca fait du bien. C'est agréable de ne pas se sentir seul. Et cela nous donne l'impression d'être un outil de rassemblement. Faire la fête, ce n'est pas réservé aux riches, aux dominants.

Votre deuxième album est plus dur, avec moins l'auto-dérision du premier...
C'est normal, la crise est là. On raconte nos histoires, des histoires d'êtres humains. Nous ne sommes pas des prêcheurs, nous nous sentons chroniqueurs, avec nos codes, nos rhétoriques qui sont différents de ceux des dominants.

Ce sont des histoires du Nord ?
Non. Je ne me sens pas d'ici, je ne me sens pas appartenir à ce pays-là. [Il sourit] Je n'ai pas dit que je ne suis pas d'ici. J'ai grandi dans le Nord de la France, mes repères familiaux sont ici, je me suis construit ici. Nous sommes des produits du système français, mais avec notre sang, nos traditions inculquées par nos parents, et leurs valeurs tiers-mondistes venues de la révolution algérienne. Une double construction. J'essaye de déconstruire en moi ce que je n'aime pas de mon côté franco-occidental. La culture française est tellement égocentrique qu'elle méprise le reste, elle ne s'y intéresse pas, donc elle ne le comprend pas. Je fais partie d'une population discriminée dans ce pays, à qui on dit, tu l'aimes ou tu le quittes, à qui on dit tous les jours 'tu n'es pas chez toi dans ce pays'.

Dans votre chanson Chouffou ma sar, vous racontez aussi qu'en Algérie, on vous appelle le Français. Alors, quelle est votre identité ?
Mon identité, elle est politique. Mon grand-père, mon père sont des ouvriers, ils ont travaillé dans les mines, dans le textile. Je connais la culture ouvrière du côté de l'immigré. Ils ont subi la double domination, sociale et raciale. Et ma grand-mère a connu la triple domination, tu rajoutes la domination masculine. Pourtant, elle est toujours restée debout. Mes grands-mères sont des exemples de résistance pour moi.

Vous êtes un homme en colère ?
J'ai beaucoup de colère contre la France dans son entité politique, la France libérale, raciste, et aussi contre tous ceux qui l'acceptent, qui ne disent rien, qui restent silencieux.

Qu'avez-vous pensé du débat sur l'identité nationale ?
Intéressant, parce qu'il permet à beaucoup de voir la réalité de la France, de ses traditions, de ses réflexes colonialistes, paternalistes, impérialistes.

Tous les Français ne sont pas d'accord avec ces réflexes-là...
Je vais pas remettre des médailles à des gens qui défendent la justice, c'est un minimum, non ?

Et la burqa ?
Les gens de gauche qui se font imposer le débat sur la burqa par les réacs de l'UMP, et en font quelque chose de central, c'est naïf. Non, c'est vraiment touchant, ces laïques qui s'inquiètent pour ces pauvres petites musulmanes, quand tu vois que les discriminations sont massives et touchent essentiellement les populations arabo-musulmanes. Il y a de quoi se sentir insulté.

Recueilli par Stéphanie Maurice

Source : libération

 

===========================================================================================

MAP, ministère des affaires populaires en duo avec Keny Arkana : 3'39

 

Combattant, résistant, militant indomptable
Insurgé, insoumis, rebelle infatigable
Esprit libre, vagabond ou nomade
Si tu penses que le monde est crade
Appelle Moi Camarade!

Si comme moi tu penses qu'il faut se radicaliser
Contre l'ordre établi, refuser d'obtempérer
Si t'en as marre de ressembler à un mouton
Si t'as l'audace de Rosa Parks et si t'as compris Frantz Fanon
Appelle Moi Camarade si tu sais pas rester dans le rang
Si t'as la flamme, l'espoir et le couteau entre les dents
Si t'enrages quand un flic te dévisage
Si t'étouffes comme un taulard dans sa cage
Appelle Moi Camarade si t'as capté les mécanismes
Les rouages du système comment ils neutralisent
Comment ils manipulent, dés informent et nous divisent
Reste lucide parce qu'il est l'heure qu'on se mobilise
Si tu pense qu'on est du même coté de la barrière
Du même côté du mur, du côté lanceur de pierre
Du côté des larmes du côté de la misère
Du côté palestinien, tu peux m'appeler mon frère!

(x2)
Combattant, résistant, militant indomptable
Insurgé, insoumis, rebelle infatigable
Esprit libre, vagabond ou nomade
Si tu penses que le monde est crade
Appelle Moi Camarade!

Appelle Moi Camarade,
parce que mes larmes sont les tiennes
Les tiennes sont les miennes
bref nos peines sont les mêmes
On se démène pour éviter l'abattoir,
Ouais j'me démerde merde
Sans perdre de vue l'étoile qui m'a dit bat toi
je manie la plume comme Marcos la rage d'une cas'soc
Prête à lâcher le mic s'il faut mourir pour la cause
J'rape la force, j'rape l'espoir, j'rape la fratrie
Issue d'une génération endormie par la matrice
Enfant de l'insomnie, bordée par le macadam
Bercée par le vague à l'âme, Appelle Moi Camarade.
Gosse d'un monde bien malade, dont tout le monde s'en bat la race.
J'braque les hauts-parleurs avec des rimes dans lesquelles parlent la rage.
Anti-normes, impossible à encarter
Autonomes comme les anars
A cran, comme les frères de quartier
C'est l'heure de s'unir car l'urgence nous rattrape
Dans le meilleur ou dans le pire on est ensemble camarade !

(x2)
Combattant, résistant, militant indomptable
Insurgé, insoumis, rebelle infatigable
Esprit libre, vagabond ou nomade
Si tu penses que le monde est crade
Appelle Moi Camarade!

Ils ont enfermés nos rêves, braqués nos idéaux
Ils ont cadenassés nos révoltes
Ils ont fait taire ceux qui parlaient trop
Ils on jugés que nos colombes obscurcissaient leur ciel,
Ils les ont toutes butées et de leur sang ils ont fait leur miel
"Silence on tue (Chuuttt)

Silence on assassine tous ces illuminés qui voudraient changer le scénario du film" 
Leurs desseins on les connait par cœur
j'vais pas t'refaire le tableau ce monde est hardcore
Patrie, pétrole et pouvoir:
Leur chef-d'œuvre, du grand art.
Y'a qu'à regarder pour voir, on est mort sans l'savoir
Comme asphyxiés, en perte d'oxygène,
Comme enchaînés à la triste destinée de ces cités où là bourse règne.
J'étouffe, j'aimerai tellement changer d'air
Mais au fond de moi je sais très bien que c'est ce putain d'air qu'il nous faut changer
C'est une simple question de survie, bien plus qu'une croisade,
Armée de l'ombre en embuscade,
Vamos camarade!!!

(x4)
Combattants, résistants, Militants indomptables
Insurgés, insoumis, rebelles infatigables
Esprits libres, vagabonds ou nomades
Si tu pense qu'le monde est crade
Appelle Moi Camarade!

 

Publié dans musiques

Commenter cet article

Vinz 11/11/2010 12:56



un article très complet sur l'oeuvre de Keny Arkana à cette adresse :
>> http://www.xulux.fr/keny-arkana-la-voiex-du-reenchantement

Bonne lecture !



ZEGHOUDI 02/10/2010 13:50



sos reagissez allez sur le blog djemilayamina.blogspot.com j adresse une lettre ouverte au haut commissaire de onu j avais ouvert un blog djemila-yaminachez skyrock j adressez une lettre ouverte
a notre chef d etat celui a etait fermer jusqu ou vons t il pour me faire taire des representant du gouvernement sont impliquer ils mon arracher mon bebe de 2 jours de mon sein mis un implan a
mon inssu et jetter de la mater pour proteger un fils de pdg allez egallement sur facebook je joind video et documents le prouvand pourquoi notre chef d etat au courand laise t il faire j ai du
me rendre a geneve pour deposer J AI UN SERVICE A VOUS DEMANDEZ JE VIEND DE CONSTATER QUE DES PERSONNES QUI ESSAYEZ DE TROUVER MA PAGE SUR FACEBOOK fatima zeghoudi zeghoudi N EXISTER PAS ALORS S
IL VOUS PLAIT VERIFIER CETTE INFO ET SI C EST VRAI CELA VEUT DIRE QUE L ON M EMPECHE DE TRANSMETTE DES INFOS ET DE DENONCER FAITE TOURNEZ MERCIEplainte contre la france .svp faite tounez ce blog
djemilayamina.blogspot.com mercie pour ces enfants POUR FAIRE CETTE VERIFICATION IL NE FAUT PAS ETRE DEJA AMI AVEC MOI OU UN LIEN SUR FACEBOOK MERCIE D AVANCE