Marx, le capitalisme et les crises, de Nicolas Béniès

Publié le par dan29000

 

marx.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nicolas Béniès est économiste, certes, mais  aussi professeur honoraire de l'Université, collaborateur du Monde diplomatique, directeur de publication de l'excellente revue "L'école émancipée" et surtout chargé de cours à l'Université populaire de Caen, créée par Michel Onfray dont on peut suivre chaque soir sur France culture à 19h l'année 2010-2011, à partir de ce lundi 25.

 

La pensée économique de Marx n'est pas toujours d'un abord facile, c'est pourquoi ce livre, aussi clair que bref s'adresse à un large public. C'est sans doute sa principale qualité. En quelque sorte une bonne introduction à la pensée économique de Marx dont les concepts nous sont ici bien clairement exprimés, en relation avec notre système économique actuel.

 

Sans doute prend-il  place dans ce que certains ont voulu il y a quelques années déjà nommer "le retour de Marx". Mais était-il vraiment parti ? Certes les classes, si elles sont moins visibles, et encore, sont toujours là. Ecouter un discours de Sarkozy nous en persuade facilement.

Et ce n'est pas un autre retour, fort médiatique, celui de Badiou, qui nous persuaderait du contraire.

Donc retour à Marx pour certains, avec les publications qui, elles, arrivent.

Sans nul doute, pour les plus jeunes générations, le livre de Béniès est-il utile, car facile d'accès, évitant la dure plongée dans les écrits du vieux théoricien. Les qualités pédagogiques de l'auteur sont déjà bien connues. Sa mise en perspective aussi.

Nous ne pouvons donc que suivre Béniès quand il tente de nous montrer qu'un autre monde est possible où la société pourrait satisfaire l'ensemble de nos besoins.

 

Un autre monde est possible, cela sonne plus "altermondialiste" que marxiste.


Et toutes les limites de cette problèmatique sont donc là : comment faire croire encore qu'il serait possible d'utiliser des outils (certes efficaces) datant du 19e siècle pour modifier notre monde installé dans le 21e ?


Certes quelques théoriciens y croient encore...


Le marxisme est aujourd'hui un nouveau phénomène de mode, puisque même le trés sérieux et très réactionnaire Financial Times se met à conseiller la lecture de Marx !

Un tel conseil venant d'une telle presse devrait faire réfléchir certains.

Certes l'on peut toujours lire ou relire Marx, et le livre de Béniès nous aide bien en cela...

Mais si l'on veut dépasser le stade de la lecture et de l'érudition, pour passer dans le domaine des luttes, des résistances au quotidien, de la pratique, cela est autre chose.

Bien comprendre Toni Negri, entre autres, et les mouvements altermondialistes ou libertaires sont des outils de lutte qui nous semblent plus efficaces car bien ancrés dans l'"Ici et maintenant".

 

Dans la même collection "Engagé-e-s" du même éditeur, on pourra aussi lire :

 

Marx, l'histoire et les révolutions, de Mohamed Fayçal Touati et J-N Ducange

Marx au pays des soviets ou les deux visages du communisme, d'Emmanuel Barot

 


 

Dan29000

 

 

Du même éditeur, nous avions bien aimé en 2010 :


Anarchistes, d'Irène Pereira

et aussi

Le climat change...et la société ? de Florence Rudolf

 

Lire nos articles ICI

 

Et pour voir le site de l'éditeur, c'est LA

 

 

Marx, le capitalisme et les crises

Nicolas Béniès

Collection Engagé-es

Editions La ville brûle

2011 / 170 p / 13 euros


Publié dans lectures

Commenter cet article