Marches Paris 2012 : occupons les supermarchés le 24

Publié le par dan29000

LE 24 MARS NOUS OCCUPERONS LES SUPERMARCHES !

 La Marche Baiona lance cet appel à tous les citoyens et assemblées à soutenir et relayer cette initiative dans la non-violence et la désobéissance civile pour : 

  • Imposer des Marges Maximale à la Grande Distribution

  • Imposer une juste rétribution des producteurs

  • Interdire les produits toxiques dans l’alimentation

 

De nombreux type d’actions sont envisageables :

  • Blocage des caisses, information des clients

  • Etiquetages des produits néfastes pour la santé et ou l’environnement

  • Distribution de tracts et information des clients

  • Marchés sauvages de producteurs locaux

  • Incitation au Boycott


A tous les Citoyens et à tous les Agriculteurs,

En ce mois de Mars, nous nous sommes mis en Marche depuis différents points de France (Bayonne, Marseille, Toulouse, etc…) pour rejoindre Paris le 21 Avril 2012 et remettre la voix du Peuple au cœur du débat politique.

Nous ne pouvions rester inactif devant la pathétique mascarade électorale que nous vendent les médias de masse.

Nos responsables politiques, noyés dans leurs privilèges et prisonniers de la corruption ont abandonné leur responsabilités et il est temps que le Peuple s’unisse et redonne un sens au mot Démocratie.

 

NOTRE CONSTAT

La situation actuelle du monde agricole est alarmante. Elle est pire qu’en 1789 !

Chaque jour durant cette traversée de la France, nous redécouvrons la beauté de nos campagnes.

Chaque jour sur la route, nous rencontrons des Agriculteurs qui nous accueillent chaleureusement, nous nourrissent parfois et la plupart du temps nous décrivent une même et triste réalité.

 

Nos paysans sont en souffrance. Ils sont les premières victimes des dérives d’un capitalisme outrancier où le profit annihile tout respect du vivant, des hommes et de l’environnement confondus.

Ils travaillent comme des forcenés sans compter leurs heures et croulent sous les dettes.

Leur quotidien c’est l’isolement, le divorce, la peur de l’avenir et la non-reconnaissance de leur travail.

Cela engendre de terribles conséquences :

C’est la profession la plus touchée par la dépression et ses dérives médicamenteuses (le suicide touche 2 agriculteurs par jour dans notre pays, soit 8x plus que les cadres).

 

Enfin, les Agriculteurs et leur familles sont les premières victimes innocentes des pesticides et autres dérivés chimiques toxiques qui provoquent leucémie, cancer et autres morts lentes.

 

LES RESPONSABLES

La Crise financière et la crise alimentaire ont la même origine, les mêmes exploiteurs, les mêmes exploités !

Les premiers responsables de cette situation sont les pouvoirs politiques qui refusent de prendre leur responsabilités.

Ils jouent le jeu des lobbies de l’industrie agro-alimentaire à travers des politiques agricoles inhumaines.

Ils rendent les producteurs dépendant des aides européennes, privatisent les semences, forcent l’usage de produits toxiques pour la santé et l’environnement et refusent d’interdire les OGM.

La grande distribution impose ses prix aux producteurs en faisant jouer la concurrence, et les banques finissent le travail en réduisant nos paysans à l’esclavage par peur de se voir exproprier.

Pourtant ils savent qu’interdire ou taxer les semences de ferme, c’est taxer le blé, la farine et notre pain!

Et Il savent aussi que le futur de notre alimentation ne pourra être assuré que par des paysans libres et indépendants et que les décisions d’aujourd’hui préparent la crise de demain :

 

Il est temps de Réagir !

 

 

LES SOLUTIONS EXISTENT

Nous croyons en une agriculture moderne, qui puisse nourrir tous les hommes avec des produits de qualité, tout en préservant notre santé et l’environnement mais aussi en assurant une vie digne et l’épanouissement légitime de nos paysans.

Nous savons qu’un agriculteur qui part à la retraite sans pouvoir transmettre son savoir est une perte irréversible pour la France.

Plus qu’une simple remise en cause de notre modèle de production agricole,  c’est une  remise en question des modèles de vie et de société  que nous souhaitons.  Nous pensons que cela passe par  des processus de réflexion et de discussion dans lesquels toutes les alternatives trouvent une place et où chacun peut porter son analyse et des solutions concrètes en place publique.

 

Nous ne pouvons plus supporter que nos paysans se pendent dans la solitude au fond de leur grange après le départ de leur dernière vache.

 

Comme Coluche disait : « Si l’on est pas content il suffit de ne pas acheter. »  et nous sommes conscients qu’une partie du changement est de notre responsabilité à tous, et que nous pouvons peser dans la balance en étant plus attentif sur nos modes de consommation et en privilégiant les circuits de distribution court et locaux.

 

 

Nous croyons à un réveil du Peuple Francais et au pouvoir d’un soulèvement populaire de masse.

 

 

 

Détails des contacts

Contacts Généraux : Coordination: marcheparis2012@gmail.com Contact Presse: 06 74 95 95 96

La Marche Baiona sera à Saintes Tél: 07 61 62 17 44 / 06 43 34 90 03 mail: marchebaiona2012@gmail.com

La Marche Marseille sera à Lyon

Tél: 07 51 24 65 31 mail: marche2012marseille@gmail.com

La Marche Lille sera sur le Départ Tél: 06 75 14 40 24 mail: marchesversparis@gmail.com

La Marche Toulouse sera à Brive Téléphone: 06 38 36 21 87 Mail: marchetoulouseparis2012@gmail.com

Marche Angers sera en préparation Tél: 02 41 88 51 60 mail: indignesangevins@mailoo.org

 

Publié dans actualités

Commenter cet article