Mission "Bienvenue en Palestine" : après Gaza, la Cisjordanie sous blocus israélien ?

Publié le par dan29000

 

mission juillet-7ab92Paris le 6 juillet 2011

- Mission "Bienvenue en Palestine" - La Cisjordanie est elle sous blocus israélien ?

 


 

Ces derniers jours l'attention s'est portée sur "la flottille pour la paix" qui devait tenter de briser le blocus de Gaza. Elle a été la cible d’innombrables sabotages, de pressions diplomatiques. Quel navire partira, ne partira pas....

A l'heure actuelle il semblerait qu'un seul bateau "Le Dignité" ait rejoint les eaux internationales et fasse cavalier seul, mais ses chances de rejoindre Gaza sont faibles pour ne pas dire nuls.

En tout état de cause, l'Etat Israélien semble avoir gagné la bataille, tout du moins sur le plan des objectifs, le blocus de Gaza ne sera pas brisé. Du coté médiatique et diplomatique la victoire n'est pas si flagrante.

Le gouvernement de Benjamin Netanyahu a ressorti sa propagande habituelle : transformant les militants pacifiques en terroristes tentant de livrer des armes au Hamas,  il a usé les vieux arguments d’agression contre l'état hébreux, l'antisémitisme exhumé face à ceux qui osent contester la politique Israélienne....

La flottille a démontré une nouvelle fois la radicalité d’une politique liberticide et impérialiste, sous l’oeil complaisant de nos Etats occidentaux.

Hasard du calendrier (les flottilles devaient initialement partir fin mai) une mission internationale composée de plus de 600 citoyens européens et américains, doivent arriver ce vendredi 8 juillet à l'aéroport de Tel Aviv pour se rendre en Cisjordanie afin de témoigner leur soutien au peuple palestinien et agir là où les gouvernements et la diplomatie s’avèrent aussi inefficaces que lâches.

"Il s'agit d'une mission citoyenne pour montrer à nos amis palestiniens qu'on ne les oublient pas. La diplomatie internationale est au point mort c'est pourquoi nous devons prendre le relais en tant que simple citoyen" souligne une militante.

Environ 300 français participent à ce voyage déclaré auprès du quai d'Orsay. Une conférence de presse a eu lieu mardi 5 juillet au Sénat avec entre autres Olivia Zémor (présidente d'Euro Palestine), Etienne Pinte (député UMP), Gilles Lemaire (membre du bureau d’Attac France), Alima Boumedienne-Tiery (Sénatrice)...

Cependant, une partie de la presse Israëlienne reprends le discours de propagande tenu par son premier ministre la semaine passée: "La flottille antisémite aérienne" titre Israêl 7 "des centaines de militants antisémites arriveront par vols réguliers à l’aéroport Ben-Gourion à Lod vers le 8 juillet (...) Pour la plupart, il s’agit de souteneurs du Hamas"

Seulement il y a un couac... La Cisjordanie n'est pas Gaza et il n'y a officiellement aucun blocus contre cette partie des territoires palestiniens. Certains Israéliens commencent à s'interroger, comme le montre cette tribune parue dans le courrier des lecteurs de "Actualité juive"
"Je suis juif et sioniste, profondément attaché à Israël et partisan d'une paix juste, durable et sincère (...) J'entends que dans quelques jours, des militants soutenant la cause palestinienne devraient se rendre via l'aéroport Ben Gourion, dans les villes Palestiniennes à la rencontre de la population locale. Et en même temps on évoque déjà un fiasco et une impossibilité pour eux de rejoindre Bethléem ! Je me demande pourquoi ? (...) Un état de droit qui affirme vouloir s'engager sur le chemin de la paix avec la Palestine n'a pas à refuser l'entrée sur son territoire à des visiteurs qui plus est, ont l'honnêteté d'annoncer la couleur : aller à la rencontre des Palestiniens de Ramallah, Bethlehem, Jenine, Naplouse, Hébron, ect. C'est leur droit absolu !

Au nom de quoi les juger "dangereux" s'ils ne sont ni armés, ni insultants à leur arrivée à Tel-Aviv/Ben-Gourion ?

Que l'immense majorité d'entre eux confondent vérité et justice, idéologie et pragmatisme, propagande et information ne devraient pas être un problème de principe pour se rendre en Palestine via Israël.

Cet état de fait est d'autant plus stupéfiant que si l'on était en droit de s'insurger contre la flottille (tombée à l'eau depuis !) du fait du blocus et surtout de la politique du Hamas, de Guilad Shalit, etc., il n'en va pas de même avec la Cisjordanie… "

Pourtant le gouvernement Israëlien vient d'anoncer que vendredi tout les avions en provenance d'Europe atterrirons à un terminal isolé, les passagers seront fouillés interrogés minitieusement. Les militants pro-palestinien seront immédiatement renvoyés dans leur pays d'origine...
L'encre n'a donc pas fini de couler pendant les prochains jours; quoi qu’il en soit, ce vendredi 8 juillet 2011, nous saurons s’il existe un blocus en Cisjordanie aussi... Nous serons alors à même de connaître la position diplomatique de nos états sur ce sujet.
Pour ma part je serais sur place parmi les 300 français à atterrir à l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv. Je relaierais les informations quand aux conditions d'accueil des autorités Israélienne  puis je l'espère tiendrais au quotidien des chroniques sur ces 8 jours en territoire Palestinien.

❏     Albert Michel

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article

Mitsuko 08/07/2011 19:09



Mission "Bienvenue en Palestine" après Gaza, La Cisjordanie sous blocus israélien ...


Il s'agit d'une mission citoyenne pour montrer aux palestiniens qu'on ne les oublient pas. La diplomatie internationale est au point mort c'est pourquoi nous
devons prendre le relais en tant que simple citoyen" souligne une militante ...


Mais, bien sûr, personne n'en parle ... et c'est bien dommage ...



dan29000 08/07/2011 19:42



Sauf la presse alternative heureusement, hélas l'état terroriste israélien vient d'empêcher que les internationaux arrivent en Israel avec la complicité des gouvernements français, suisse et
belge...Honteux, des centaines de personnes munis de passeports et de leurs billets achetés n'ont pu prendre l'avion ce vendredi...Honteux !