Mardi gras : Pour un jour férié, retrouvons le sens de la fête

Publié le par dan29000

mardigras2h--50--.jpg


Remettre la France au Carnaval à l’occasion de la fête populaire de Mardi-Gras


Depuis plus de 2000 ans, Mardi Gras est le jour du Renversement des valeurs, où le pauvre devient Roi et où les rois sont des bouffons.

Pour remettre la France au Carnaval, pour une politique de relance de la satire et de la dérision, pour rétablir l’égalité entre actifs et inactifs, salariés, chômeurs, artisans, précaires, patrons et intérimaires devant Mardi Gras, des initiatives spontanées de rassemblement auront lieu dans plusieurs villes comme à Nantes, à Rennes, ou à Montpellier.

À chaque lieu son programme : défilés itinérants, actions festives et subversives, bal populaire sur la place publique… Mais partout, on conserve cette notion de bouleversement des rôles et des statuts sociaux. Mots de Désordre Général : Rires et ironie, Critique sociale et politique, Joie et Convivialité. En bref… Mardi-Gras est un jour de Grand Détournement par le Peuple Souverain !

Alors mardi 16 février : Sortons masqués et dé-crisons-nous ! À Nantes, le rendez-vous est donné à 12h sur la place du Bouffay. À Rennes : midi place de la Mairie. À Montpellier : 19h30 devant le Peyrou.

Rappelons qu’à l’origine, Mardi-Gras était un jour chômé. Et puisque, malgré les actions qui se multiplient partout en France, ce n’est toujours pas le cas, le collectif de Rennes invite à signer la pétition Mardi Gras un jour férié.

À noter aussi que les défilés de Mardi-Gras ne nécessitent pas d’autorisation préfectorale. C’est donc l’occasion pour chacun-e, individuellement ou collectivement, de se réapproprier l’espace public. En espérant que ces manifestations ne seront pas sujettes à Répression comme ce fut le cas à Montpellier l’an dernier.

Indymedia Nantes, 11 février 2010.

Publié dans actualités

Commenter cet article