Mediator, Servier, Sarkozy, aucune transparence, juste des nuisances communes

Publié le par dan29000

 

 

Mediator et Nicolas Sarkozy, un lien historique



Le chef de l'Etat souhaite la "transparence la plus totale" sur l'affaire Mediator, comme il l'a affirmé mercredi 22, mais ses liens avec Jacques Servier suscitent de multiples interrogations. Dans son édition de ce jeudi, Libération évoque les liens entre le père du Mediator, Jacques Servier, et Nicolas Sarkozy, à l'époque où il était avocat d'affaires.

Le fondateur du plus grand laboratoire pharmaceutique français Jacques Servier est une bonne connaissance de Nicolas Sarkozy. Très bonne, même. Dans l'enquête que Libération consacre ce jeudi au laboratoire ayant créé le Mediator, un proche de l'Etat va même jusqu'à reconnaître que Servier était un "client historique" du chef de l'Etat lorsque ce dernier était avocat d'affaires.
Dès sa prestation de serment en 1981, il entre comme stagiaire et devient collaborateur de l'avocat Guy Danet. "Très vite, il travaille pour le compte de Servier, à l'époque un tout petit labo français", dévoile le quotidien. Nicolas Sarkozy gardera ce client privilégié tout au long de sa carrière d'avocat.
En 1987, il créé son cabinet en s'associant avec deux autres avocats Arnaud Claude et Michel Leibovici. A ce moment là, Nicolas Sarkozy conseille Jacques Servier en "matière de droits des associés et droit de l'immobilier", mais également en matière fiscale. But de la manoeuvre, selon Libération: "Eviter de payer des impôts".
Fin 1990, le laboratoire fait appel à l'avocat d'affaires Nicolas Sarkozy au sujet de "son projet de créer une fondation". Celle-ci voit le jour en 1998, grâce à laquelle il transfère le capital de sa société pour garantir son indépendance future et préparer sa succession. Il s'agit surtout d'écarter "la menace d'OPA" sur son laboratoire.
Après plus de 18 ans d'étroite collaboration, il était bien normal que le chef de l'Etat remercie son "client historique". Membre du Premier Cercle de donateurs de l'UMP, Jacques Servier a été décoré par Nicolas Sarkozy en janvier 2009 de la grand-croix de la Légion d'honneur.
"La Nation vous est reconnaissante de ce que vous faites"
A cette occasion, le président de la République ne tarissait pas d'éloge: "Vous vous êtes battu toute votre vie pour soulager et pour guérir, pour proposer aux médecins et à leurs patients des médicaments efficaces. [...] La Nation vous est reconnaissante de ce que vous faites", s'était-il extasié lors de la cérémonie selon une information publiée par les Inrocks.
Mis en cause dans ce qui ressemble de plus en plus à un scandale sanitaire, le père du Mediator nie toute responsabilité de sa société et va même jusqu'à imaginer un complot contre Nicolas Sarkozy: "Il y a peut-être l'idée d'embêter le gouvernement", rapporte ainsi Le Post.fr.
S'il a mis sa carrière d'avocat entre parenthèses depuis son entrée au ministère de l'Intérieur en 2002, Nicolas Sarkozy possède encore 34% des parts du cabinet qu'il a cofondé.


Source : L'humanité

Publié dans actualités

Commenter cet article